DEGRÉ
. s. m.
Escalier d'un bâtiment. Un grand degré. Un petit degré. Un degré de dégagement. Un degré doux et aisé. Un degré extrêmement roide.   Il se dit aussi Des marches qui forment un escalier. Un escalier à degrés de pierre, de bois. Monter les degrés. Descendre les degrés. Les degrés d'un perron. Les degrés d'un escalier.   Il se dit particulièrement Des marches servant d'entrée ou de soubassement aux grands édifices. Les degrés d'un temple. Les degrés de l'hôtel de ville. Les degrés du palais. On a dit de même, au singulier, Le grand degré du palais.

DEGRÉ, se dit figurément Des emplois, des charges, des honneurs, des dignités par où on passe successivement pour arriver à une position plus élevée. Il a passé par tous les degrés. Il s'est élevé de degré en degré. Cet emploi fut le premier degré de sa fortune, de sa faveur. Il est dans un haut degré d'élévation.   Il se dit particulièrement, dans les Universités, surtout au pluriel, Des grades de maître ès arts, de bachelier, de licencié, de docteur. Prendre ses degrés dans l'université. Avoir tous ses degrés.   Il se dit aussi, figurément, en parlant De toute espèce de progrès, de transition, ou de déclin, de déchéance. Parvenir au plus haut degré de l'éloquence, au plus haut degré de gloire. Passer par tous les degrés du crime. C'est le dernier degré de l'avilissement. Ils sont tous deux au même degré.   En Médec., Le degré d'une maladie, se dit Du point où une maladie est parvenue. Le troisième degré de la phthisie pulmonaire. Ce régime l'a guéri d'une phthisie au second degré.   En Algèbre, Équation du premier, du second, du troisième degré, Équation dont l'inconnue est à la première puissance, à la seconde, etc.  En Grammaire, Degrés de comparaison ou de signification, Le positif, le comparatif et le superlatif. Voyez ces mots.   En Jurispr., Degré de juridiction, Chacun des tribunaux devant lesquels une même affaire peut être successivement portée. Il n'y a plus en France que deux degrés de juridiction pour les affaires civiles. Le premier, le second degré de juridiction. Cette affaire a parcouru tous les degrés de juridiction, a passé par tous les degrés de juridiction.

DEGRÉ, en Musique, se dit Des notes d'une gamme considérées comme parcourues en montant ou en descendant. Degrés conjoints. Degrés disjoints.

DEGRÉ, en parlant De parenté et de consanguinité, sert à marquer la proximité ou l'éloignement qu'il y a entre parents, à l'égard de la tige qui leur est commune. Parents au premier, au second degré. Les parents au delà du douzième degré ne succèdent pas. Les parents au quatrième degré n'ont pas besoin de dispense pour se marier ensemble.

DEGRÉ, se dit aussi pour exprimer La différence de plus ou de moins dans les qualités sensibles. Degré de chaleur, de froid, de sécheresse, d'humidité, de force, de mouvement, de vitesse, d'intensité, d'accroissement, etc. On dit dans un sens analogue : Le degré d'un mal. Le degré de la fièvre. Etc.   En Chimie, Degré de feu, Le point où il faut que le feu soit poussé pour l'opération qu'on se propose. Savoir donner le degré de feu.

DEGRÉ, se dit figurement, dans un sens analogue à celui qui précède, en parlant Des qualités morales, des passions, des sentiments, etc. Ma passion s'accrut à un tel degré, que... Degré de tristesse, d'affliction, d'abattement. Degré d'affection, d'intérêt. Être insolent au dernier degré. Porter l'insolence jusqu'au plus haut degré. Être impertinent au suprême degré. Être ennuyeux au souverain degré. Le degré d'intelligence que l'homme a reçu de la Divinité. L'animal est intelligent, mais à un bien moindre degré.

