CRÉNEAU
. s. m.
Une de ces pièces de maçonnerie qui sont coupées en forme de dents, et séparées l'une de l'autre par intervalles égaux, au haut des anciens murs de ville ou de château. Les créneaux d'une muraille. Étant monté au haut du mur, il s'attacha à un créneau. Il tomba avec le créneau qu'il tenait embrassé. Attacher les échelles aux créneaux. On le pendit aux créneaux. Regarder par les créneaux. Tirer par les créneaux.

CRÉNEAU, dans la Théorie militaire, se dit de L'intervalle que les pelotons laissent entre eux dans l'ordre de bataille, et où se placent les chefs de peloton.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • créneau — [ kreno ] n. m. • crenel 1154; de cren → cran I ♦ 1 ♦ Ouverture pratiquée à intervalles réguliers au sommet d un rempart, d une tour, et qui servait à la défense. Merlons et embrasure du créneau. Château, mur à créneaux. ⇒ crénelé. 2 ♦ Ouverture… …   Encyclopédie Universelle

  • Creneau — Créneau Pour les articles homonymes, voir Créneau (homonymie). Au Moyen Âge, le mot créneau, ou en ancien français quernal, aquarniau, carnel ou créniau, désignait toute ouverture pratiquée au sommet d une tour ou d une courtine, couverte ou… …   Wikipédia en Français

  • créneau — CRÉNEAU. s. m. Une de ces pièces de maçonnerie, qui sont coupées en forme de dents, et séparées l une de l autre par intervalles égaux, au haut des anciens murs de Ville ou de Château. Les créneaux d une muraille. Étant monté au haut du mur, il s …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • creneau — CRENEAU. s. m. Une de ces pieces qui sont coupées comme en forme de dents, & separées l une de l autre par intervalles esgaux, au haut des anciens murs de ville ou de chasteau. Les creneaux d une muraille. estant monté au haut du mur il s attacha …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Créneau — Pour les articles homonymes, voir Créneau (homonymie). Créneaux au sommet des fortifications du Château de Tarascon (France). Les intervalles pleins laissés entre les …   Wikipédia en Français

  • créneau — (kré nô) s. m. 1°   Terme d ancienne fortification. Toute ouverture pratiquée au sommet d une tour ou d une courtine et qui servait à la défense. On ne pouvait pas avoir des créneaux dans des maisons roturières sans la permission du seigneur… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • créneau — voros atstumas statusas T sritis Gynyba apibrėžtis Tarpas tarp dviejų vienas po kito einančių padalinių, keliaujančių tuo pačiu keliu; gali būti išreiškiamas ilgio arba laiko vienetais, skaičiuojant nuo vieno padalinio galo iki paskui jį judančio …   NATO terminų aiškinamasis žodynas

  • CRÉNEAU — n. m. Ouverture en forme de dent pratiquée au haut d’une muraille, à intervalles réguliers, dans les anciens châteaux, pour pouvoir explorer la campagne ou tirer sans être vu. Il se dit encore, en termes de Guerre, des Ouvertures faites au… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • créneau — nm. (de château, pour voiture, économique) : krénô (Albanais, Villards Thônes) …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • Creneau (riviere) — Créneau (rivière) Pour les articles homonymes, voir Créneau (homonymie). Le Créneau Image Caractéristiques Longueur 18 3 km …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”