AHEURTER
(S'). v. pron.
S'opiniâtrer, s'obstiner. S'aheurter à un sentiment, à une opinion. Il s'aheurte à cela contre l'avis de tous ses parents. S'aheurter à faire quelque chose. C'est un homme qui s'aheurte tellement à ce qu'il s'est mis une fois dans la tête, qu'on ne le fait jamais revenir.

AHEURTÉ, ÉE. participe, C'est un homme aheurté à son opinion.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • aheurter — ⇒AHEURTER, verbe trans. I. Emploi trans., rare, vieilli, littér. A. Aheurter qqn. ,,Obstiner [contrecarrer] quelqu un, exciter son humeur. Il ne faut pas trop l aheurter. Si vous l aheurtez davantage, il finira par éclater. Il est familier et de… …   Encyclopédie Universelle

  • aheurter — AHEURTER. v. a. Obstiner quelqu un, exciter son humeur. Il ne faut pas trop l aheurter. Si vous l aheurtez davantage, il finira par éclater. Il est familier et de peu d usage. f♛/b] Il s emploie ordinairement avec le pronom personnel. S aheurter… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • aheurter — S aheurter. v. n. pass. S opiniastrer, s obstiner. S aheurter à un sentiment, à une opinion. il s aheurte à cela contre l advis de tous ses parents. s aheurter à faire quelque chose. il s aheurte à garder un laquais qui l a volé. On dit… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • aheurter — S aheurter et s opiniastrer, Obstinare. Un aheurté plaideur, Un homme processif confit en proces, Un plaidereau, Philodicos, Homo litigiosus, natura controuersus, Peruicax litigator …   Thresor de la langue françoyse

  • AHEURTER (S’) — v. pron. Se choquer contre un obstacle. Il signifie plus communément aujourd’hui S’opiniâtrer, s’obstiner en quelque chose. S’aheurter à un sentiment, à une opinion. Il s’aheurte à cela contre l’avis de tous ses parents. S’aheurter à faire… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • s'aheurter — aheurter (s ) (a heur té) v. réfl. Se heurter à quelque chose, s opiniâtrer, s obstiner. S aheurter à un sentiment, à une opinion. •   Elle ne s était jamais aheurtée à les défendre, J. J. ROUSS. Hél. VI, 11. •   Mais [elle] s aheurte où sans… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • aheurtement — ⇒AHEURTEMENT, subst. masc. Rare, littér., péj. Action de s aheurter; attachement opiniâtre à une opinion, à un sentiment. Synon. entêtement, obstination : • 1. C est ce côté d honnête homme et de parfait généreux dans le chrétien, qu au milieu de …   Encyclopédie Universelle

  • H — s. f. et m. La huitième lettre de l alphabet. Lorsqu on l appelle Ache, suivant la prononciation ancienne et usuelle, son nom est féminin. Une H ( ache ). Une grande H. Une petite h. Il est masculin, lorsque, suivant la méthode moderne, on… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • AHEURTEMENT — n. m. Action de s’aheurter. C’est un étrange aheurtement que le sien …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • attacher — [ ataʃe ] v. tr. <conjug. : 1> • 1080; de l a. fr. estachier, de estache « pieu », frq. °stakka, avec changement de préf.; cf. estacade I ♦ V. tr. 1 ♦ Faire tenir (à une chose) au moyen d une attache, d un lien. ⇒ amarrer, arrimer, fixer,… …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”