DÉFENDRE
. v. a.
Protéger, soutenir une personne ou une chose attaquée. Il se dit en parlant De toute espèce d'attaque ou d'agression. Défendre quelqu'un au péril de sa vie. Il le défendit contre plusieurs assassins qui s'étaient jetés sur lui. Défendre son ami, ses concitoyens, son prince, sa patrie. Défendre sa vie, son honneur, sa cause, les intérêts de son ami. Il m'a défendu contre leurs calomnies. C'est lui qui est chargé de défendre cet accusé. Il l'a défendu avec beaucoup de talent. On l'applique également Aux animaux Une lionne qui défend ses petits.

Fig. et fam., Défendre son pain, se dit D'une personne qui a peu de bien, et qui soutient un procès où il s'agit de tout ce qu'elle a.  Défendre une place, un poste, etc., Résister à ceux qui veulent s'en rendre maîtres, s'opposer aux ennemis qui l'attaquent. Il défendit ce passage à lui seul contre une vingtaine d'assaillants.   À son corps défendant, En repoussant une attaque, en opposant de la résistance. Il a tué l'agresseur à son corps défendant. On l'emploie plus communément au figuré, dans le langage familier ; et alors il signifie, Malgré soi, à regret, avec répugnance. Je n'y allai, je ne signai qu'à mon corps défendant.

DÉFENDRE, signifie particulièrement, en termes de Guerre, Empêcher que l'ennemi ne puisse, sans risquer beaucoup, entrer dans un lieu ou en approcher. Une batterie défend l'entrée du port, en défend les approches. La frontière est défendue de ce côté par trois places fortes.

DÉFENDRE, signifie aussi, Garantir, tant au propre qu'au figuré. La montagne défend cette maison du froid, des vents du nord. Qui le défendra des séductions du monde, contre les séductions du monde ?

DÉFENDRE, avec le pronom personnel, signifie, Repousser une attaque, une agression quelconque, y résister. Il tira son épée en lui criant, Défendez-vous. Il se défendit vaillamment. Se défendre contre un ennemi, contre un assassin, contre un voleur. Il l'a tué en se défendant. Ils se défendirent dans ce poste pendant un jour et une nuit. Cet accuse a voulu se défendre lui-même. On ne lui a pas permis de se défendre.   Cette place se défend d'elle-même, Elle est facile à défendre, et difficile à attaquer. On dit, dans le sens contraire, qu' Une place n'est pas en état de se défendre.

DÉFENDRE, avec le pronom personnel, signifie aussi, Se préserver, tant au propre qu'au figuré. Porter un manteau pour se défendre du froid, de la pluie. Défendez-vous des séductions, des charmes de cette femme. Il est difficile de se défendre de quelque partialité pour ses proches.   Cette étoffe est bonne, il n'y a qu'à se défendre du prix, Il n'y a qu'à disputer sur le prix.

DÉFENDRE, avec le pronom personnel, signifie en outre, S'excuser de faire quelque chose à quoi on voudrait nous obliger. On voulait le forcer d'aller dans cette maison, mais il s'en est défendu. On lui voulait donner cette commission, il s'est toujours défendu de l'accepter. On l'a prié de si bonne grâce, qu'il n'a pu se défendre de ce qu'on souhaitait de lui.   Il signifie encore, Se disculper, nier quelque chose qu'on nous reproche. On l'accuse de telle chose, mais il s'en défend. On dit qu'il est marié, il s'en défend très-fort.  DÉFENDRE, signifie aussi, Prohiber, interdire quelque chose. Défendre les duels. Défendre quelque chose sous peine de la vie. Défendre sa maison, sa porte à quelqu'un. La viande est défendue en carême. Il est défendu de passer en tel endroit. La raison nous défend de faire une injustice. On lui défendit le vin. J'ai défendu que vous fissiez telle chose.

DÉFENDRE, neutralement et en termes de Procédure, Fournir des défenses aux demandes de la partie adverse. Il a été condamné faute de défendre.

DÉFENDU, UE. participe, Place bien défendue. Cause bien défendue. Livres défendus. Des marchandises défendues. Armes défendues. Adam mangea du fruit défendu.

Prov. et fig., Bien attaqué bien défendu, La défense a bien répondu à l'attaque.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • défendre — [ defɑ̃dr ] v. tr. <conjug. : 41> • 1080; lat. defendere I ♦ 1 ♦ Aider, protéger (qqn, qqch.) contre une attaque en se battant. ⇒ secourir, soutenir. Défendre la patrie en danger. Défendre un allié contre l envahisseur. Don Quichotte «… …   Encyclopédie Universelle

  • defendre — Defendre, Defendere, Tueri, Protegere, Patrocinari, Adesse alicui. Defendre le fait d aucun, Praestare tuerique factum alicuius. Defendre et excuser un cas, Crimen sustinere. Garder et defendre diligemment, Tutari. Defendre et garder, Obumbrare.… …   Thresor de la langue françoyse

  • défendre — DÉFENDRE. v. a. Protéger, soutenir quelqu un, en s opposant à ce qu on fait ou à ce qu on dit contre lui. Défendre son ami, ses concitoyens, son Prince. Il s est bien défendu. Il l a tué en se défendant, à son corps défendant. Défendre sa patrie …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • defendre — DEFENDRE. v. a. Soustenir quelqu un en s opposant aux attaques qu on luy fait. Defendre son ami. defendre ses concitoyens, son Prince. il s est bien defendu. Il se dit aussi des choses. Defendre une place. cette place se defend d elle mesme.… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • defendre — defèndre défendre ; prohiber ; interdire. voir aparar, proïbir …   Diccionari Personau e Evolutiu

  • défendre — (dé fan dr ), je défends, tu défends, il défend, nous défendons, vous défendez, ils défendent ; je défendais ; je défendis ; défends, qu il défende ; que je défende ; que je défendisse ; défendant ; défendu, v. a. 1°   Venir au secours, en aide… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • DÉFENDRE — v. tr. Protéger une personne contre une attaque. Défendre quelqu’un au péril de sa vie. Défendre ses concitoyens, sa patrie. Par extension, Défendre sa vie, son honneur, les intérêts de son ami. Prov. et fig., Bien attaqué, bien défendu. Voyez… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • défendre — vt. , protéger ; interdire, prohiber ; défier : défandre (Saxel), défêdre vt. (Aix, Albanais 001, Annecy 003, Balme Sillingy, Beaufort 065, Doucy Bauges), défindre (003, Arvillard 228, Thônes, Villards Thônes), défindri (Côte Aime), C. =>… …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • Défendre — Défense Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom …   Wikipédia en Français

  • défendre — (v. 3) Présent : défends, défends, défend, défendons, défendez, défendent; Futur : défendrai, défendras, défendra, défendrons, défendrez, défendront; Passé : défendis, défendis, défendit, défendîmes, défendîtes, défendirent; Imparfait : défendais …   French Morphology and Phonetics

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”