COUDRE
. v. a.
( Je couds, tu couds, il coud ; nous cousons. Je cousais. Je cousis. J'ai cousu. Je coudrais Je coudrais. Couds. Que je couse. Que je cousisse, qu'il cousît. Cousant. ) Attacher et joindre deux ou plusieurs choses ensemble avec du fil, de la soie, etc., passée dans une aiguille ou autre chose semblable. Coudre deux choses ensemble. Coudre une chose avec une autre. Coudre du linge. Coudre un jabot à une chemise. Coudre des boutons à un habit. Coudre une pièce à un vêtement. Coudre des bottes, des souliers. Coudre des cahiers ensemble pour en faire un volume. Cela doit être cousu avec de gros fil, avec de la soie, etc. Vous avez mal cousu cela, vous l'avez cousu à la hâte. Coudre une plaie, les bords, les lèvres d'une plaie, pour qu'elle se ferme plus promptement.   Il s'emploie aussi absolument. Coudre proprement. Coudre en linge. Coudre à grands points, à points rabattus. Il s'est piqué en cousant. Ce tailleur coud bien.

Fig. et fam., en parlant D'un mal arrivé ou près d'arriver, On ne sait quelle pièce y coudre, On ne sait quel remède y apporter. Quelle pièce y coudrons-nous ?

Prov. et fig., Coudre la peau du renard à celle du lion, Joindre la ruse à la force.

COUDRE, se dit quelquefois au figuré, surtout en parlant Des ouvrages d'esprit. Cinq ou six passages qu'il avait cousus ensemble faisaient tout son discours. Coudre tant bien que mal une rime à un vers. Il coud des citations à toutes ses phrases.

COUSU, UE. participe, Des souliers bien cousus. Des bottes bien cousues.

Fig. et fam., Bouche cousue, Gardez le secret, ne parlez point de cela, n'en dites mot. Faites ce qu'il vous plaira, mais surtout bouche cousue. On dit plus ordinairement et mieux, Bouche close.

Fig. et fam., Des finesses cousues de fil blanc, Des finesses grossières et qu'il est aisé de reconnaître.

Fig. et fam., Être tout cousu de pistoles, tout cousu d'écus, tout cousu d'or, Avoir beaucoup d'argent comptant, être fort riche.

Fig. et fam., Être tout cousu de coups, Être couvert de blessures.

Fig. et fam., Avoir le visage cousu, tout cousu de petite vérole, Avoir le visage fort marqué de petite vérole.

Fig. et fam., Avoir les joues cousues, Avoir les joues creuses, le visage très-maigre. On dit de même, Ce cheval a les flancs cousus, Il est maigre et efflanqué.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • coudre — [ kudr ] v. tr. <conjug. : 48> • coldre v. 1160; lat. pop. °cosere, class. consuere, de suere « coudre » 1 ♦ Faire tenir (un tissu, une étoffe) au moyen de points réalisés à l aide d un fil passé dans une aiguille. Coudre un ourlet; coudre… …   Encyclopédie Universelle

  • coudre — 1. (kou dr ) s. m. Coudrier, noisetier. HISTORIQUE    XIIe s. •   Belles et droites vont les coudres croissant, Ronc. p. 156.    XIIIe s. •   Desor une coudre menue, Ren. 23912. •   Se l execucion de mort a de quoi s …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • coudre — COUDRE. v. act. Attacher & joindre deux choses ensemble avec du fil, de la soye, &c. passée dans une aiguille ou alesne, ou autre chose semblable. Coudre proprement & habilement. coudre deux choses ensemble. coudre une chose avec une autre.… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • coudre — Coudre, Suere, Insuere. Semble qu il vienne de Consuere. Coudre l un à l autre, Assuere, Consuere. Cousu, Sutus, Sutilis et hoc sutile …   Thresor de la langue françoyse

  • coudre — I. COUDRE. subst. masc. Arbre qui porte des noisettes. Coudre franc. Bois de coudre. Baguette de coudre. Cerceaux de coudre. II. COUDRE. v. a. Je couds, tu couds, il coud; nous cousons. Je cousois. J ai cousu. Je cousis. Je coudrai. Couds. Que je …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • COUDRE — v. tr. Assembler deux ou plusieurs objets avec un fil passé dans une aiguille ou un autre instrument semblable. Coudre du linge. Coudre des boutons à un gilet. Coudre une pièce à un vêtement, à des souliers. Coudre des cahiers ensemble pour en… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • COUDRE — s. m. Coudrier, noisetier. Coudre franc. Bois de coudre. Baguette de coudre. Cerceaux de coudre …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • coudre — vt. keudre (Albanais.001, Cordon.083), keûdre (Balme Si., St Jorioz, Samoëns, Saxel.002, Vaulx.082, Villards Thônes.028), kowdre (Thônes), kawdre (Leschaux.006, Moûtiers), C.1. E. : Surjet, Relier. A1) coudre (deux morceaux de cuir) : trapwêtâ… …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • Coudre — nm, nf noisetier Manche, Normandie, Oise. Var.: coudrier …   Glossaire des noms topographiques en France

  • coudre —    On conjugue mal ce verbe dans quelques uns de ses tems; dites, je couds , je cousois , je cousis , et non pas je cousus ; j ai cousu , je coudrai , que je couse , que je cousisse , et non pas que je coususse …   Dictionnaire grammatical du mauvais langage

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”