CORDE
. s. f.
Tortis fait ordinairement de chanvre et quelquefois de coton, de laine, de soie, d'écorce d'arbres, de poil, de crin, de jonc, et d'autres matières pliantes et flexibles. Grosse corde. Petite corde. Corde menue. Corde déliée. Longue corde. Corde à trois cordons. Filer, tordre une corde. Attacher, serrer avec une corde. Cela était pendu à une corde, lié d'une corde. Un prisonnier lié, garrotté de cordes. Tendre une corde. Étendre du linge sur une corde, sur des cordes. Corde à puits. Pont de corde. Soulier de corde. Échelle de corde. Couper la corde d'un bateau, d'une cloche.   Mettre une chose en corde, Lui donner la forme d'une corde.  Tabac en corde, Tabac qui est ou qui a été cordé.

Prov. et fig., Vous verrez beau jeu si la corde ne rompt, Vous verrez des choses fort surprenantes dans telle affaire, dans telle entreprise, si les moyens dont on se sert pour y réussir ne manquent pas.

Fig. et fam., Tirer sur la même corde, S'entendre, agir de concert pour un intérêt commun.  Corde de jeu de paume, Grosse corde qui est tendue au milieu d'un jeu de paume, et qui est garnie de filets jusqu'en bas, de manière à arrêter la balle qui ne passe pas par-dessus. Dans ce sens, on dit : Mettre sous la corde. Friser la corde. Mettre argent sous corde.

Fig. et fam., Cette affaire a passé à fleur de corde, Il s'en est peu fallu qu'elle ne manquât.

Fig. et fam., Il a frisé la corde, se dit De quelqu'un qui a été bien près de perdre son procès, de succomber à une maladie, ou en général de tomber dans quelque malheur. (Voyez plus bas un autre sens de cette phrase.)  Corde d'estrapade, Corde avec laquelle on guindait ceux qui étaient condamnés à avoir l'estrapade. Dans ce sens, on disait, Donner trois coups de corde à quelqu'un, Le guinder trois fois en haut, et le laisser aller de toute sa pesanteur à un pied près de terre.

CORDE, se dit aussi d'Un gros câble tendu en l'air, et attaché par les deux bouts, sur lequel certains bateleurs dansent. Danser sur la corde, sur la corde roide. Aller voir les danseurs de corde.

Fig. et fam., Danser sur la corde, Être engagé dans une affaire hasardeuse, se trouver dans une situation embarrassante, incertaine, où l'on court risque à tout moment de succomber.

CORDE, se prend quelquefois pour Le supplice de la potence. Cela mérite la corde. Il a échappé la corde. C'est un homme échappe de la corde.

Fig. et fam., Il a frisé la corde, se disait autrefois Pour faire entendre qu'un homme avait été bien près d'être condamné à être pendu, ou que c'était un fripon qui méritait la corde.

Fig. et fam., Filer sa corde, Faire des actions qui peuvent mener au gibet.

Fig. et fam., Mettre la corde au cou à quelqu'un, Le mettre en danger d'être pendu ; ou, dans un sens plus général, Être cause de sa ruine, de sa perte. La trop grande indulgence de son père lui a mis la corde au cou. On dit de même, Se mettre la corde au cou.

Prov. et fig., Il ne faut point parler de corde dans la maison d'un pendu, Il ne faut pas parler de certaines choses qui peuvent être reprochées à ceux devant qui l'on parle.

Prov. et fig., Il a de la corde de pendu dans sa poche, se dit D'un homme qui gagne beaucoup, qui gagne toujours au jeu, ou qui se tire heureusement des entreprises les plus hasardeuses.  Un homme de sac et de corde, Un scélérat, un filou, un mauvais garnement. Ce sont des gens de sac et de corde.

Fam., Le fouet et la corde en sont dehors, se dit en parlant D'une affaire dangereuse, mais où il n'y a point de peine afflictive à craindre La corde au cou, Avec une corde autour du cou. Il a fait amende honorable la corde au cou. Ils se présentèrent au vainqueur pieds nus et la corde au cou.

