DÉDAIN
. s. m.
Mépris vrai ou affecté, exprimé par l'air, le ton, le maintien. Recevoir avec dédain. Il lui témoigna beaucoup de dédain. Essuyer les dédains d'un grand seigneur.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • dédain — [ dedɛ̃ ] n. m. • 1160 desdaing; de dédaigner 1 ♦ Le fait de dédaigner; mépris exprimé. ⇒ arrogance, hauteur, mépris. Un dédain hautain, ironique, narquois, railleur. Moue de dédain. Répondre avec dédain. Regarder avec dédain, du haut de sa… …   Encyclopédie Universelle

  • dédain — DÉDAIN. s. masc. Sorte de mépris vrai ou affecté, exprimé par l air, le ton, et le maintien. Recevoir avec dédain. Il témoigna beaucoup de dédain. Essuyer les dédains d un grand Seigneur …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • dedain — early form of disdain …   Useful english dictionary

  • dédain — (dé din) s. m. Sorte de mépris qu on exprime par l air, le ton et les manières.... •   Et par moi Don Rodrigue a vaincu son dédain, CORN. Cid. I, 3. •   Ah ! seigneur, je n ai pas eu ce dédain qui empêche de jeter les yeux sur les mortels trop… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • DÉDAIN — n. m. Mépris exprimé par l’air, le ton, le maintien. Recevoir avec dédain. Il lui témoigna beaucoup de dédain. Essuyer les dédains de quelqu’un …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • dédain — nm.. A1) fier dédain : êê êfyardâ <air dédaigneux> (Albanais) …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • Allégorie de l'Amour II : Le Dédain — Allégorie de l Amour (Véronèse) Allégorie de l Amour Paul Véronèse, vers 1570 Huile sur toile 188 × 188 cm National Gallery, Londres (  …   Wikipédia en Français

  • édain — dédain …   Dictionnaire des rimes

  • dédaigneux — dédaigneux, euse [ dedɛɲø, øz ] adj. • 1175; de dédaigner 1 ♦ Qui a ou exprime du dédain. ⇒ altier, arrogant, distant, fier, 1. hautain, méprisant, sarcastique . C est un homme dédaigneux. Réponse dédaigneuse. Moue dédaigneuse. Un ton dédaigneux …   Encyclopédie Universelle

  • dédaigner — [ dedeɲe ] v. tr. <conjug. : 1> • déb. XIIe; de dé et daigner 1 ♦ Considérer avec dédain; repousser, rejeter avec mépris. ⇒ mépriser. Par ext. Négliger (cf. Faire fi, faire bon marché de). « il ne faut dédaigner personne. Il ne faut jamais… …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”