DÉBÂCLE
. s. f.
Rupture, ordinairement subite, de la glace qui couvrait une rivière, et qui se partage alors en glaçons dont la descente est plus ou moins rapide. La rivière grossit, il faut se préparer à la débâcle. La débâcle a fait périr bien des bateaux.   Il se dit, figurément et familièrement, de Tout changement brusque et inattendu qui amène du désordre, de la confusion. Ce fut une débâcle générale. Cet accident commença la débâcle de sa fortune.

DÉBÂCLE, se dit aussi quelquefois pour Débâclage. Il y a un temps déterminé pour la débâcle du port.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • débâcle — [ debakl ] n. f. • 1690; de débâcler 1 ♦ Dans un cours d eau gelé, Rupture de la couche de glace dont les morceaux sont emportés par le courant. ⇒ dégel; région. bouscueil. 2 ♦ Fuite soudaine (d une armée). Le front percé, ce fut la débâcle. ⇒… …   Encyclopédie Universelle

  • Debacle — Débâcle La débâcle, en météorologie, caractérise la fonte des glaces d un fleuve ou de la mer. La débâcle, qui a lieu au printemps, est suivie d un accroissement rapide du débit du cours d eau et de crues ou d inondations. Le déglacement des… …   Wikipédia en Français

  • débâcle — DÉBÂCLE. s. f. Amas de glaçons qui arrivent avec impétuosité dans un dégel subit, après qu une rivière a été prise long temps. La rivière grossit, out le monde se prépare à la débâcle. La débâcle a fait périr bien des bateaux.Débâcle, se dit… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • debacle — ‘Desastre’. Es voz femenina, como en francés, lengua de donde la hemos tomado: «El diario habla de la debacle norteamericana en Saigón» (Collyer Pájaros [Chile 1995]). Es palabra llana [debákle], por lo que son incorrectas tanto la grafía como la …   Diccionario panhispánico de dudas

  • debacle — (del francés) sustantivo femenino 1. Desastre, destrucción, derrota: El partido fue la debacle, perdimos por seis a cero. La crisis es cada día más grave y esto se aproxima a una debacle …   Diccionario Salamanca de la Lengua Española

  • débâclé — débâclé, ée (dé bâ klé, klée) part. passé. Le port étant débâclé …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • debacle — (n.) disaster, 1848, from Fr. débácle downfall, collapse, disaster (17c.), a figurative use, lit. breaking up (of ice on a river), extended to the violent flood that follows when the river ice melts in spring; from débácler to free, from M.Fr.… …   Etymology dictionary

  • debacle — s. m. Mau resultado. = FRACASSO ≠ ÊXITO, SUCESSO   ‣ Etimologia: francês débâcle …   Dicionário da Língua Portuguesa

  • debacle — (Del fr. débâcle). f. desastre. U. t. en sent. fig.) …   Diccionario de la lengua española

  • debacle — [di bä′kəl, dibak′əl; dābä′kəl] n. [Fr débâcle, breakup, overthrow < débâcler, to break up < dé , DE , + bâcler, to bar, prob. < VL * bacculare < * bacculum, var. of L baculum, staff: see BACILLUS] 1. a breaking up of ice in a river,… …   English World dictionary

  • Debacle — De*ba cle, n. [F. d[ e]b[^a]cle, fr. d[ e]b[^a]cler to unbar, break loose; pref. d[ e] (prob. = L. dis) + b[^a]cler to bolt, fr. L. baculum a stick.] 1. (Geol.) A breaking or bursting forth; a violent rush or flood of waters which breaks down… …   The Collaborative International Dictionary of English

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”