AJOURNER
. v. a.
Assigner quelqu'un à certain jour en justice. Ajourner par exploit. Ajourner à comparaître devant, etc. Faire ajourner. Ajourner des témoins. Ajourner quelqu'un pour dire ses causes d'opposition. On a dit autrefois : Ajourner devant le lieutenant civil, etc. Ajourner à son de trompe. Ajourner à trois briefs jours.   Il signifie aussi, en matière de délibération, Renvoyer à un certain jour ou à un temps indéterminé. Ajourner une affaire, une question, une discussion. La séance fut ajournée au lundi de la semaine suivante.   Il s'emploie quelquefois dans le langage de la conversation. Ajournons ce projet, cette partie de plaisir.   AJOURNÉ, ÉE. participe

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • ajourner — [ aʒurne ] v. tr. <conjug. : 1> • XIIIe; « faire jour » 1080; de 1. a et jour 1 ♦ Anciennt Assigner par exploit d ajournement. 2 ♦ (1775) Renvoyer à un autre jour ou à une date indéterminée. Ajourner un débat, un procès, des élections.… …   Encyclopédie Universelle

  • ajourner — I. AJOURNER.v. a. Renvoyer une question, en remettre la discussion à une autre séance. Ajourné, ée. participe. II. AJOURNER. v. a. Assigner quelqu un à certain jour en Justice. Ajourner par exploit. Ajourner à comparoître devant, etc. Ajourner… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • ajourner — (a jour né) v. a. 1°   Assigner quelqu un en justice à un jour marqué. 2°   Renvoyer une affaire à un autre jour. Ajourner une affaire, une délibération. 3°   Remettre à un temps indéterminé. Ajourner un projet, un travail, une dépense. Ajourner… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • AJOURNER — v. tr. Remettre à un autre jour. Ajourner une affaire, une partie de plaisir, une élection. Il signifie aussi, en matière de Délibération, Renvoyer à un certain jour ou à un temps indéterminé. Ajourner une affaire, une question, une discussion.… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • ajourner — vt. , reporter, différer, renvoyer // remettre ajourner à plus tard // à une date ultérieure : AZHORNÂ (Albanais 001, Annecy, Thônes, Villards Thônes), azhornêr (Montricher), azornâr (Ste Foy), adjournâ (Cordon), C. d azheûrno / d azhorno <j… …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • ajourner — To adjourn …   Ballentine's law dictionary

  • asteurel — ajourner …   Dictionnaire Breton-Français

  • ajournement — [ aʒurnəmɑ̃ ] n. m. • fin XIIIe; « lever du jour » 1213; de ajourner 1 ♦ Anciennt Assignation à comparaître à jour fixe devant un tribunal. 2 ♦ (1751) Renvoi à une date ultérieure ou indéterminée. ⇒ remise. Le ministre a demandé l ajournement du… …   Encyclopédie Universelle

  • atermoyer — [ atɛrmwaje ] v. <conjug. : 8> • fin XIIe; de 1. a et a. fr. termoier « tarder, ajourner », de terme 1 ♦ V. tr. Vieilli Dr. Renvoyer (un paiement) à un terme plus éloigné. 2 ♦ V. intr. Chercher à gagner du temps par des faux fuyants. Il n y …   Encyclopédie Universelle

  • renvoyer — [ rɑ̃vwaje ] v. tr. <conjug. : 8> • 1160; de re et envoyer 1 ♦ Faire retourner (qqn) là où il était précédemment. « je le menaçai de le renvoyer à ses parents » (Baudelaire ). Renvoyer les soldats dans leurs foyers. ⇒ démobiliser. Renvoyer… …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”