DÉBIFFER
. v. a.
Affaiblir, déranger, gâter. Il est familier et ne s'emploie guère que dans cette phrase, Être tout débiffé.

DÉBIFFÉ, ÉE. participe, Visage débiffé, Le visage d'une personne qui paraît affaiblie par quelque excès. Estomac débiffé, Estomac qui ne fait pas bien ses fonctions. Avoir l'estomac tout débiffé.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • débiffer — ⇒DÉBIFFER, verbe trans. Vx et fam. Mettre en mauvais état. Rem. Surtout employé au part. passé adj. Un visage débiffé « défait »; un estomac débiffé « détraqué ». Surpris de ma figure débiffée et barbouillée de sang, mon père ne dit pas un mot… …   Encyclopédie Universelle

  • débiffer — DÉBIFFER. verbe actif. Affoiblir, déranger, gâter. Il n est guère d usage que dans cette phrase, Étre tout débiffé. Débiffé, ée. participe. Visage débiffé, estomac débiffé, qui se disent d Un homme qui paroît affoibli par quelque excès, qui a le… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • debiffer — Debiffer. v. act. Gaster, mettre en desordre. Ces champignons m ont debiffé l estomac …   Dictionnaire de l'Académie française

  • débiffer — (dé bi fé) v. a. Terme très familier. Mettre en mauvais état. HISTORIQUE    XVIe s. •   Au reste sont plus esgriffées, Plus usées et desbiffées, Que les vieilles chausses d ung poste, J. MAR. V, 216. •   En laissant ces deux articles, tout ce qu… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”