AIDE
. s. f.
Secours, assistance. Aide prompte. Aide assurée. Il faut tout attendre de l'aide de Dieu. Mon Dieu, venez à mon aide. Donner aide. Donner aide et faveur, aide et protection. Prêter aide et assistance. Demander, implorer de l'aide. Crier à l'aide. Appeler à son aide. Invoquer l'aide de quelqu'un.   Elliptiq., À l'aide, Venez à mon secours. À l'aide ! on m'assassine !

Prov., Un peu d'aide fait grand bien, Un petit secours ne laisse pas d'être quelquefois très-utile ; et, Bon droit a besoin d'aide, Quelque bonne que soit une affaire, quelque titre qu'on ait pour obtenir une place, une récompense, il ne faut pas négliger de se faire appuyer, recommander par des amis.  Dieu vous soit en aide. Façon de parler dont on se sert quand quelqu'un éternue, ou quand on n'a pas de quoi donner l'aumône à un pauvre qui la demande. Elle a vieilli.  On disait autrefois, après avoir fait une promesse solennelle, après avoir prononcé un serment : Ainsi Dieu me soit en aide, Que Dieu m'accorde son aide, autant que je tiendrai ma promesse, que je serai fidèle à mon serment.

AIDE, se dit aussi Du secours, de l'utilité, de l'avantage qu'on tire de certaines choses. On a fait de grandes découvertes à l'aide du télescope, du microscope. Il n'eût pas réussi sans l'aide de telle machine.

AIDE, se dit encore, tant de Celui dont on reçoit du secours, que de La chose dont on en tire. Dieu seul est ma force et mon aide. Vous êtes toute son aide, tout son secours. Il n'a point eu en cela d'autre aide que les mémoires qu'on lui a communiqués.

AIDE, en Matière ecclésiastique, se dit d'Une église, d'une chapelle bâtie pour être la succursale d'une église paroissiale dont les habitants sont trop éloignés. Sainte-Marguerite dans le faubourg Saint-Antoine était une aide de la paroisse de Saint-Paul.

AIDES, au pluriel, se disait autrefois Des impôts levés sur les denrées et marchandises qui se vendaient et se transportaient dans toute l'étendue du royaume. Les fermiers des aides. Les aides rapportaient tant. Il était employé dans les aides.   Cour des aides, Cour souveraine dans laquelle les affaires contentieuses, relatives à tous les genres de contributions et d'impôts, étaient jugées en dernier ressort. Premier président de la cour des aides. Conseiller à la cour des aides.

AIDE, en termes de Manége, se dit, surtout au pluriel, de Tous les moyens que le cavalier emploie pour bien manier un cheval, et plus particulièrement Des mains et des jambes dans leur action sur le cheval. Les aides de la voix, de la langue. Les aides de la main. Les aides du genou, des jambes. Les aides des talons, de l'éperon. Ce cheval connaît les aides, répond aux aides, est sensible aux aides, est confirmé dans les aides.   Donner les aides extrêmement fines, Manier le cheval à propos, et lui faire marquer avec beaucoup de justesse ses temps et ses mouvements. On dit aussi qu' Un cheval a les aides fines, lorsqu'il est très-sensible aux aides.

AIDES, en Architecture, se dit Des petites pièces ménagées près des grandes pièces d'apparat ou de service qui ont besoin de dégagement.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • aide — aide …   Dictionnaire des rimes

  • aidé — aidé …   Dictionnaire des rimes

  • aide- — ⇒AIDE , élément préf. Le composé désigne une pers. chargée de seconder le professionnel désigné par le 2e terme. Le 1er terme du composé est gén. uni au second par un rapport de dépendance. aide anatomiste : • 1. Je dois aussi beaucoup à la… …   Encyclopédie Universelle

  • aide — AIDE. s. fém. Secours, assistance qu une personne donne à une autre. Aide prompte. Aide assurée. Donner aide. Donner aide et faveur. Demander, implorer de l aide. Crier à l aide. Appeler à son aide. Invoquer l aide de quelqu un. f♛/b] On dit prov …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • aide — AIDE. s. f. Secours, assistance qu une personne donne à une autre. Ce mot n est que de deux syllabes. Aide prompte, assurée. donner aide. appeller à son aide. crier à l aide. demander aide, de l aide. avoir de l aide. Il se dit principalement des …   Dictionnaire de l'Académie française

  • aide — Aide, f. penac. C est secours comme en ce cry, Aide au Roy, c est à dire secours et confortemain soit donné au sergent et officier executant pour le Roy. Regi ferte opem. Il est aucunefois masculin, et se prend pour celuy qui sert à fournir de… …   Thresor de la langue françoyse

  • aidé — aidé, ée (ê dé, dée) part. passé. 1°   Aidé par tous ses amis. Aidé de ses amis. Aidé de la lecture des anciens. Aidé de son courage. 2°   Ce qui n est pas spontané. Sa mort a été aidée. •   On s appercevait bien que la vocation avait été aidée,… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Aide — may refer to:* A person who assists another; an assistant. In military contexts; an officer who acts as assistant to a more senior one; an aide de camp. * Aide (deity), a purported Basque deity. See also * Aid, international aid * AID… …   Wikipedia

  • aide — ÁIDE interj. v. HÁIDE (2.) (Cu funcţie de imperativ, corespunzând unor verbe de mişcare) Vino! veniţi! să mergem! ♢ (Împrumutând desinenţe verbale de pers. 1 şi 2 pl.) Haidem la plimbare. [var.: háida, haid, áida, áide interj.] – Din tc. haydi,… …   Dicționar Român

  • aide — [eıd] n [Date: 1700 1800; Origin: aide de camp] someone whose job is to help someone who has an important job, especially a politician ▪ a presidential aide …   Dictionary of contemporary English

  • aide — [ eıd ] noun count * someone whose job is to help another person in their work: aide to: a senior aide to the President …   Usage of the words and phrases in modern English

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”