DÉCHARGER
. v. a.
Ôter ce qui formait la charge, le fardeau. Il se dit principalement en parlant Des marchandises, des denrées, et des autres objets qu'on retire du navire, du bateau, ou de la voiture qui sert à les transporter. Décharger des marchandises. Décharger des ballots. Décharger des pierres, des briques, des planches, etc. Décharger du blé. On l'emploie quelquefois absolument. Les voitures, les bateaux viennent décharger à tel endroit.   Il prend aussi pour régime le nom de la personne, de l'animal ou de la chose qui porte la charge, le fardeau. Décharger un crocheteur. Décharger un cheval, un mulet. Décharger une charrette, un bateau, un navire.   Il signifie également, Ôter un poids, un fardeau qui surcharge. Décharger un plancher. Décharger une poutre qui commence à fléchir.

Fam., Décharger le plancher, Sortir, se retirer de la chambre, de l'appartement.  En termes de Jardinage, Décharger un arbre, En couper quelques branches, ou en ôter des fruits, quand il est trop chargé de bois ou de fruits.  Décharger son estomac, son ventre, Le soulager par quelque évacuation. Cette drogue décharge le cerveau, Elle dégage le cerveau, elle le soulage des humeurs qui l'incommodent.  En Impr., Décharger des balles, une forme, Ôter l'encre qui se trouve dessus.

DÉCHARGER, s'emploie figurément dans le sens de Soulager d'une charge excessive. Cette province était accablée d'impôts, on l'a un peu déchargée.   Décharger son coeur, Découvrir, déclarer avec franchise les sujets de douleur, d'inquiétude ou de plainte que l'on a. Ma patience est à bout, il faut que je décharge mon coeur.   Décharger sa conscience, Faire une chose que l'on se croit en conscience obligé de faire, mettre à couvert sa responsabilité morale. Je dis cela pour décharger ma conscience. J'en décharge ma conscience, et j'en charge la vôtre.   Décharger un accusé, Porter témoignage en sa faveur, dire des choses qui tendent à le justifier. Ils l'avaient chargé d'abord, mais ensuite ils l'ont déchargé.

DÉCHARGER, signifie particulièrement, Dispenser, débarrasser quelqu'un d'une chose. Il s'est fait décharger de la tutelle de ce mineur. Je l'ai déchargé de ce soin. Il me déchargea de cette commission désagréable. Je suis fort heureux d'en être déchargé.   Il signifie plus particulièrement, surtout en termes de Jurisprudence, Tenir quitte, déclarer quitte d'une obligation, d'une dette, d'un dépôt, etc. Décharger quelqu'un d'une obligation, d'une demande, d'une dette, d'un dépôt. On me demandait une indemnité, j'en ai été déchargé par arrêt. Il a été valablement déchargé. Vous serez déchargé d'autant.   Décharger d'accusation, Prononcer par un jugement qu'un accusé est innocent du délit qu'on lui avait imputé. Il a été déchargé de l'accusation, d'accusation, de toute accusation.   Décharger un registre, un contrat, une minute, Y mettre la quittance de ce qu'on a reçu. On dit dans un sens analogue, en termes de Commerce, Décharger un compte, décharger son livre, Rayer d'un compte, de son livre les articles qui ont été payés.  Décharger la feuille d'un messager, Y mettre le récépissé des marchandises ou autres objets que l'on a reçus.

DÉCHARGER, en parlant D'une arme à feu, signifie, Tirer, faire partir le coup. Il faut avoir l'attention de décharger ses armes à feu avant de rentrer chez soi. Décharger son fusil sur quelqu'un.   Il signifie aussi, Ôter la charge d'un fusil, ou de toute autre arme à feu, avec un tire-bourre. Mon fusil a raté plusieurs fois ; je suis obligé de le décharger.   Par extension, Décharger un coup, Assener un coup. Décharger un coup de poing, un coup de bâton. Il lui déchargea un coup de sabre sur la tête.

Fig., Décharger sa bile, sa colère sur quelqu'un, Lui faire sentir les effets de sa colère. Il était irrité contre sa femme, il a déchargé sa colère sur ses enfants.

DÉCHARGER, s'emploie souvent avec le pronom personnel. Se décharger d'un fardeau. Son estomac s'est déchargé.   Se décharger sur quelqu'un du soin d'une affaire, du soin de ses affaires, etc., Lui en remettre le soin.  Se décharger d'une faute sur quelqu'un, La rejeter sur lui, la lui imputer.   Cette couleur se décharge, Elle se déteint, et devient moins chargée.

DÉCHARGER, avec le pronom personnel, se dit particulièrement Des eaux, et signifie, S'écouler, se dégorger, se jeter. Le trop-plein du réservoir se décharge par cette ouverture. Cette rivière se décharge dans telle autre, se décharge dans la mer.

DÉCHARGER, s'emploie quelquefois neutralement dans le sens de Maculer. Cette encre décharge.

DÉCHARGÉ, ÉE. participe, Ce cheval est déchargé d'encolure, est déchargé, Il a la taille fine, l'encolure fine.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • décharger — [ deʃarʒe ] v. tr. <conjug. : 3> • deschargier fin XIIe; de dé et charger I ♦ Enlever la charge de. 1 ♦ Débarrasser de sa charge (une personne, un navire, une voiture, une bête de somme...). Décharger un porteur de son fardeau. « On se… …   Encyclopédie Universelle

  • décharger — DÉCHARGER. v. act. ter un fardeau du lieu où il étoit. Décharger des marchandises. Décharger des ballots. f♛/b] On dit aussi, Décharger un crocheteur, pour dire, Lui ôter le fardeau qu il porte. Et dans la même acception on dit: Décharger un… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • décharger — (dé char jé. Le g prend un e devant a et o : déchargeant, déchargeons) v. a. 1°   Ôter la charge, enlever des marchandises, des denrées, etc. d un navire ou d une voiture. Décharger des marchandises, des ballots, des pierres, du blé. •   Son… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • DÉCHARGER — v. tr. ôter ce qui formait la charge d’un navire, d’un bateau, d’une voiture de transport, d’une bête de somme, etc. Décharger des marchandises. Décharger des ballots. Décharger des pierres, des briques, des planches, etc. Décharger du blé. On… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • décharger — vt. , débarder, (des marchandises, un camion, un mulet, une batterie...) ; soulager (sa conscience) ; dispenser (d une corvée) ; disculper (un accusé) : désharzhî (Albanais.001, Annecy.003, Balme Si., Morzine, Thônes), déshardî (Saxel.002),… …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • décharger — v.i. Éjaculer …   Dictionnaire du Français argotique et populaire

  • Décharger sa bile, sa rate, sa mauvaise humeur, sa colère, etc. — ● Décharger sa bile, sa rate, sa mauvaise humeur, sa colère, etc. donner libre cours à sa mauvaise humeur, à sa rage, etc., faire passer sa colère sur quelqu un …   Encyclopédie Universelle

  • Décharger sa conscience — ● Décharger sa conscience se soulager d un secret lourd à porter, avouer une faute ; libérer sa conscience …   Encyclopédie Universelle

  • Décharger son cœur — ● Décharger son cœur dire ce qu on a sur le cœur ; s épancher …   Encyclopédie Universelle

  • Décharger, déverser sa bile — ● Décharger, déverser sa bile se soulager en s abandonnant à sa colère …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”