COUVERT
. s. m.
La nappe avec les serviettes, les couteaux, les cuillers, etc., dont on couvre la table. Mettre le couvert. Ranger le couvert. Ôter le couvert.   Grand couvert, Repas qu'un monarque fait en public avec un certain cérémonial.

COUVERT, désigne plus particulièrement, L'assiette, la serviette, etc., qu'on sert pour chaque personne. Il tient grande table, il y a tant de couverts. Mettez encore un couvert pour monsieur. Une table de tant de couverts. Un salon de cinquante couverts.   Avoir toujours son couvert mis dans une maison, chez quelqu'un, Être certain qu'on y sera toujours reçu à dîner comme un ami de la maison.

COUVERT, se dit aussi d'Un étui garni d'une cuiller, d'une fourchette, et d'un couteau. Couvert de vermeil doré. Il porte toujours son couvert à la campagne, en voyage.   Il se dit encore d'Une cuiller et d'une fourchette réunies. Une douzaine de couverts d'argent à filet.

COUVERT, signifie de plus, Retraite, asile, logement ; et, dans cette acception, il s'emploie avec l'article le. Donner le couvert à quelqu'un. Si j'avais le couvert pour cette nuit dans cette maison. Il n'y est pas nourri, il n'a que le couvert.   Il se dit aussi d'Un lieu planté d'arbres qui donnent de l'ombre. Il n'y a point de couvert dans ce jardin. Allons chercher le couvert. Mettons-nous sous ce couvert.

COUVERT, signifie en outre, L'enveloppe, l'adresse d'un paquet. Cela est arrivé franc de port sous le couvert du ministre.  À COUVERT. loc. adverbiale ou prépositive, qui se dit en parlant D'un lieu où l'on peut se garantir des injures du temps. Il ne craint point la pluie, le mauvais temps, il est à couvert. Il s'est mis à couvert. Être à couvert de l'orage, de la pluie.   Il se dit, dans un sens analogue, en termes de Guerre. Être à couvert, se mettre à couvert du canon, de la mousqueterie. L'attaque n'est pas si dangereuse de ce côté-là, on y peut aller à couvert.   Être à couvert d'un bois, d'un marais, d'une rivière, etc., Être protégé, garanti par un bois, un marais, etc. À COUVERT, signifie aussi figurément, En sûreté, tant au sens physique qu'au sens moral. Mettre son bien, ses effets à couvert. Être à couvert de ses ennemis. Être à couvert de la nécessité, de la mauvaise fortune. Son honneur est à couvert. Mettre sa réputation à couvert de tout soupçon. Rien ne met à couvert de la calomnie.   En termes de Commerce, Être à couvert, Avoir des garanties sûres pour les prêts ou les avances que l'on a faits à quelqu'un.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • couvert — couvert, erte 1. (kou vêr, vèr t ) part. passé de couvrir. 1°   Garni, muni de quelque chose qui couvre. Maison couverte en tuile.    Clos et couvert, logé dans une maison qui est bien close et qui a bonne toiture. Le propriétaire doit tenir son… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • couvert — Couvert, [couv]erte. part. Il a les mesmes significations que son verbe. On dit, Couvert de playes, pour dire, Blessé en plusieurs endroits. Et au sens figuré, Couvert de honte, couvert de crimes. Couvert, sign. aussi, Dissimulé, caché. Un homme… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • couvert — COUVERT. subst. mas. La nappe avec les serviettes, couteaux et cuillers, etc. dont on couvre la table et le buffet. Mettre le couvert. Ranger le couvert. f♛/b] Il se prend plus particulièrement pour L assiette, la serviette, etc. qu on sert pour… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • Couvert — Nom porté notamment dans l Ille et Vilaine et le Puy de Dôme, également présent en Belgique. Semble une variante de Convert (voir ce nom). De la même façon, le mot convent est devenu couvent. Autre possibilité : toponyme désignant un lieu couvert …   Noms de famille

  • Couvert — ist die Bezeichnung für: Tischgedeck Briefumschlag Diese Seite ist eine Begriffsklärung zur Unterscheidung mehrerer mit demselben Wort bezeichneter Begriffe …   Deutsch Wikipedia

  • Couvert — (fr., spr. Kuwähr), 1) Bedeckung; 2) (Couverture), Decke, bes. beim Bett; 3) der Umschlag eines Briefes; davon Couvertiren, ein C. um einen Brief machen; 4) ein Gedeck od. ein Teller mit Messer, Gabel, Löffel u. Serviette …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Couvert — Couvert, Couvertieren, s. Kuvert etc …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Couvert — (frz. Kuwähr), Bedeckung; Briefumschlag; Gedeck für eine Person; couvertiren, einen Brief mit Umschlag versehen; Couverture (Kuwertühr), Decke, Umschlag, Bedeckung …   Herders Conversations-Lexikon

  • couvert — |cuvér| s. m. 1. Conjunto dos objetos necessários à refeição e que são colocados na mesa, geralmente em restaurante. 2. Conjunto dos alimentos servidos nos restaurantes antes do prato escolhido. • Plural: couverts   ‣ Etimologia: palavra francesa …   Dicionário da Língua Portuguesa

  • couvert — Couvert, m. Tantost est participe, Coopertus, Tantost est nom substantif et signifie ores une contrée pleine d arbres et buissons dont l opposite est ce mot Campagne, qui est rase et descouverte: et ores l appareil de la table du Roy, et des… …   Thresor de la langue françoyse

  • couvert — 1. couvert [ kuvɛr ] n. m. • XIIe « logement, retraite »; p. p. subst. de couvrir I ♦ Ce qui couvre. 1 ♦ (XVIe) Techn. Couverture du toit. Réparer le couvert. 2 ♦ Vieilli Logement …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”