CROUPIR
. v. n.
Il se dit Des liquides qui sont dans un état de repos et de corruption. Les eaux qui croupissent deviennent puantes.   Il se dit également De certaines matières qui se corrompent et pourrissent dans une eau stagnante. De la paille qui croupit dans une mare.   Il se dit aussi Des enfants au maillot et des personnes malades qu'on n'a pas soin de changer assez souvent de linges. Cet enfant croupit dans son ordure, croupit dans ses langes. Il ne faut pas laisser croupir un malade dans la saleté.   Il se dit quelquefois figurément, et signifie, Demeurer, vivre longtemps dans un état honteux. Croupir dans le vice, dans l'oisiveté. Croupir dans l'ignorance, dans un lâche repos.

CROUPI, IE. participe, De l'eau croupie.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • croupir — [ krupir ] v. intr. <conjug. : 2> • 1549; soi cropir « s accroupir » fin XIIe; de croupe 1 ♦ (Personnes) Demeurer (dans un état pénible, méprisable). Croupir dans la paresse, l oisiveté, le vice. ⇒ moisir, pourrir. Croupir en prison.… …   Encyclopédie Universelle

  • croupir — Croupir. v. n. Se dit des choses liquides qui demeurant trop long temps sans estre remuées ni agitées viennent à se corrompre. Les eaux qui croupissent deviennent puantes. laisser croupir de l urine. Il se dit aussi, des Enfants au maillot, & des …   Dictionnaire de l'Académie française

  • croupir — CROUPIR, v. n. se dit Des liquides qui sont dans un état de repos et de corruption. Les eaux qui croupissent deviennent puantes. f♛/b] On le dit De quelques solides qui se corrompent dans une eau stagnante. De la paille qui croupit dans une mare …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • croupir — long temps en un lieu, Diu aliquo in loco desidere, siue residere. Eau croupie, ou croupant, croupissant, dormant, qui ne coule point, Reses aqua, Stagnans aqua, Pigra …   Thresor de la langue françoyse

  • croupir — (krou pir) v. n. 1°   S accroupir ; sens ancien et qui n est plus du tout usité.    Par extension et avec un sens spécial, être dans l ordure, en parlant des enfants, des malades. Cet enfant croupit dans ses langes.    Fig. Demeurer en des… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • CROUPIR — v. intr. Rester couché dans ses ordures. Cet enfant croupit dans ses langes. Il ne faut pas laisser croupir un malade dans la saleté. Fig., Croupir dans le vice, dans l’oisiveté. Croupir dans l’ignorance. Il signifie aussi, par extension, Se… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • croupissement — [ krupismɑ̃ ] n. m. • 1610; de croupir ♦ Littér. (liquides) Action de croupir. ● croupissement nom masculin Littéraire. Fait de croupir. croupissement n. m. Fait de croupir; état de ce qui croupit. ⇒CROUPISSEMENT, subst. masc. A. [En parlant de l …   Encyclopédie Universelle

  • pourrir — [ purir ] v. <conjug. : 2> • 1265; purir XIe; lat. pop. °putrire, class. putrescere I ♦ V. intr. 1 ♦ Se décomposer, en parlant d une matière organique. ⇒ se corrompre, se détériorer, se putréfier; pourriture, putréfaction. « Quelques fruits …   Encyclopédie Universelle

  • stagner — [ stagne ] v. intr. <conjug. : 1> • 1787; lat. stagnare 1 ♦ Rester immobile sans couler, sans se renouveler (en parlant d un fluide). ⇒ croupir. « La mare stagnait, écrasée sous le soleil » (Pergaud). 2 ♦ Fig. Être inerte, languir. « ce… …   Encyclopédie Universelle

  • abjection — [ abʒɛksjɔ̃ ] n. f. • 1372; lat. abjectio 1 ♦ Extrême degré d abaissement, d avilissement. ⇒ avilissement, indignité, infamie. Vivre dans l abjection. « La complaisance célinienne pour l abjection humaine » (Kristeva). 2 ♦ Comportement, discours… …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”