CONVIER
. v. a.
Inviter à un festin, à une fête, à une cérémonie, etc. Convier à un repas, à un bal, à des noces. Un grand nombre de personnes avaient été conviées à la cérémonie. Je l'ai convié à dîner.   Il signifie, par extension, Engager à faire quelque chose. On l'a convié de faire telle chose, à faire telle chose. Ils furent conviés à s'y trouver. On nous convia de parler.   Il se dit figurément en parlant Des choses qui excitent à quelque action. Toutes ces choses vous y convient. Tout vous y convie. La gloire, la raison, votre devoir vous y convie. Le beau temps nous convie à la promenade.

CONVIÉ, ÉE. participe, Il est très-souvent employé comme substantif ; mais alors il ne se dit que de Ceux qui sont invités à un festin. Il a bien reçu, bien traité les conviés. Il n'était pas des conviés, du nombre des conviés.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • convier — [ kɔ̃vje ] v. tr. <conjug. : 7> • cunveer 1125; lat. pop. °convitare « inviter » 1 ♦ Inviter à un repas, à une réunion. ⇒ inviter , prier. Convier qqn à une soirée. Convier qqn à déjeuner, à dîner. Ces réunions « où toujours les mêmes sont… …   Encyclopédie Universelle

  • convier — CONVIER. v. a. Inviter. Convier à un festin, aux noces, au bal. Convier à une assemblée. On l a convié de s y trouver, à s y trouver, de faire telle chose, à faire telle chose. On y a convié les Ambassadeurs, les Compagnies Supérieures, etc.… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • convier — CONVIER. v. a. Inviter. Convier à un festin, aux nopces, au bal. convier à une assemblée. on l a convié de s y trouver, de faire telle chose. on y a convié les Ambassadeurs, les Compagnies souveraines &c. Il signifie aussi, Exhorter. Toutes… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • convier — Convier, Semondre à souper, Coenam dicere, vel Indicere, aut vocare ad coenam, vel inuitare. voyez Semondre et Inviter …   Thresor de la langue françoyse

  • convier — (kon vi é), je conviais, nous conviions ; que je convie, que nous conviions, v. a. 1°   Inviter quelqu un à un repas, à une cérémonie. Convier à un festin, à une assemblée. Je l ai convié à un dîner. 2°   Par extension, engager, exciter à. •   Ni …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • CONVIER — v. tr. Inviter à un repas, à une fête, à une cérémonie, etc. Convier à un bal, à une noce. Un grand nombre de personnes avaient été conviées à ce mariage. Je l’ai convié à dîner. Il vieillit. Il se dit figurément en parlant des Choses qui… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • convier — vt. => Inviter (pro.), Inciter (fig.) …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • inviter — [ ɛ̃vite ] v. tr. <conjug. : 1> • 1356; lat. invitare 1 ♦ Prier (qqn) de se rendre, de se trouver à quelque endroit, d assister à qqch. ⇒ convier. Inviter à une cérémonie, un mariage. Inviter des amis à dîner. ⇒ recevoir. Inviter qqn à… …   Encyclopédie Universelle

  • traiter — [ trete ] v. <conjug. : 1> • XIIe; lat. tractare I ♦ V. tr. A ♦ (Compl. personne) 1 ♦ Agir, se conduire envers (qqn) de telle ou telle manière. « les domestiques sont traités avec une douceur familière » (Gautier). Traiter qqn avec beaucoup …   Encyclopédie Universelle

  • appeler — [ ap(ə)le ] v. tr. <conjug. : 4> • 1080; lat. appellare 1 ♦ Inviter (qqn) à venir en prononçant son nom, par un mot, un cri, un bruit. ⇒ interpeller, apostropher. Qqn l appelle de loin. ⇒ héler. Tu pourrais répondre quand on t appelle !… …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”