CORRECTION
. s. f.
Action de corriger, d'ôter les défauts de quelque chose ; ou Le résultat de cette action. Il se dit en parlant Des choses morales et politiques. La correction des défauts. La correction des abus. Cela a besoin de correction. La correction des moeurs. La correction des erreurs.   Il se dit aussi Des changements qu'on fait dans les ouvrages de la main ou de l'esprit, pour les perfectionner. Cet ouvrage a besoin de correction. Il y a des choses qui demandent correction. Votre correction n'est pas bonne. La correction de tel critique sur tel passage de Pline, d'Homère, etc. Il veut qu'on lise ce passage d'une autre manière, et je trouve sa correction bonne. Cette copie était pleine de fautes, il a fallu y faire de grandes corrections. Faire des corrections à une pièce de théâtre.   Recevoir une pièce de théâtre à correction, La recevoir avec la condition que l'auteur y fera certains changements. Sa pièce n'a été reçue qu'à correction.   Sauf correction, sous correction. Loc. adv. dont on se sert pour adoucir ce qui peut déplaire à ceux devant qui l'on parle et auxquels on veut témoigner du respect, de la déférence. Messieurs, je maintiens, sauf correction, que cela est faux. Autrefois les avocats disaient souvent, dans leurs plaidoyers, Sous correction de la cour, sauf correction de la cour, ou simplement, Sous correction, sauf correction.   En Impr., La correction des épreuves, L'art ou l'action de corriger les épreuves, d'indiquer les fautes de composition, afin que l'ouvrier les fasse disparaître. Il n'entend rien à la correction. La correction de cette feuille exigera beaucoup de temps. Signes de correction. On appelle également Correction, L'action du compositeur qui exécute les changements indiqués sur l'épreuve par le correcteur ou par l'auteur. La correction de cette forme est terminée.

CORRECTION, se dit pareillement Des additions et changements écrits à la marge ou entre les lignes d'une épreuve ou d'un manuscrit. Cette épreuve est chargée de corrections. Toutes les corrections étaient écrites de sa main.

CORRECTION, signifie aussi, La qualité de ce qui est correct. Cet ouvrage a beaucoup de correction. La correction du langage, du style. Une grande correction de style. Il parle, il écrit avec une grande correction.   En Peinture, Correction de dessin, Exactitude dans la représentation des contours et des détails anatomiques de la figure, d'après un modèle bien conformé, abstraction faite du coloris. Raphaël, le Poussin, se sont distingués par la correction du dessin.

CORRECTION, s'est dit autrefois Du bureau où travaillaient les correcteurs des comptes. Le compte est à la correction.

CORRECTION, signifie encore, Réprimande et admonition, soit d'un égal envers son égal, soit d'un supérieur envers son inférieur. Correction charitable. Correction fraternelle. Correction paternelle. Douce correction. Sévère correction. Je lui ai fait une petite correction. Cela mérite correction.   Il signifie aussi, Châtiment, peine. Il a été longtemps en prison, sa correction a été bien rude, a été trop forte. Une légère correction suffisait. Le père use de correction envers ses enfants, le maître envers ses domestiques. Il a subi la correction.   Maison de correction, Lieu où l'on enferme ceux qui doivent subir un emprisonnement, une détention. On l'a mis, on l'a mise dans la maison de correction. Dans cette ville il y a deux maisons de correction, l'une pour les hommes, et l'autre pour les femmes.

CORRECTION, signifie quelquefois, Le pouvoir et l'autorité de reprendre, de châtier. Les enfants sont sous la correction du père. Je ne suis pas sous sa correction. Ce sens est peu usité.

CORRECTION, se dit en outre d'Une figure de rhétorique, par laquelle l'orateur se reprend pour dire quelque chose de plus fort, ou même tout autre chose que ce qu'il vient de dire, comme dans ces phrases : Je l'aime ; que dis-je, aimer ? je l'idolâtre. Peut-être sera-t-il touché de nos misères... mais non, jamais son coeur n'a connu la pitié.

CORRECTION, en Pharmacie, se dit de L'opération par laquelle on affaiblit l'énergie d'un médicament en le mêlant avec d'autres substances.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • correction — [ kɔrɛksjɔ̃ ] n. f. • XIIIe; lat. correctio I ♦ Action de corriger. 1 ♦ Vx Action de corriger, de changer en mieux, de ramener à la règle. ⇒ amélioration, amendement, perfectionnement, réforme. La correction des fautes, des abus. La correction… …   Encyclopédie Universelle

  • correction — CORRECTION. s. fém. Action de corriger. Cela mérite correction. Légère correction. Sévère correction. Rudecorrection. f♛/b] Il se dit Des choses morales et politiques. La correction des défauts. La correction des abus. Cela a besoin de correction …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • correction — Correction. s. f. v. Action par laquelle on corrige. Il se dit des choses morales & politiques. Correction des defauts. correction des abus. cela a besoin de correction. correction d un mauvais usage. correction des moeurs. correction des erreurs …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Correction — Cor*rec tion (k?r r?k sh?n), n. [L. correctio: cf. F. correction.] 1. The act of correcting, or making that right which was wrong; change for the better; amendment; rectification, as of an erroneous statement. [1913 Webster] The due correction of …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Correction — may refer to: An euphemism for punishment Correction (newspaper), the posting of a notice of a mistake in a past issue of a newspaper Correction (stock market), in financial markets, a short term price decline Correction (novel), a 1975 novel by… …   Wikipedia

  • correction — mid 14c., action of correcting, from O.Fr. correccion (13c.) correction, amendment; punishment, rebuke, from L. correctionem (nom. correctio), noun of action from correct , pp. stem of corrigere (see CORRECT (Cf. correct)). Meaning chastisement… …   Etymology dictionary

  • correction — cor·rec·tion n 1: a decline in market price or business activity following and counteracting a rise 2: the treatment and rehabilitation of offenders through a program involving penal custody, parole, and probation often used in pl.… …   Law dictionary

  • Correction — (v. lat.), 1) Berichtigung, Besserung, Zurückbringung auf eine Norm, so C. des Barometerstandes, s. u. Barometer; 2) Correction der Gewässer, die Regulirung der Ufer u. Betten von Gewässern nach den von der Natur hierbei vorgeschriebenen Gesetzen …   Pierer's Universal-Lexikon

  • correction — [n1] adjustment; fixing alteration, amelioration, amending, amendment, changing, editing, emendation, improvement, indemnification, mending, modification, rectification, redress, reexamination, remodeling, repair, reparation, rereading, revisal,… …   New thesaurus

  • correction — Correction, Emendatio, Correctio. Correction d une escriture, Notae …   Thresor de la langue françoyse

  • Correction — action to eliminate a detected nonconformity (p. 3.6.6 ISO 9000:2005). Источник …   Словарь-справочник терминов нормативно-технической документации

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”