Fig., Se rendre la corde au cou, venir la corde au cou, Se mettre sans aucune condition à la merci du vainqueur, du prince, du supérieur. Ces assiégés se rendirent la corde au cou.

CORDE, se dit encore Du tortis de chanvre, de crin, ou d'autres matières, dont on garnit les arcs et les arbalètes pour les bander. Mettre une corde à un arc. Changer une corde. Tendre la corde. Bander la corde. La corde était trop bandée, elle rompit. Il ne faut pas tenir la corde si tendue.

Prov. et fig., Avoir deux cordes à son arc, plusieurs cordes, plus d'une corde à son arc, Avoir plusieurs moyens pour parvenir à son but, à ses fins.  En Horlogerie, Corde de montre, Corde de boyau qu'on mettait autrefois aux montres, et qui servait à tendre le grand ressort. Cette montre est au bout de sa corde, elle a filé toute sa corde.

CORDE, se dit également Des cordelettes, des fils de boyau ou de métal, etc., que l'on tend sur certains instruments de musique, et que l'on fait résonner avec les doigts, ou avec un archet, ou avec des touches, etc. La lyre, la harpe, la guitare, la mandoline, le violon, l'alto, la basse, la contre-basse, le clavecin, l'épinette, le forte-piano, etc., sont des instruments de musique à cordes, des instruments à cordes. Corde de boyau, ou Corde à boyau. Corde de métal. Corde d'acier. Corde de cuivre. Corde de soie recouverte de laiton. Corde de guitare. Corde de harpe. Corde de violon. Corde de piano. La grosse corde, etc. Paquet de cordes. Corde de Naples. Corde fausse, sourde. Les cordes noueuses et écorchées ne sauraient servir. Hausser, baisser une corde. Détendre les cordes d'une guitare. Pincer la corde. Toucher délicatement la corde. Il pince bien les cordes. Il attaque bien la corde. Il a un jeu fort expressif, il fait parler les cordes.   Flatter la corde, La toucher doucement, avec délicatesse.

Fig. et fam., Toucher la grosse corde, Parler de ce qu'il y a de principal et de plus essentiel dans une affaire. Vous avez touché la grosse corde.

Fig. et fam., Toucher la corde sensible, Parler de ce qui intéresse le plus vivement une personne, de ce qui lui fait le plus de peine ou de plaisir.

Fig. et fam., Ne touchez pas cette corde, c'est une corde qu'il ne faut pas toucher, il ne faut pas toucher cette corde-là, se dit Pour faire entendre qu'il ne faut pas parler de telle chose, soit parce qu'on s'exposerait à quelque danger, soit parce qu'on pourrait blesser ou affliger quelqu'un. Ne touchez pas cette corde-là, vous compromettriez vos intérêts. On ne peut toucher cette corde sans réveiller en lui de tristes souvenirs.

CORDE, signifie par extension, en termes de Musique, Note, son. La quinte a cinq cordes. On le dit très-souvent en parlant De la voix. La voix de ce chanteur est belle dans les cordes élevées. Cette actrice a de belles cordes dans le bas.   Il signifie aussi quelquefois, Accord. Corde fondamentale.

CORDE, signifie en outre, La tension d'un muscle, causée par ulcère, inflammation, etc. Il avait mal à la jambe, au bras, et il y sentait une corde qui le tirait. Ce sens a vieilli.  En termes d'Art vétérinaire, Corde de farcin, Tension que le farcin cause aux parties qui en sont attaquées.

CORDE, en termes de Géométrie, Portion de ligne droite traversant un cercle et terminée à sa circonférence, comme la corde d'un arc véritable se termine aux extrémités de sa courbure. Toute corde partage le cercle en deux parties, égales ou inégales en surface, qui se nomment Segments.

CORDE, se dit aussi Des fils dont le drap est tissu. Ce drap a la corde bien fine, a la corde bien grosse. Brûlez ce drap, si vous en voulez voir la corde. Son habit est tout pelé, il montre la corde, il est usé jusqu'à la corde.

