DÉBONDER
. v. a.
Ôter la bonde. Débonder un tonneau. Débonder un étang.   Il se dit, par extension et familièrement, D'un purgatif qui fait cesser une grande constipation. Il était fort constipé, cette médecine l'a débondé.   Il s'emploie souvent avec le pronom personnel, et signifie, Se vider par un écoulement rapide, abondant. L'étang s'est débondé.   Il signifie, par extension et familièrement, Évacuer abondamment par bas, après avoir été longtemps resserré.  Il s'emploie aussi comme neutre, dans le premier des deux sens qui précèdent. L'eau a débondé cette nuit par une ouverture.   Il se dit figurément et familièrement, dans le même sens. Les pleurs qu'elle avait longtemps retenus débondèrent à la fin. Après avoir longtemps retenu sa colère, il fallut enfin débonder.

DÉBONDÉ, ÉE. participe

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • débonder — [ debɔ̃de ] v. tr. <conjug. : 1> • XV e; de dé et bonde 1 ♦ Ouvrir en retirant la bonde. Débonder une barrique, un réservoir. Le tonneau s est débondé. « comme diminue l eau dans une baignoire débondée » (Aymé). 2 ♦ Fig. Vieilli Débonder… …   Encyclopédie Universelle

  • débonder — DÉBONDER. verbe act. ter la bonde. Débonder un étang. Débonder un tonneau. Il est aussi neutre, et signifie, Sortir avec impétuosité, avec abondance. L eau a débondé cette nuit par une ouverture. Il s em ploie aussi avec le pronom personnel. L… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • débonder — (dé bon dé) v. a. 1°   Ôter la bonde. Débonder un tonneau, une pièce d eau.    Fig. Débonder son coeur, décharger son coeur, s épancher sans réserve. •   Je voulus par dépit écouter à la porte ; J ai l oreille un peu fine, elle avait le coeur… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • DÉBONDER — v. tr. Dégarnir de sa bonde. Débonder un tonneau. Débonder un étang. Il se dit, par extension et familièrement, d’un Purgatif qui fait cesser une grande constipation. Il était fort constipé, cette médecine l’a débondé. SE DÉBONDER signifie Se… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • débonder — vt. , ôter la bonde bouchon d un tonneau, d une cuve : débondâ (Albanais) …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • se débonder — ● se débonder verbe pronominal Populaire. S épancher …   Encyclopédie Universelle

  • débondage — ⇒DÉBONDAGE, subst. masc. Fait d enlever la bonde (d un tonneau). Au fig. Épanchement sans retenue, flot auquel on laisse libre cours. De cet escalier (...) descendait par moments, ainsi que d un égout, tout un débondage d ignominies, mêlées à des …   Encyclopédie Universelle

  • bonde — [ bɔ̃d ] n. f. • 1347; « borne » 1269; gaul. °bunda 1 ♦ Ouverture de fond, destinée à vider l eau (d un étang, d un réservoir, d un évier, d une baignoire). Par ext. Système de fermeture de la bonde. Lâcher, lever, hausser la bonde, l ouvrir pour …   Encyclopédie Universelle

  • bondé — bonde [ bɔ̃d ] n. f. • 1347; « borne » 1269; gaul. °bunda 1 ♦ Ouverture de fond, destinée à vider l eau (d un étang, d un réservoir, d un évier, d une baignoire). Par ext. Système de fermeture de la bonde. Lâcher, lever, hausser la bonde, l… …   Encyclopédie Universelle

  • débondement — ⇒DÉBONDEMENT, subst. masc. Fait de débonder. Au fig. Brusque libération de sentiments jusqu alors contenus. Un débondement de paroles, de pleurs. C est fou, mais c est comme ça, reprend en s animant Daudet. Il me faut un débondement de mots sales …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”