CROIRE
. v. a.
( Je crois, tu crois, il croit ; nous croyons, vous croyez, ils croient. Je croyais ; nous croyions, vous croyiez, ils croyaient. Je crus. J'ai cru. Je croirai. Je croirais. Crois. Que je croie, que nous croyions. Que je crusse, que tu crusses, qu'il crût ; que nous crussions, que vous crussiez, qu'ils crussent. Croyant. ) Estimer qu'une chose est véritable, la tenir pour vraie, pour certaine. J'ai de la peine à croire cela. Vous ne me ferez jamais croire cela. Je le crois bien. Je n'en crois rien. Il croit cette histoire, ce conte, etc. Ne croyez rien de tout ce qu'il vous dit. C'est un homme défiant, il ne croit que ce qu'il voit. Cela est aisé à croire. Il le croit bonnement. Permettez-moi de n'en rien croire. Vous en croirez ce qu'il vous plaira.   Il se dit particulièrement en matière de religion. Je crois fermement qu'il existe un Dieu. Croire les mystères, les articles du symbole. Les chrétiens croient tout ce que l'Église enseigne. Croire l'Évangile. Croire l'Église catholique, la communion des saints, la présence réelle, etc.

Fam., Croire une chose comme l'Évangile, comme article de foi, La croire fermement. Croire tout comme article de foi, Être fort crédule.

Fam., Si vous ne le croyez pas, allez y voir, se dit À une personne qui doute de ce qu'on lui dit. J'aime mieux le croire que d'y aller voir, se dit en parlant D'une chose dont on doute, mais qu'on ne veut pas se donner la peine de vérifier, d'examiner.

CROIRE, s'emploie quelquefois absolument. Croire légèrement. Croire sans preuve. Croire facilement. Il ne faut pas être si facile à croire.   Il signifie, dans une acception particulière, Avoir la foi, et recevoir avec soumission d'esprit tout ce que l'Église enseigne. À la première prédication des apôtres, beaucoup de Juifs crurent. Cet impie ne croit point.

CROIRE, lorsqu'il a pour régime un nom de personne, signifie, Ajouter foi à quelqu'un, ou Suivre ses avis, ses conseils. Croyez-vous cet homme-là ? Je vous crois. C'est un menteur avéré, on ne le croit plus, il ne peut plus se faire croire. Il ne croit point les médecins. Croyez-moi, ne faites point cela. S'il avait voulu me croire, il ne serait pas aujourd'hui dans l'embarras.   En croire quelqu'un, en croire quelque chose, S'en rapporter à quelqu'un, à quelque chose. Je vous en croirai sur parole. Il aura beau dire, il n'en sera pas cru. Je n'en croirai là-dessus que des arbitres, que des avocats. M'en croirez-vous ? Si vous m'en croyez, vous ne ferez pas cela. À l'en croire, s'il faut l'en croire, tout est perdu. J'en crois à peine mes yeux. En croirez-vous cette lettre ? Si j'en croyais mon courage. S'il faut en croire les apparences.   Neutral., Croire à quelqu'un, à quelque chose, Ajouter foi à quelqu'un, à quelque chose, s'y fier. Croire aux astrologues, aux médecins. Croire à l'astrologie, à la médecine. Croire au rapport, au témoignage de quelqu'un. On ne croit plus à ses promesses, à ce qu'il dit. Cette locution n'est plus guère usitée en parlant Des personnes ; on dit ordinairement, Croire quelqu'un.   Croire à quelque chose, signifie aussi, Être persuadé de l'existence ou de la vérité de quelque chose, y donner sa croyance. Il proteste de son innocence, mais je n'y crois pas. Croire aux revenants, aux esprits, aux sorciers, à la magie. Croire aux miracles, au Saint-Esprit. On dit dans le même sens, Croire en Dieu, en JÉSUS-CHRIST, en la divinité de JÉSUS-CHRIST, etc.

