ALAMBIQUER
. v. a.
Il ne s'emploie qu'au figuré, et dans ces phrases, Alambiquer l'esprit, s'alambiquer l'esprit, la cervelle, Fatiguer l'esprit, se fatiguer l'esprit, épuiser son esprit par une trop grande application à des choses abstraites. Ces questions ne servent qu'à alambiquer l'esprit. Cela n'a servi qu'à lui alambiquer l'esprit. S'alambiquer l'esprit mal à propos sur des questions épineuses, difficiles, inutiles. N'allez pas vous alambiquer l'esprit inutilement.   Il s'emploie quelquefois d'une manière absolue, et signifie, Raffiner, subtiliser. Dans ces sortes de matières, il ne s'agit pas d'alambiquer. Allez au fait, sans alambiquer plus longtemps. On sous-entend, le sujet, la pensée.

ALAMBIQUÉ, ÉE. participe, Il ne se dit que Des questions, des pensées, des réflexions trop subtiles et trop raffinées. Discours alambiqué.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • alambiquer — ⇒ALAMBIQUER, verbe trans. A. Inus. Distiller à l alambic. (Attesté ds BOISTE 1834, BESCH. 1845, etc.). B. Au fig., vx, péj. 1. Emploi trans. Tourmenter à force de réflexions, par excès de recherche. Alambiquer le sentiment, l esprit, la cervelle  …   Encyclopédie Universelle

  • alambiquer — ALAMBIQUER. v. a.Il n est d usage qu au figuré, et presque toujours avec le pronom personnel, comme dans ces phrases: Alambiquer l esprit, s alambiquer l esprit, qui signifient, Fatiguer l esprit, se fatiguer l esprit, épuiser son esprit par une… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • alambiquer — Alambiquer. v. act. Tirer par l alambic. Ne se dit qu au figuré, pour marquer une extreme application d esprit sur des choses difficiles. S alambiquer l esprit. s alambiquer la cervelle …   Dictionnaire de l'Académie française

  • alambiquer — (a lan bi ké) v. a. 1°   Fatiguer à des choses subtiles. N allons pas là dessus nous alambiquer la cervelle. •   Il faut donc alambiquer son esprit dans ces questions, BOSSUET Avert. 6. 2°   Absolument. Subtiliser. Aller au fait sans alambiquer.… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • ALAMBIQUER — v. tr. Distiller. Il ne s’emploie qu’au figuré. Alambiquer l’esprit, s’alambiquer l’esprit, la cervelle, Torturer l’esprit, le rendre trop subtil. Il s’emploie aussi comme verbe intransitif et signifie Raffiner, subtiliser. Dans ces sortes de… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • alambiqueur — ⇒ALAMBIQUEUR, subst. masc. Vx. ,,Celui qui se sert de l alambic, alchimiste. (DG). Rem. Attesté uniquement ds ce dictionnaire. Au fig., rare. [Correspond. à alambiquer B 1] ,,Celui qui alambique, qui subtilise. (LITTRÉ). Rem. Attesté également ds …   Encyclopédie Universelle

  • alambic — [ alɑ̃bik ] n. m. • 1265; esp. alambique, ar. al ambîq, gr. ambix « vase » ♦ Appareil servant à la distillation. Cucurbite, condenseur, manomètre, serpentin d un alambic. ♢ Loc. (vieilli) Passer une affaire par, à l alambic, l examiner… …   Encyclopédie Universelle

  • alambiqué — alambiqué, ée [ alɑ̃bike ] adj. • 1688; p. p. de l a. v. alambiquer 1552; de alambic ♦ Exagérément compliqué et contourné. ⇒ quintessencié, subtil. « les pages alambiquées du roman panthéiste de M. de Lamartine » (Sainte Beuve). « un esprit des… …   Encyclopédie Universelle

  • alambica — ALAMBICÁ, alambichez, vb. I. tranz. A distila cu ajutorul alambicului. ♦ fig. A face prea subtil, greu de înţeles, excesiv de rafinat, complicat. – Din fr. alambiquer. Trimis de ana zecheru, 13.09.2007. Sursa: DEX 98  alambicá vb., ind. prez. 1 …   Dicționar Român

  • subtiliser — [ syptilize ] v. <conjug. : 1> • 1480; de subtil; cf. soutillier, sotillier, en a. français I ♦ V. tr. 1 ♦ Vx Rendre subtil (II, 1o). Fig. et littér. « La maladie avait subtilisé et comme extasié ses traits » (A. Gide). ⇒ affiner. 2 ♦… …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”