COUPE
. s. f.
Action de couper. La coupe des blés. La coupe des cheveux.   Cette étoffe est dure à la coupe, Elle résiste au ciseau, et, en la coupant, on s'aperçoit qu'elle est dure.

COUPE, se dit particulièrement de L'action de couper un bois sur pied. La coupe des bois, d'un bois taillis, d'un bois de haute futaie. La coupe s'en fait de neuf ans en neuf ans, de cent ans en cent ans, etc.   Il se dit également Du bois destiné à être coupé. Il y a tant d'arpents à la coupe de cette année. Cette coupe est bonne, est meilleure que la précédente. J'ai vendu la coupe tant. Ce bois n'est pas en coupe. Mettre des bois en coupe réglée.

COUPE, se dit aussi en parlant De certains fruits que l'on coupe, que l'on ouvre pour voir s'ils sont bons. Il m'a vendu ce melon à la coupe.   Il se dit dans le même sens en parlant Des monnaies. On n'a reconnu la fausseté de cette monnaie qu'à la coupe.

COUPE, se dit aussi de L'endroit par où une chose a été coupée. Ce drap est beau à la coupe. Voyez la coupe de ce drap. La coupe d'un tronc d'arbre scié horizontalement.   Il signifie, en termes d'Architecture et de Charpenterie, La représentation d'un édifice, d'un vaisseau, etc., qu'on suppose coupé verticalement dans le sens de sa longueur ou de sa largeur, ou même horizontalement, pour en montrer les détails intérieurs et les dimensions. Coupe perpendiculaire. Coupe horizontale d'un navire, d'un moulin.   Il se dit encore de La façon dont on taille l'étoffe, le cuir, etc., pour l'employer. Cet habit, ce pantalon ne va pas bien, la faute en vient de la coupe. Ce tailleur est habile à la coupe. Ce cordonnier a la coupe excellente.   Il se dit également de L'art, de la manière de tailler les pierres qui entrent dans la construction des édifices. Il entend bien la coupe des pierres. Traité de la coupe des pierres. On le dit aussi de L'action même de tailler des pierres. La coupe de ces pierres est difficile.   La coupe d'un cintre, d'un dôme, la coupe d'une plate-bande, d'un escalier, L'inclinaison des joints, des voussoirs d'un arc. On dit dans ce sens, Donner plus ou moins de coupe à une plate-bande, etc.

Fig., La coupe d'un ouvrage, d'une pièce de théâtre, La manière dont les parties en sont distribuées. La coupe en cinq actes est la meilleure pour une tragédie.

Fig., La coupe des vers, des phrases, La manière dont les repos sont ménagés dans les vers, dans les phrases. La coupe du style, La manière de composer le discours de phrases plus ou moins longues, suivant la nature des idées. La coupe de ses vers est heureuse. Ces phrases ont une coupe hardie. Cet écrivain connaît parfaitement la coupe du style.

COUPE, aux Jeux de cartes, se dit de La séparation qu'un des joueurs fait d'un jeu de cartes en deux parties, après que celui qui donne a mêlé. Il a la coupe malheureuse.   Faire sauter la coupe, Rétablir avec dextérité un jeu de cartes dans l'état où il était avant qu'on eût coupé. Cet escamoteur fait très-habilement sauter la coupe. C'est un escroc qui fait sauter la coupe.

Fig. et fam., Cet homme est heureux à la coupe. Manière adoucie de dire qu'un homme est soupçonné de tricher au jeu.  Être sous la coupe de quelqu'un, Être le premier en cartes, et ouvrir le jeu immédiatement après la coupe et la distribution des cartes. Je n'aime pas à être sous sa coupe.

Fig. et fam., Être, se trouver sous la coupe de quelqu'un, Être dans sa dépendance, et exposé aux effets de son ressentiment. S'il tombe jamais sous ma coupe ...

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • coupe — 1. (kou p ) s. f. 1°   Action de couper. La coupe d un taillis. La coupe des foins se fait en juin. La coupe des cheveux, La coupe du gâteau qu on fait pour le jour des Rois. •   Rien n est plus efficace pour redresser les arbres et pour leur… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • coupé — coupé, ée 1. (kou pé, pée) part. passé. 1°   Tranché. •   Rome a pour ma ruine une hydre trop fertile ; Une tête coupée en fait renaître mille, CORN. Cinna, IV, 3. •   Et n y voyant qu un tronc dont la tête est coupée, CORN. Pomp. V, 1.    Avoir… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • coupe- — ❖ ♦ Premier élément de composés, formé sur le verbe couper. Voir à l ordre alphabétique; cf. aussi Coupe douilles, n. m. invar. || « des armes (…), des sertissoirs, des coupe douilles » (Masson, Drugstore, p. 64); coupe tomates, n. m. pl. || « Je …   Encyclopédie Universelle

  • Coupé — Sn (ein Sportwagentyp u.a.) per. Wortschatz fach. (18. Jh.) Entlehnung. Entlehnt aus frz. Coupé m., eigentlich abgeschnittener/abgeteilter Gegenstand , dem substantivierten PPrät. von frz. couper abschneiden . So bezeichnet wird im Französischen… …   Etymologisches Wörterbuch der deutschen sprache

  • coupé — Coupé, [coup]ée. part. Il a les mesmes sign. que son verbe. On appelle, Pays coupé, Un pays qui est traversé de fossez, de canaux, & de rivieres. Style coupé, Est un style dont les periodes sont courtes, & peu liées. On dit d Une stance, qu Elle… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • coupe — coupe découpe recoupe soucoupe surcoupe …   Dictionnaire des rimes

  • coupe — (n.) 1834, from Fr. coupe (18c. as a noun), originally pp. of couper to cut (in half) (see COUP (Cf. coup)). Modern use is from early 19c. carrosse coupe cut off carriage, a shorter version of the berlin, minus the back seat. First applied to… …   Etymology dictionary

  • coupé — {{/stl 13}}{{stl 7}}[wym. kupe – akcent na ostatniej sylabie] {{/stl 7}}{{stl 8}}rz. n ndm {{/stl 8}}{{stl 7}} typ karoserii samochodu dwu lub czteroosobowego, z dwojgiem drzwi i dachem dość znacznie pochylonym ku tyłowi; także model samochodu… …   Langenscheidt Polski wyjaśnień

  • coupé — (also coupe) ► NOUN ▪ a car with a fixed roof, two doors, and a sloping rear. ORIGIN originally denoting an enclosed carriage for two passengers and a driver: from French carrosse coupé cut carriage …   English terms dictionary

  • coupe — COUPÉ CU PÉ/ s. n. 1. spectacol de teatru din două sau mai multe piese scurte. 2. caroserie de automobil având în spate un compartiment închis, pentru persoane. (< fr. coupé) Trimis de raduborza, 15.09.2007. Sursa: MDN …   Dicționar Român

  • Coupé — »‹zweisitziger› Personenkraftwagen mit sportlicher Karosserie«, (veraltet auch:) »geschlossene zweisitzige Kutsche« und »Eisenbahnabteil«: Das Fremdwort wurde in der 1. Hälfte des 18. Jh.s aus frz. coupé entlehnt, das als substantiviertes 2. Part …   Das Herkunftswörterbuch

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”