CONTRE-SIGNER
. v. a.
Signer un acte, en vertu des fonctions qu'on exerce, après que celui dont cet acte émane, y a lui-même apposé sa signature. Cette ordonnance royale a été contre-signée par tel ministre Contre-signer un brevet. Contre-signer de lettres patentes.   Il se dit aussi en parlant Des lettres qui viennent des bureaux d'une administration supérieure, et sur l'enveloppe desquelles on met le nom du ministre ou de l'administrateur qui les envoie. Le secrétaire général a contre-signé cette lettre.

CONTRE-SIGNÉ, ÉE. participe

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • contre-signer — CONTRE SIGNER. v. a. Signer en qualité de Secrétaire, au dessous de celui au nom duquel les lettres sont expédiées. Contre signer un brevet. Contre signer des Lettres patentes. Contre signer, se dit aussi en parlant Des lettres qui viennent des… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • contre-signer — Contre Signer. v. a. Signer en qualité de Secretaire, au dessous de celuy au nom duquel les lettres sont expediées. Contresigner un brevet, contresigner des lettres patentes …   Dictionnaire de l'Académie française

  • contre-signer — (kon tre si gné) v. a. 1°   Signer une pièce après celui dont elle émane. Un ministre contre signe les ordonnances du souverain.    Apposer sa signature à un acte pour en attester l authenticité. 2°   Mettre le contre seing sur l enveloppe des… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • contre-seing — CONTRE SEING. s. m. Signature de celui qui contre signe. [b]f♛/b] On dit, Avoir le contre seing, pour dire, Avoir le droit de contre signer de son nom les lettres et les paquets; et, Avoir le contre seing d un Ministre, pour dire, Avoir le cachet …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • CONTRE-SEING — s. m. Signature de ce lui qui contre signe. Cette ordonnance porte le contre seing du ministre de la guerre.   Avoir le contre seing d un ministre, Avoir l autorisation de signer en son nom.  Avoir le contre seing, Avoir le droit de contre signer …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • contre-seing — (kon tre sin ; le g est toujours muet) s. m. 1°   Signature de celui qui contre signe. Avoir le contre seing d un ministre, avoir l autorisation de signer au nom d un ministre. 2°   Droit de contre signer les lettres et les paquets pour qu ils… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • contre-signeur — (kon tre si gneur) s. m. Celui qui met un contre seing sur des lettres et des paquets, pour qu ils soient exempts des frais de poste. •   Il le fera contre signer par M. le duc de Praslin ou par quelque autre contre signeur, VOLT. Lett. Chalotais …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • contre-signataire — (kon tre si gna te r ) s. m. Celui qui contre signe un acte.    Au plur. Des contre signataires. ÉTYMOLOGIE    Contre signer …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • signer — [ siɲe ] v. tr. <conjug. : 1> • 1548; seignier 1080; lat. signare 1 ♦ Vx Bénir en faisant le signe de la croix. ♢ Mod. Pronom. Faire le signe de la croix sur soi. Se signer en passant devant l autel. 2 ♦ (XIVe) Techn. Marquer. Signer des… …   Encyclopédie Universelle

  • Accusation de racisme contre le mormonisme — Situation des Noirs dans le mormonisme La situation des Noirs dans le mormonisme fait l’objet de controverses, principalement en raison du refus, jusqu’en 1978, d’ordonner des personnes noires à la prêtrise au sein de l’Église de Jésus Christ des …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”