COURTISER
. v. a.
Faire la cour à quelqu'un dans l'espérance d'en obtenir quelque chose. Courtiser les grands. Cet homme vous courtise fort. Il n'est pas d'humeur à courtiser qui que ce soit. Il courtise ce vieillard pour avoir sa succession.

Fam., Courtiser une femme, une demoiselle, Être assidu auprès d'elle, chercher à lui plaire. Il est galant, il courtise les dames. Il a épousé cette jeune personne, qu'il courtisait depuis longtemps.

Fig., Courtiser les Muses, S'adonner aux lettres, et particulièrement à la poésie.

COURTISÉ, ÉE. participe

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • courtiser — [ kurtize ] v. tr. <conjug. : 1> • 1557; it. corteggiare, de corte « cour » 1 ♦ Faire sa cour à (qqn) en vue d obtenir quelque faveur. ⇒ aduler, flatter, louanger (cf. Lécher les bottes, faire du plat à). Courtiser les grands, les riches,… …   Encyclopédie Universelle

  • courtiser — COURTISER. v. a. Faire la cour à quelqu un dans l espérance d en obtenir quelque chose. Cet homme vous courtise fort. Il n est pas d humeur à courtiser personne, s il n en a besoin. Il courtise ce vieillard pour avoir sa succession. Il ne se dit… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • courtiser — Courtiser. v. a. Faire la cour à quelqu un dans l esperance d en obtenir quelque chose. Cet homme vous courtise fort. il n est pas d humeur à courtiser personne s il n en a besoin. il courtise ce vieillard pour avoir sa succession. Il ne se dit… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • courtiser — Courtiser, act. acut. Est faire la court par suyte et offices d obedience et respect à un plus grand. Du Bellay en a ainsi usé Curialia obsequia alicui praestare, aliquem huiusmodi obsequiorum officijs colere, comiter aliquem omni curiali officio …   Thresor de la langue françoyse

  • courtiser — (kour ti zé) v. a. 1°   Faire sa cour à une personne. •   On t honore dans Rome, on te courtise, on t aime, CORN. Cinna, V, 1. •   Il courtisait le peuple en vous servant vous même, M. J. CHÉN. Tibère, III, 1. •   [Je n ai] Ni d un peuple avili… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • COURTISER — v. tr. Faire sa cour à quelqu’un dans l’espérance d’en obtenir quelque chose. Courtiser les grands. Il courtise ce vieillard dans l’espoir d’en hériter. Courtiser une femme, une jeune fille, être assidu auprès d’elle, chercher à lui plaire. Il… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • courtiser — vt. , coqueter, faire la cour à, flirter avec : FRÉKANTÂ <fréquenter> (Albanais.001) ; blondâ (Montmélian, Rochette) ; blossî <pincer> (Saxel.002) ; frotâ <frotter> (Alby Chéran) ; alâ trovâ (001,002,052) ; kourtizâ (Cordon). E …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • courtiser — Version hyper sophistiquée du baratin mais dont la rentabilité côté sexe laisse tout autant à désirer que dans sa version plus rurale. «Faire la cour» tend du reste à devenir à usage mixte, les hommes faisant à leur tour l’expérience des… …   Dictionnaire de Sexologie

  • courtiser une femme —    Chercher tous les moyens de se servir de sa courte avec elle et même s’en servir.         Mais pour que ce coureur de belles    Puisse, en dix heures seulement,    Courtiser cinquante pucelles...    Ah! qu’il faut de tempérament.    L. FESTEAU …   Dictionnaire Érotique moderne

  • farouche — 1. farouche [ faruʃ ] n. m. • 1804; farouch 1796; provenç. farouge, lat. farrago « mélange de grains » ♦ Région. Trèfle incarnat cultivé comme fourrage. farouche 2. farouche [ faruʃ ] adj. • faroche XIIIe; métathèse de l a. fr. forasche; bas lat …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”