COUTURE
. s. f.
Assemblage de deux choses qui se fait par le moyen de l'aiguille ou de l'alêne, avec du fil, de la soie, etc. Grosse couture. Couture menue, fine, ronde, plate. Double couture. Couture en surjet. Les coutures d'un habit, d'une chemise, d'un gant, d'une botte, d'un soulier, etc. Des souliers à double couture. Faire une couture. Une robe sans couture. Linceuls, draps sans couture. On n'en voit point la couture. Cette couture ne paraît point. C'est la couture qui vous blesse. Il faut rabattre la couture, les coutures. Un habit brodé sur toutes les coutures.   Pop. et fig., Il faut lui rabattre les coutures, se dit À un homme qui a un habit neuf, en le frappant par manière de plaisanterie. On le dit aussi, dans une acception plus figurée, en parlant D'un homme trop vain de quelque nouvelle dignité, et dont l'orgueil aurait besoin d'être rabaissé.

Fig. et fam., Battre une armée à plate couture, La battre, la défaire complétement. Leur armée fut battue à plate couture. Nous les battîmes à plate couture.

COUTURE, signifie quelquefois, L'action de coudre. Cette couture est aisée, est pénible. Il faut encore un ou deux points de couture à cet habit.   Il signifie aussi, L'art de coudre en linge, en drap, ou autres étoffes. Apprendre la couture. Elle ne veut pas quitter la couture.   Il signifie encore, La façon dont une chose est cousue, ou bien ou mal. Belle couture. Couture malpropre. Voilà une vilaine couture.

COUTURE, se dit, par analogie, de La cicatrice qui reste d'une plaie, soit qu'elle ait été recousue on non, et même Des grandes marques que laisse la petite vérole sur le visage. Grosse couture. Vilaine couture. Il en a encore la couture sur le visage. Il a le visage tout plein de coutures.

COUTURE, en termes de Construction navale, se dit de L'intervalle qui se trouve entre deux bordages, et que les calfats remplissent d'étoupe. Il se dit également de L'étoupe même qu'on a fait entrer de force dans l'intervalle des bordages, et qui est ensuite recouverte de brai. Cette couture est ouverte, L'étoupe est sortie d'entre les joints.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • COUTURE — Avec son synonyme «condamine», le mot «couture» se retrouve fréquemment dans la toponymie; il désignait au Moyen Âge, parmi toutes les terres de la villa ou du domaine seigneurial, celles qui étaient mises en «culture» directement par le seigneur …   Encyclopédie Universelle

  • couture — COUTURE. s. f. Assemblage de deux choses qui se fait par le moyen de l aiguille ou de l alêne, et avec du fil, de la soie, etc. Grosse couture. Couture menue, fine, ronde, plate. Double couture. Couture d habits, de linge, de gants, de bottes, de …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • couture — Couture. s. f. Assemblage de deux choses qui se fait avec le fil & l aiguille ou l alesne, &c. Grosse couture. couture menuë, ronde, plate, double couture. couture d habits, de linge, de gands, de bottes, de souliers, &c. faire une couture. une… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Couture — bezeichnet Personen: Camille Couture (1876−1961), kanadischer Violinist, Musiklehrer und Geigenbauer Charlélie Couture (* 1956), französischer Musiker, Bildhauer und Designer Guillaume Couture (1732–1799), französischer Architekt Jacques Couture… …   Deutsch Wikipedia

  • Couture — Saltar a navegación, búsqueda Couture País …   Wikipedia Español

  • couture — n. high fashion designing and dressmaking. [WordNet 1.5] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • couturé — couturé, ée (kou tu ré, rée) part. passé. Qui a des coutures, des cicatrices. Visage tout couturé de petite vérole …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • couturé — COUTURÉ, ÉE. adj. Qui porte des marques et des inégalités semblables à des coutures. Il est tout couturé de petite vérole …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • couture — /ku tyr/, it. /ku tjur/ s.f., fr. [propr. cucitura ; lat. consutura, der. di consuĕre cucire ], in ital. invar. [arte della moda femminile] ▶◀ alta moda, haute couture …   Enciclopedia Italiana

  • Couture — Fréquent en Normandie et dans le Nord Pas de Calais, désigne une terre cultivée, un champ (latin cultura), et donc celui qui cultive une terre ou plutôt qui habite un lieu dit (la) Couture. Variante plurielle : Coutures (33, 65) …   Noms de famille

  • couture — 1908, from Fr. couture, lit. dressmaking, sewing, from O.Fr. costure (12c.), from V.L. *consutura, from pp. of L. consuere to sew together, from con together (see COM (Cf. com )) + suere to sew (see SEW (Cf …   Etymology dictionary

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”