AISÉ
, ÉE. adj.
Facile. Cela est aisé, bien aisé. C'est une chose aisée. Il n'y a rien de si aisé. Des moyens courts et aisés. Voilà le chemin le plus aisé. Une chose aisée à faire. Cela est aisé à faire. Cela n'était pas aisé à trouver. Cet enfant est aisé à gouverner. Une lettre qui n'est pas aisée à lire. Il n'est pas aisé de bien écrire. Il est aisé de voir que cela le contrarie.   Cela vous est bien aisé à dire. Manière de parler qu'on emploie familièrement lorsqu'un homme donne quelque conseil difficile à pratiquer, et qu'il n'est pas obligé de suivre.  Cet homme est aisé à vivre, Il est d'un commerce facile et doux.

AISÉ, signifie aussi, Commode. Une voiture aisée. Un cheval qui a des allures aisées.   Un habit aisé, des souliers aisés, Un habit, des souliers qu'on met facilement, où l'on est à l'aise. Ces souliers sont trop aisés, Ils sont trop larges, ils ne serrent pas assez le pied.  Une morale, une dévotion aisée, Une morale, une dévotion relâchée.  Avoir les manières aisées, Avoir des manières d'agir faciles, où il n'y a rien de contraint, rien de gêné. Avoir la conversation aisée, Avoir une conversation facile et agréable. Avoir l'esprit aisé, Imaginer, concevoir, s'expliquer facilement. Avoir un style aisé, Écrire d'une manière naturelle, claire, qui semble n'avoir point donné de peine. Des vers aisés, Des vers qui paraissent faits sans peine, qui ne sentent point le travail. On dit plus ordinairement, Des vers faciles.   Une taille aisée, Une taille libre, dégagée. On dit dans le même sens, Un air aisé.

AISÉ, signifie encore, Qui est à son aise, qui est riche dans une condition médiocre. Un bourgeois aisé. C'est un homme aisé, fort aisé.   Il est aussi substantif, dans le même sens. La taxe des aisés. On l'a mis sur le rôle des aisés. Cet emploi est vieux.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • aise — aise …   Dictionnaire des rimes

  • aisé — aisé …   Dictionnaire des rimes

  • aisé — aisé, ée (è zé, zée) adj. 1°   Qui se fait ou qui est sans peine. Tout deviendra aisé. Il est aisé de prouver. •   Il était aisé à la reine de faire sentir une grandeur qui lui était naturelle, BOSSUET Reine d Angl.. •   Il était encore plus aisé …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • aise — AISE. adj. de tout genre. Qui a de la joye, qui est content. On met presque tousjours devant ce mot quelque particule qui en augmente la signification. Je suis bien aise de vous voir en bonne santé. je suis tres aise, si aise, fort aise,… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • aise — Aise, Voluptas, Semble qu il vienne de {{t=g}}iasis,{{/t}} id est, sanitas, primis literis transpositis. Hinc dicimus de eo qui non est plane sanus, Il est mal à son aise, Il est en mal aise, Il n est point à son aise. Ou de {{t=g}}aisios,{{/t}}… …   Thresor de la langue françoyse

  • aisé — AISÉ, ÉE. adj. Facile. Cela est aisé, bien aisé, c est une chose aisée. Il n y a rien de si aisé. Des moyens courts et aisés. Voilà le chemin le plus aisé. Une chose aisée à faire. Cela est aisé à faire. Cela n étoit pas aisé à trouver. Une… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • Aisé — Aise Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom …   Wikipédia en Français

  • aise — m. aise; facilité; bien être; aisance; récipient. D aise ! attention; doucement. Parla a son aise cu a lei pès cauds prov. . voir atencion, avís, mèfi …   Diccionari Personau e Evolutiu

  • Aïse — Hyse, Hise Gewässerkennzahl FR: O17 0430 Lage Frankreich, Region Midi Pyrénées Flusssystem …   Deutsch Wikipedia

  • Aise — [ɛ:s] die; <aus gleichbed. fr. aise> (veraltet) 1. Wohlstand. 2. Bequemlichkeit, Gemächlichkeit; à son aise sein [a sõ nɛ:s ]: sein gutes Auskommen haben, wohlhabend, auch aufgeräumt sein …   Das große Fremdwörterbuch

  • aise — aise·weed; li·aise; mal·aise; …   English syllables

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”