Fig. et fam., Cet homme montre la corde, Il fait voir qu'il en est aux expédients, à ses dernières ressources.

Fig. et fam., Cela montre la corde, C'est une finesse grossière et facile à découvrir. Cela est usé jusqu'à la corde, se dit D'une ruse, d'une plaisanterie, d'un argument, etc., qui ont été si souvent employés, que tout le monde les connaît.

CORDE, se dit encore d'Une certaine quantité de bois à brûler, qu'on mesurait autrefois avec une corde, et qui équivaut à deux voies de bois. Cent cordes de bois. Bois de corde, Bois neuf.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • corde — [ kɔrd ] n. f. • v. 1135; corda Xe; lat. chorda, gr. khordê « boyau » I ♦ A ♦ (Sens génér.) 1 ♦ Lien formé par un assemblage de fils tordus ou tressés, relativement serrés et assez résistants (contrairement à la ficelle). ⇒ cordage, cordon. Corde …   Encyclopédie Universelle

  • cordé — corde [ kɔrd ] n. f. • v. 1135; corda Xe; lat. chorda, gr. khordê « boyau » I ♦ A ♦ (Sens génér.) 1 ♦ Lien formé par un assemblage de fils tordus ou tressés, relativement serrés et assez résistants (contrairement à la ficelle). ⇒ …   Encyclopédie Universelle

  • corde — CORDE. s. f. Tortis fait ordinairement de chanvre, et quelquefois de coton, de laine, de soie, d écorce d arbres, de poil, de crin, de jonc, et d autres matières pliantes et flexibles. Grosse corde. Petite corde. Corde menue. Corde déliée. Longue …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • corde — CORDE. s. f. Tortis ordinairement de chanvre. On en fait aussi de cotton, de laine, de soye, d escorce d arbres, de poil, de jonc, de boyaux & autres matieres ployantes & flexibles. Grosse corde. petite corde. corde menuë. corde deliée. longue… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • corde — Corde, f. pen. Est ce qui est tressé de deux ou de plusieurs cordons à tour de roüe de cordier, soit de chanvre, de jonc, ou autre matiere qu elle soit faite, Chorda. duquel mot Latin le nostre est fait. Quand un cordier cordant veut accorder sa… …   Thresor de la langue françoyse

  • cordé — cordé, ée 1. (kor dé, dée) adj. Terme d histoire naturelle. Qui a la forme d un coeur de carte à jouer. ÉTYMOLOGIE    Lat. cor, cordis, coeur. cordé, ée 2. (kor dé, dée) part. passé. 1°   Mis en corde. Du chanvre cordé. 2°   Qui a la forme d une… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Cordé — Saltar a navegación, búsqueda Cordé es, en el universo de Star Wars, una de las damas de compañía de la Senadora Padmé Amidala. Sirvió como señuelo disfrazándose de la senadora en varias oportunidades, hasta que Zam Wesell plantó una serie de… …   Wikipedia Español

  • Cordé — Deux possibilités : soit un nom de métier (fabricant de cordes), soit plutôt celui qui habite un lieu dit Cordé, variante de Corday (nom de domaine gallo romain formé sur l anthroponyme latin Cordius). Plusieurs hameaux s appellent Cordé dans l… …   Noms de famille

  • cordé — Cordé, [cord]ée. part. pass. Il a les mesmes significations que son verbe. Une corde bien cordée. voye de bois mal cordée. lamproyes cordées. raves cordées. On dit fig. mais bassement, qu Une chose est cordée, quand elle n est plus de saison ou… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • corde — CORDE: On ne connaît pas la force d une corde. Est plus solide que le fer …   Dictionnaire des idées reçues

  • Corde — [kɔrd] die; , s [kɔrd] (aber: 3 ) <aus gleichbed. fr. corde, eigtl. »Schnur, Leine; Saite«> altes franz. Volumenmaß für Brennholz (3, 84 m3) …   Das große Fremdwörterbuch

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”