COURSE
. s. f.
Action, mouvement de celui qui court. Course légère. Longue course. Course pénible. Il est léger à la course, vite à la course. Aller au pas de course. Prendre les lièvres, les chevreuils à la course. Les courses des jeux Olympiques, etc. Course de chevaux, de chars, etc. Course au clocher. Il a gagné, remporté le prix à la course, le prix de la course. Il a fourni sa course d'une même force, d'une même vitesse. Course de tournois. En trois courses il rompit trois lances. Il a fait une belle course. Course de bague, de têtes, etc. À toutes les courses il a remporté le prix. Il l'a gagné de deux, de trois courses. Il saute bien sans prendre sa course, sans prendre course.   Il se dit aussi, en poésie et dans le style soutenu, Du cours, du mouvement des astres, etc. L'astre du jour va commencer sa course. Le soleil est au terme de sa course. La lune poursuivait sa course paisible. On dit de même quelquefois, La course d'un fleuve, d'un torrent, etc.

COURSE, se dit, dans un sens particulier, Des actes d'hostilité que l'on fait en courant les mers, ou en entrant dans le pays ennemi. Les ennemis firent des courses jusque dans telle province. Les pirates font des courses dans l'Archipel, sur telle mer, sur les côtes de ...  Il se dit spécialement en parlant Des corsaires, des bâtiments armés en guerre par des particuliers, et autorisés à courir sur les navires marchands ennemis. Armer un vaisseau en course. Aller en course. Faire la course. Ce capitaine, ce navire est en course, est allé en course, fait la course. La course est de trois mois.

COURSES, au pluriel, se dit quelquefois pour Voyages ou excursions. Il est toujours en courses. Les courses de nos savants dans ce pays, en ont fait connaître les antiquités les plus curieuses.

COURSE, se dit aussi Des allées et venues, des sorties que l'on fait dans la journée. Je commence mes courses dès le matin. Je ne l'ai pas trouvé, il est en course. Il vient de faire une longue course. Nous fîmes une course à Saint-Denis. Faire une course à pied. J'ai fait vingt courses pour son affaire. Il a travaillé pour moi, mais il s'est bien fait payer de ses courses. J'y passerai dans mes courses.   Il se dit également Du trajet que fait une voiture de place en transportant une ou plusieurs personnes d'un lieu à un autre. Ce cocher n'a fait que deux courses dans toute la journée. Prendre un fiacre à la course. Le prix des courses est fixé par des règlements de police. Ce cocher attend qu on lui paye sa course.   Il se dit quelquefois Du trajet parcouru ou à parcourir, soit à pied, soit en voiture. Il y a une très-longue course d'ici là.   Il se dit aussi de Ce que gagne un courrier, de ce qu'on lui donne pour les frais du voyage et pour récompense de sa peine. Ce courrier a eu quinze cents francs pour sa course.

COURSE, se dit figurément de La marche, du progrès rapide d'une personne ou d'une chose. Rien ne peut arrêter ce conquérant, ce fléau dans sa course. La course précipitée du temps.   Il signifie aussi figurément, Carrière, action de parcourir une carrière. Après avoir passé par divers emplois, il termina sa course par l'ambassade. Sa course fut longue et pénible. Il a heureusement fourni sa course, achevé sa course. La mort arrêta ce grand homme au milieu de sa course.   Il se dit quelquefois de La durée de la vie. Il a fini sa course.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • course — [ kurs ] n. f. • 1553; corse 1213; forme fém. de cours, d apr. it. corsa I ♦ 1 ♦ Action de courir; mode de locomotion dans lequel les phases d appui unilatéral sont séparées par un intervalle. ⇒ courir. Une course rapide. ⇒ galopade. Au pas de… …   Encyclopédie Universelle

  • course — [kɔːs ǁ kɔːrs] noun [countable] especially BrE a series of classes or studies in a particular subject: • a one year journalism course correˈspondence ˌcourse a course in which the student works at home and sends completed work to their teacher by …   Financial and business terms

  • course — COURSE. s. f. Action, mouvement de celui qui court. Course légère. Longue course. Course pénible. Il est léger à la course, vite à la course. Prendre les lièvres, les chevreuils à la course. Les courses des Jeux Olympiques, etc. La course des… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • course — Course. s. f. v. Action, mouvement de celuy qui court. Course legere. longue course. course penible. il est leger à la course. viste à la course. prendre les liévres, les chevreuils à la course. les courses des jeux olympiques &c. la course des… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Course — (k[=o]rs), n. [F. cours, course, L. cursus, fr. currere to run. See {Current}.] 1. The act of moving from one point to another; progress; passage. [1913 Webster] And when we had finished our course from Tyre, we came to Ptolemais. Acts xxi. 7.… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Course — can refer to: Course (navigation), the path of travel Course (sail), the principal sail on a mast of a sailing vessel Course (education), in the United States, a unit of instruction in one subject, lasting one academic term Course Atlas… …   Wikipedia

  • course — Course, f. penac. Est tant l acte hastif du Courier, Cursus. comme, Il est venu à grande course de cheval, AEqui cursu agitato aduolauit, que pour l espace et longitude du lieu où il a esté couru, comme, La course est longue et grande, Curriculum …   Thresor de la langue françoyse

  • course — I noun act, act of pursuing, action, activity, advance, approach, arrangment, attack, campaign, completion, conduct, customary manner of procedure, delivery, design, direction, effectuation, effort, employment, endeavor, evolution, execution,… …   Law dictionary

  • course — [kôrs] n. [ME cours & Fr course, both < OFr cours < L cursus, pp. of currere, to run: see CURRENT] 1. an onward movement; going on from one point to the next; progress 2. the progress or duration of time [in the course of a week] 3. a way,… …   English World dictionary

  • course — ► NOUN 1) a direction followed or intended: the aircraft changed course. 2) the way in which something progresses or develops: the course of history. 3) a procedure adopted to deal with a situation. 4) a dish forming one of the successive parts… …   English terms dictionary

  • course — late 13c., onward movement, from O.Fr. cors (12c.) course; run, running; flow of a river, from L. cursus a running race or course, from curs pp. stem of currere to run (see CURRENT (Cf. current)). Most extended senses (meals, etc.) are present in …   Etymology dictionary

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”