CROIRE, signifie encore simplement, Penser, estimer, s'imaginer, présumer. À ce que je crois. Vous ferez bien, je crois, de ne plus fréquenter cet homme-là. Je crois cela bon. Je crois cet homme capable de tout. Je l'avais toujours cru sage. Le croyez-vous homme d'honneur ? On trouve ce médecin miraculeux, mais je le crois un charlatan. On me croyait son père. Elle n'est pas aussi jeune que je l'avais cru. Votre soeur est plus petite que vous, je l'avais crue aussi grande. Qui aurait jamais cru cela ? Vous ne sauriez croire combien... Que va-t-on croire de moi ? Je ne crois pas cela de lui. Je crois tout de lui. Je lui crois du talent, du courage. Il a cru bien faire. Il a cru devoir les prévenir. Ils croient être libres. Elle crut entendre des gémissements. Il crut pouvoir atteindre à la perfection. Je croirais manquer à mon devoir. Il croyait gagner son procès. Je crois que vous avez bien fait. Viendra-t-il ? Je le crois. Je crois qu'il est arrivé. Je crois qu'il arrivera demain. Croyez que rien ne saurait ébranler ma résolution. Ne croyez pas que je veuille vous tromper. Croit-il que je veuille le tromper ? Croyez-vous qu'il n'en sera pas mécontent ? C'est une erreur de croire qu'ils aient jamais voulu, etc. On croirait, à l'entendre, que ...  Il s'emploie aussi avec le pronom personnel. Cet homme se croit habile. Il se croit un foudre de guerre. Il se crut obligé de répondre. Il se croyait au moment de réussir.

CRU, UE. participe

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • croire — [ krwar ] v. <conjug. : 44> • creire 1080; credre Xe; lat. credere « confier », fig. « avoir confiance » I ♦ V. tr. dir. 1 ♦ Tenir pour vrai ou véritable. ⇒ accepter, admettre. Je crois ce que vous dites. Ne croyez rien de ce qu il vous… …   Encyclopédie Universelle

  • croire — Croire, Credere. Croire et dire, Autumare. Aisé à croire, Credibilis. Croire facilement, Se credulum praebere. Croire pour tout certain, Pro haud dubio habere. Comme je croy par quelques conjectures que j ay, Vt coniicio. Chacun le croit ainsi… …   Thresor de la langue françoyse

  • croire — CROIRE. v. a. Je crois, tu crois, il croit; nous croyons, vous croyez, ils croient. Je croyois, nous croyions, vous croyiez, ils croyoient. Croi, ou crois. Que je croie, que nous croyions. Que je crusse, que tu crusses, qu il crût; que nous… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • croire — CROIRE. v. act. Estimer une chose veritable, la tenir pour vraye. Croire legerement. croire de leger. croire facilement. croire certainement. j ay de la peine à croire cela, je le croy bien, je n en croy rien. il croit cette relation, ce conte &c …   Dictionnaire de l'Académie française

  • croire — CROÍRE s. v. croit. Trimis de siveco, 13.09.2007. Sursa: Sinonime …   Dicționar Român

  • croire — (kroi r ; en 1703, la prononciation indiquée est crere, sur le théâtre on disait je croa et non pas je cres ; plusieurs prononcent crere, dit Chifflet, Gramm. p. 201 ; je crais, dit Vaugelas ; la prononciation longtemps incertaine, comme on voit …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • CROIRE — v. tr. Tenir pour véritable. J’ai de la peine à croire tout ce qu’il dit. Vous ne me ferez jamais croire cela. Il croit cette histoire, ce conte. Ne croyez rien de tout ce qu’il vous dit. C’est un homme défiant, il ne croit que ce qu’il voit.… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • croire — vt. KRAIRE (Aix.017, Albanais.001, Alex, Annecy.003, Albertville, Arvillard.228, Chambéry.025b, Compôte Bauges.271, Giettaz.215, Montagny Bozel.026, Montendry.219, Morzine, Reyvroz.218, Sevrier.023, Thônes.004, Villards Thônes.028), krére (025a,… …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • Croire — Eurovision Song Contest 1988 entry …   Wikipedia

  • Croire —          ANOUILH (Jean)     Bio express : Auteur dramatique et metteur en scène français (1910 1987)     «C est bon pour les hommes de croire aux idées et de pouvoir mourir pour elles.»     Source : Antigone     Mot(s) clé(s) : Croire Homme Idée… …   Dictionnaire des citations politiques

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”