COUVER
. v. a.
Il se dit Des oiseaux qui se tiennent sur leurs oeufs pour les faire éclore. Les oiseaux couvent leurs oeufs. Cette poule a couvé tant d'oeufs. On lui a fait couver des oeufs de cane.   Il se dit quelquefois absolument. C'est la saison où tels oiseaux couvent. Cette femme a tant de poules qui couvent. Mettre des poules couver. Cette poule veut couver.

Fig. et fam., Couver des yeux une personne, une chose, La regarder avec intérêt, avec complaisance. Elle couve des yeux son fils, sa fille. L'avare couve des yeux son trésor.

COUVER, se dit figurément en parlant Des choses que l'on tient cachées, qui se préparent sourdement. Cet homme couve de mauvais desseins. Tout cela couve une guerre civile, couve quelque grand malheur. On l'emploie quelquefois avec le pronom personnel, dans le sens passif. Il se couve quelque chose de dangereux. Il se couve là-dessous je ne sais quoi.

COUVER, est aussi neutre, et se dit figurément Des choses qui sont cachées, qui ne paraissent point, et qui peuvent se découvrir quelque temps après. En ce sens, il se dit principalement Du feu, de quelques vapeurs, des humeurs. Le feu couve sous la cendre. Cette vapeur maligne, ce mauvais air se conserva dans une balle de laine, dans un paquet de linge, et couva long-temps. Cette mauvaise humeur couve, se couve dans ses entrailles. Il est employé quelquefois activement, dans le même sens. Vos entrailles couvaient cette humeur maligne. Il couve une grande maladie.   Il se dit également Des choses morales, comme d'une conspiration, d'un dessein, d'une guerre. Cette conspiration couve depuis longtemps. Cette guerre s'est allumée, elle couvait depuis longtemps. Sa haine, son amour a longtemps couvé dans son coeur.

Fig. et fam., Il faut laisser couver cela, se dit D'une chose qu'il ne faut pas se presser de faire.

COUVÉ, ÉE. participe

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • couver — [ kuve ] v. <conjug. : 1> • fin XIIe; lat. cubare « être couché » I ♦ V. tr. 1 ♦ (Oiseaux) Se tenir pendant un certain temps sur (des œufs) pour les faire éclore. ⇒ couvaison, couvée; incuber. Couvoir, nichoir, nid où l oiseau couve ses… …   Encyclopédie Universelle

  • couver — COUVER, v. a. se dit Des oiseaux qui se tiennent sur leurs oeufs pour les faire éclore. Les oiseaux couvent leurs oeufs. Cette poule a couvé tant d oeufs. On lui a fait couver des oeufs de cane. f♛/b] On le dit quelquefois absolument. C est la… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • couver — Couver, Il vient de Cubare, b verso in v, Incubare ouis vel pullis, dicitur gallina, Sedere in ouis, Oua fouere, Nidulari. Mettre couver, Oua gallinis subiicere, vel supponere. Couvé, Fotus …   Thresor de la langue françoyse

  • couver — vt. (des oeufs, ep. des poules, des oiseaux) : KOVÂr (Albanais.001, Albertville, Annecy.003, Bozel, Chambéry.025, Cordon, Leschaux, Saxel.002, Thônes.004, Villards Thônes | Sainte Foy), kovêr (Montricher), kovrâ (Arvillard), akovassâ (Annemasse) …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • couver — (kou vé) v. a. 1°   Se tenir sur les oeufs pour les faire éclore, en parlant des femelles des oiseaux. La poule a couvé tant d oeufs. •   J avais d abord regardé comme une fable ce que Diodore rapporte de l industrie des Égyptiens, qui savaient,… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • couver — I. COUVER. v. a. Se dit des oiseaux qui se tiennent sur leurs oeufs, pour les faire esclorre. Les oiseaux couvent leurs oeufs. cette poule a couvé tant d oeufs. on luy a fait couver des oeufs de perdrix, des oeufs de cane. On le dit quelquefois… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • COUVER — v. tr. Couvrir de son corps ses oeufs pour entretenir la chaleur qui les fait éclore, en parlant de la Femelle d’un oiseau. Les oiseaux couvent leurs oeufs. Cette poule a couvé tant d’oeufs. On lui a fait couver des oeufs de cane. Absolument,… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Couver — Incubation (oiseau) Pour les articles homonymes, voir Incubation. Couvaison d un Serin des Canaries (forme domestique). L incubation …   Wikipédia en Français

  • Couver des yeux, du regard — ● Couver des yeux, du regard regarder quelqu un, quelque chose longuement, avec tendresse ou avec convoitise …   Encyclopédie Universelle

  • Couver une maladie — ● Couver une maladie en être atteint sans qu elle se déclare encore nettement …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”