DEBOUT
. adv.
Il se dit en parlant D'une chose qu'on dresse, ou qui est dressée, qui est maintenue verticalement sur un de ses bouts. Mettre du bois debout. Le bois debout porte de très-lourds fardeaux. Mettre un tonneau debout. Une chose qui se tient debout en équilibre.   Être encore debout, être debout, se dit Des édifices et autres objets semblables qui n'ont point été renversés ou détruits par ce qui aurait pu amener leur chute, leur ruine. Ces monuments sont encore debout, après tant de siècles. Un pan de muraille était seul resté debout. Le vieux chêne qui avait ombragé sa chaumière était encore debout. Cette locution s'emploie quelquefois au figuré. Ce vieil empire était encore debout, mais tout annonçait sa ruine prochaine.

DEBOUT, s'applique également Aux personnes, et signifie, Droit sur ses pieds. Il était debout. Se tenir debout. Il ne daigna pas m'offrir un siége, et me laissa debout tout le temps que je restai avec lui. On dit par analogie, en parlant D'un quadrupède, qu' Il se tient debout, qu' il est debout, etc., lorsqu'il se dresse sur ses pieds ou sur ses pattes de derrière.  Être debout, Être hors du lit, être levé. Tout son monde était debout dès le matin. Il se porte mieux, il est debout. On dit aussi, absolument, Debout, quand on veut faire lever quelqu'un qui est couché ou assis. Debout, et partons. Allons, debout, il est déjà grand jour.   Par exagérat., Dormir debout, tout debout, Éprouver le besoin du sommeil, au point de s'assoupir même sans être couché ou assis.

Fig. et fam., Conte à dormir debout, Récit ennuyeux ou qui ne mérite aucune attention.

Fig. et fam., Tomber debout, Se tirer heureusement d'une circonstance critique, se trouver dans la même situation qu'auparavant. Il ne peut tomber que debout. On dit aussi, Tomber sur ses pieds.   Passer debout, se dit Des marchandises qui, pour être transportées à leur destination au delà d'une ville, la traversent sans pouvoir y être vendues ni même déchargées. Les marchandises qui passent debout payent moins de droit que les autres.

DEBOUT, s'emploie souvent en termes de Marine. Ainsi on dit : Cette embarcation est debout à la lame, au courant, au vent, Elle présente son avant à la lame, au courant, au vent. Vent debout, Vent directement contraire à la route qu'on voudrait tenir. Nous avions le vent debout, vent debout. Dans ces phrases, quelques-uns écrivent de bout, en deux mots.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • debout — [ d(ə)bu ] adv. • 1530; « bout à bout » 1190; de de et bout 1 ♦ (Choses) Verticalement; sur l un des bouts. ⇒ 1. droit (cf. D aplomb). Mettre des livres debout (opposé à à plat). Un tonneau, une bouteille debout. Mettre du bois debout, dans le… …   Encyclopédie Universelle

  • debout — DEBOUT. adv. Sur pied, sur ses pieds. Il est debout. Se tenir debout. Laisser quelqu un debout, pour dire, Ne pas lui proposer de s asseoir. f♛/b] On dit, Être debout, pour dire, Être hors du lit, être levé. Tout son mondé étoit debout dès le… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • debout — Debout. adv. Sur pied, sur ses pieds. Il est debout, debout sur ses pieds. se tenir debout. Il signifie aussi, Estre levé. Tout son monde estoit debout dés le matin. il se porte mieux, il est debout. Et absolument, Debout, pour dire, Levez vous.… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • debout — Debout, Estre ou se tenir debout sur ses pieds, Stare. On est icy debout sans rien faire, Quid agitur? P. Statur …   Thresor de la langue françoyse

  • Debout ! — ● Debout ! ordre par lequel on invite quelqu un à sortir du lit ou à se lever pour partir …   Encyclopédie Universelle

  • debout — (de bou ; le t se lie : de bou t ou couché) adv. 1°   Il se dit de ce qui est dressé et posé sur un de ses bouts. Mettre une colonne, un tonneau, une table debout.    Pièce de bois placée debout, pièce placée de manière à résister suivant le sens …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • DEBOUT — adv. Verticalement sur un des bouts. Mettre une colonne, un meuble, un tonneau debout. Mettre du bois debout, Dans le sens des fibres. Le bois debout porte de très lourds fardeaux. être encore debout, être debout, se dit des édifices qui n’ont… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Debout — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Le terme debout renvoie généralement à la station debout, posture du corps humain en position verticale, de préférence avec appui sur les deux pieds. Par… …   Wikipédia en Français

  • debout — adv. ; droit, dressé verticalement sur les pieds, sur les jambes : d(e)bè adv. (Annecy 003d | Saxel 002) ; dêpî (003c, Albanais 001b, Leschaux, Sevrier), dêpyé (St Pierre Albigny), dinpî (001a, 003b, Thônes), R. / esp. de pie ; dépwêta… …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • DeBout —    Reproductions: De Phryne et Abelard [two cartoon like images]; 1936; Dopp, 2000: p. 27 …   Dictionary of erotic artists: painters, sculptors, printmakers, graphic designers and illustrators

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”