DEGRÉ, se dit encore, surtout en termes de Physique, de Chacune des divisions principales qui sont marquées sur l'échelle des instruments destinés à mesurer le plus ou le moins d'intensité, d'accroissement, de pesanteur, etc., de certaines choses. Les degrés d'un thermomètre, d'un baromètre, d'un aréomètre, etc. Le baromètre est descendu à vingt-sept degrés. Le thermomètre est à trente degrés, est monté à trente degrés au-dessus de zéro ou de glace, est à huit degrés, est descendu à huit degrés au-dessous de zéro.   Il signifie également, en Géométrie, en Astronomie, etc., Chacune des trois cent soixante ou des quatre cents parties égales de la circonférence. Le degré sexagésimal est la trois cent soixantième partie de la circonférence ; le degré décimal en est la quatre centième. Le quart de cercle comprend quatre-vingt-dix degrés sexagésimaux, ou absolument, quatre-vingt-dix degrés. Un angle de quarante-cinq degrés. Les astronomes divisent en degrés, ordinairement sexagésimaux, les cercles fictifs de la sphère céleste. Le degré se divise en minutes, la minute en secondes, etc. On appelle degrés de latitude ceux du méridien, et degrés de longitude ceux de l'équateur. Des lieues de vingt-cinq au degré. Les degrés de l'écliptique. Chaque signe du zodiaque fixe ou mobile occupe trente degrés. Le printemps commence quand le soleil entre dans le premier degré du signe mobile du Bélier. Dans ce sens et dans le précédent, on représente souvent le mot Degré par ce signe (°), à la suite d'un nombre exprimé en chiffres. Le thermomètre est à 20°. Latitude, 20° 35' 40".

PAR DEGRÉS. loc. adv.Graduellement. Il est arrivé par degrés à cet emploi. On n'arrive que par degrés à cette haute perfection. Le son s'affaiblit par degrés. Augmenter par degrés.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • degré — degré …   Dictionnaire des rimes

  • degré — [ dəgre ] n. m. • degret fin XIe; probablt du lat. pop. °degradus, de de et gradus « pas, échelle »; cf. a. fr. gré, greis I ♦ Concret ( …   Encyclopédie Universelle

  • degré — DEGRÉ. s. m. (Plusieurs prononcent et écrivent dégré.) L escalier d un bâtiment. Un grand degré. Un petit degré. Un degré de dégagement. Le grand degré du Palais. Un degré doux et aisé. Un degré extrêmement roide.Degré, signifie aussi Une marche …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • degré — Degré. s. m. Escalier, montée d un bastiment. Il y a deux degrez pour monter à son appartement. un grand degré. un petit degré. je le trouvay sur le de gré. le grand degré du Palais. Degré, signifie aussi, Marche. Il y a tant de degrez jusqu au… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Degre — Degré Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom …   Wikipédia en Français

  • degré — Degré, ou Marche, Gradus. A chacun degré, Vnoquoque gradu. Venir par degrez, Venire gradibus. Fait en degrez, Gradatus. Par degrez, Gradatim. De degré en degré parvenir à honneur, Gradatim assequi honores. Le degré d honneur, Gradus honoris.… …   Thresor de la langue françoyse

  • Degré — Degré …   Wikipedia

  • Degré — ist der Familienname folgender Personen: Alajos Degré (1819–1896), ungarischer Schriftsteller Tippi Degré (* 1990), französische Autorin Diese Seite ist eine Begriffsklärung zur Unterscheidung mehrerer mit demselben Wort bezei …   Deutsch Wikipedia

  • Degré — Saltar a navegación, búsqueda Degré País …   Wikipedia Español

  • Degré — Degré, Degrée Il s agit d un toponyme, qui peut désigner soit celui qui est originaire de Degré (Sarthe), soit celui qui vient de Grez (toponyme très courant dans tout l Ouest, signifiant terrain pierreux) …   Noms de famille

  • Degré — (fr.), Grad, in Frankreich das Grundmaß aller Längenmaße = 1/100, vom Quadranten des nördlichen Erdmeridians …   Pierer's Universal-Lexikon

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”