COURROUCER
. v. a.
Mettre en courroux, irriter. Cette conduite courrouça son père contre lui. Ses crimes ont courroucé le ciel. Le prince est courroucé. Il se dit de même en parlant De certains animaux. Courroucer un lion, un tigre. Il est surtout en usage dans le style soutenu.  Il s'emploie aussi avec le pronom personnel. Dieu se courrouce contre les méchants.   Il se dit figurément en parlant De la mer. Quand la mer se courrouce, est courroucée.

COURROUCÉ, ÉE. participe, Un père courroucé. Un lion courroucé. Les flots courroucés.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • courroucer — Courroucer, acut. Ores est neutre, comme, Il se courrouce, Excandescit ira. Et ores actif, comme en Nicole Gilles, en la vie du Roy Louys III. Hue le Grand jura qu il courrouceroit le Roy, c est à dire, l en feroit marry et desplaisant. L Italien …   Thresor de la langue françoyse

  • courroucer — [ kuruse ] v. tr. <conjug. : 3> • corocier v. 1050; bas lat. °corruptiare, de corrumpere « aigrir » ♦ Littér. Mettre en colère, irriter. ⇒ courroux. Pronom. « C est contre le péché que son cœur se courrouce » (Molière ). P. p. adj. Avoir un …   Encyclopédie Universelle

  • courroucer — COURROUCER. v. act. Mettre en courroux, irriter. Ses crimes ont courroucé le Ciel contre lui. Craindre de courroucer les Puissances. Le Prince estcourroucé. Son plus grand usage est dans le style soutenu. f♛/b] Il est aussi réfléchi. Dieu se… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • courroucer — Courroucer. v. a. Mettre en courroux, irriter. Ses crimes ont courroucé le ciel. craindre de courroucer les puissances. Dieu est courroucé par nos crimes. le Prince est courroucé. Il est aussi n.p. Dieu se courrouce contre les meschants. On le… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • courroucer — (kou rou sé. Le c prend une cédille devant a et o : je courrouçais, nous courrouçons, courrouçant) v. a. 1°   Mettre en courroux. Cette conduite courrouça son père contre lui.    Fig. •   Déchaîner la tempête et courroucer les flots, DELILLE… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • COURROUCER — v. tr. Mettre en courroux. Cette conduite courrouça son père contre lui. Dieu se courrouce contre les méchants. Il est surtout en usage dans le style soutenu. Fig., Quand la mer se courrouce, est courroucée. Ses flots courroucés …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • courroucer — vt. => Colère, Irrité …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • courroux — [ kuru ] n. m. • corropt Xe; de l a. fr. corrocier → courroucer ♦ Littér. Irritation véhémente contre un offenseur. ⇒ colère, emportement, fureur. S abandonner au courroux. « Le sort, les démons, et le Ciel en courroux » (Molière). Fig. et poét.… …   Encyclopédie Universelle

  • irriter — [ irite ] v. tr. <conjug. : 1> • 1355; lat. irritare 1 ♦ Mettre en colère. ⇒ agacer, aigrir, contrarier, courroucer, énerver, exaspérer, fâcher, horripiler, impatienter, indigner. « Cette femme l irritait dans tout ce qu elle faisait »… …   Encyclopédie Universelle

  • courroux — (kou rou ; l x se lie : un kou rou z aveugle) s. m. 1°   Sentiment d irritation : s emploie en poésie et dans le style soutenu. •   Et même ses courroux, tant soient ils légitimes, Sont des marques de son amour, MALH. I, 5. •   Et si de mes… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”