COUVERTURE
. s. f.
Ce qui sert à couvrir quelque chose. Il se dit ordinairement de La toile, du drap, d'une étoffe quelconque, avec lesquels on couvre, on enveloppe certaines choses. Couverture de fourgon. Couverture de charrette, de chariot, etc. Couverture de mulet. Couverture de chevaux. Couverture de lit. Couverture de fauteuil, de canapé.

COUVERTURE, quand il est dit absolument, s'entend d'Une couverture de lit. Couverture fine. Couverture double. Couverture de laine, de soie. Couverture de coton. Couverture piquée ; etc. Remettre la couverture. Il est mauvais coucheur, il tire toute la couverture à lui, les draps et la couverture. On l'a berné dans une couverture.   Faire la couverture, Replier le drap et la couverture après que le lit est fait, pour qu'on y puisse entrer plus facilement.

Fig. et fam., Tirer la couverture à soi, de son côté, Prendre plus que sa part, chercher dans une affaire à s'emparer de profits, d'avantages qu'on doit partager avec d'autres.

COUVERTURE, se dit aussi Du papier, de la peau, etc., qui sert à couvrir un livre. La couverture d'un livre. Couverture imprimée. Couverture de vélin, de veau, de basane, de maroquin, de chagrin. Couverture dorée. Riche couverture. Il n'a jamais vu ce livre que par la couverture. Quand la couverture d'un livre est de peau, on dit plus ordinairement, Reliure.   Il se dit encore de Ce qui forme la surface extérieure d'un toit. La couverture d'une maison. La couverture est placée sur le comble. La couverture est de chaume, de tuile, d'ardoise, de plomb, etc. Abattre la couverture. Travailler à la couverture. Relever, réparer la couverture.

COUVERTURE, signifie figurément, Prétexte. Sous couverture d'amitié. Il cherche une couverture à son crime. Quelle couverture peut-il donner à cette méchanceté ? L'hypocrisie sert de couverture à bien des crimes. Ce sens est peu usité.

COUVERTURE, en termes de Banque et de Commerce, Garantie donnée pour assurer un payement. Ce négociant me doit beaucoup, mais j'ai de bonnes couvertures. J'ai tiré sur vous une lettre de change, acceptez-la ; je vous en enverrai la couverture, la provision, avant l'échéance, Je vous ferai passer les fonds avant l'échéance.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • couverture — [ kuvɛrtyr ] n. f. • 1155; bas lat. coopertura, de cooperire « couvrir » I ♦ (Concret) 1 ♦ Ce qui forme la surface extérieure du toit d un bâtiment. ⇒ 1. couvert (1o). Couverture de chaume. Couverture en tuiles, en ardoises, en lauses. Couvreur… …   Encyclopédie Universelle

  • couverture — COUVERTURE, s. fém. se dit De certaines choses qui servent à en couvrir d autres. Couverture d une maison. La couverture étoit de chaume, de tuile, d ardoise, de plomb, etc. Abattre la couverture. Travailler à la couverture. Relever la couverture …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • couverture — Couverture. s. f. Ce qui sert à couvrir quelque chose. Couverture d une maison. la couverture estoit de chaume, de tuile, d ardoise, de plomb &c. abbattre la couverture. travailler à la couverture. relever la couverture. couverture de lit.… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • couverture — Couverture, Amictus, Obstragulum, Operimentum, Tectum, Tegulum, Tegumen, Tegumentum, Opertorium. Une envelope et couverture, Inuolucrum, Segestre. Couverture de lict, Lodix, Fascia lecti, Stragula. Couverture de tayes et coquilles, comme a une… …   Thresor de la langue françoyse

  • Couverture — may refer to: Couverture chocolate Coverture, legal doctrine (also spelled couverture ) This disambiguation page lists articles associated with the same title. If an internal link led you here, you may wish to change the link to point directly to …   Wikipedia

  • Couverture — (franz., spr. kuwärtǟr ), Decke, besonders Bettdecke; Umschlag; Deckungssumme (s. Deckung) …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Couverture — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sur les autres projets Wikimedia : « Couverture », sur le Wiktionnaire (dictionnaire universel) D une manière générale, une couverture est… …   Wikipédia en Français

  • couverture — (kou vèr tu r ) s. f. 1°   Toile, drap, étoffe quelconque qu on étend ou qu on dresse sur une chose pour la couvrir. Couverture de canapé. •   Les capuchons sont les plus anciennes couvertures de tête que les ecclésiastiques aient portées à l… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • COUVERTURE — n. f. Ce qui sert à couvrir quelque chose. La couverture d’une maison, La charpente et les tuiles ou ardoises qui la couvrent. Par extension, Couverture de cheval, de mulet, Qui sert à couvrir un cheval ou un mulet après une course. Couverture de …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • couverture — nf. (de lit, de cheval...) ; plaid (couverture de voyage à carreaux) : keuvêrta (Arvillard), kreuvéta (Cordon.083, Giettaz, Megève, Notre Dame Be., Saxel.002), krèvéta (Villards Thônes), krèvèta (Annecy.003, Combe Si.), krovéta (Albanais.001b.PPA …   Dictionnaire Français-Savoyard

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”