CONTRARIÉTÉ
. s. f.
Opposition entre des choses contraires. Il se dit au sens physique et au sens moral. Grande, manifeste contrariété. La contrariété qui existe entre le froid et le chaud. Contrariété d'humeurs, de complexions. Contrariété de desseins, d'opinions, de sentiments. Contrariété d'arrêts. Comment pouvez-vous accorder cette contrariété de passages, de lois, etc. ? Il y a une contrariété. La contrariété qui est entre ces deux esprits.   Il signifie aussi, Obstacle, empêchement, traverse ; et, en ce sens, il s'emploie très-souvent au pluriel. Si j'ai réussi, ce n'est pas sans beaucoup de contrariétés. Il a éprouvé de grandes contrariétés, mille contrariétés. Cette affaire, cette proposition éprouvera bien des contrariétés. Vous aviez promis de venir avec nous, et vous ne venez point ? quelle contrariété ! Il pleut au moment où je veux sortir, quelle contrariété !

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • contrariété — [ kɔ̃trarjete ] n. f. • v. 1170 « choses contraires »; lat. contrarietas 1 ♦ Vx Opposition entre des choses contraires. ⇒ contradiction. 2 ♦ Mod. Déplaisir causé par une opposition, et par ext. par ce qui chagrine. ⇒ agacement, déception,… …   Encyclopédie Universelle

  • contrariété — CONTRARIÉTÉ. s. f. Opposition entre des choses contraires. Il se dit égalem. au propre et au figuré. Grande, manifeste contrariété. La contrariété qui est entre le froid et le chaud. La contrariété des élémens. Contrariété d humcurs, de… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • contrarieté — Contrarieté. s. f. Opposition entre des choses contraires. Grande, manifeste contrarieté. la contrarieté qui est entre le froid & le chaud. la contrarieté des elements. contrarieté d humeurs, de complexions, de desseins. d opinions, de sentiments …   Dictionnaire de l'Académie française

  • contrarieté — Contrarieté, Aduersitas, Impugnatio, Oppositio, Repugnantia, Contrarietas apud Macrob. Contrarieté et repugnance de loix, Antinomiae. Contrarieté de complexions et natures, Antipathia. Contenant ambiguité ou contrarieté, In quo ambigue quid sit… …   Thresor de la langue françoyse

  • contrariété — (kon tra ri é té) s. f. 1°   État de choses qui sont contraires. •   Combien par là ne voit on pas de mérites qui, par l aliénation des coeurs ou par la contrariété des intérêts, bien loin d attirer la bienveillance et l amour, excitent plutôt la …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Contrariété — La contrariété est un état d âme non plaisant caractérisé par de tels effets comme l irritation et distraction de la part de sa propre pensée. Cela peut conduire à des émotions telles que la frustration et la colère. La propriété d être… …   Wikipédia en Français

  • CONTRARIÉTÉ — n. f. Opposition entre des choses contraires. Il ne s’emploie guère qu’au sens moral. Contrariété d’humeurs. Contrariété de desseins, d’opinions, de sentiments. Il signifie figurément Action de s’opposer aux autres en paroles ou en actes. Il a… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • contrariété — nf., opposition ; mauvaise digestion ; stress, angoisse : KONTRARYÈTÂ (Albanais, Montagny Bozel, Saxel, Villards Thônes). E. : Douleur, Moue …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • Contrariété de jugements — ● Contrariété de jugements opposition pouvant exister entre deux décisions rendues, sur le même objet et entre les mêmes parties, émanant d un même tribunal ou de tribunaux différents …   Encyclopédie Universelle

  • Contrariété de jugements —    Procédure civile: inconciliabilité de deux décisions intervenues entre les mêmes parties, sur les mêmes moyens et relativement au meme objet, rendant impossible leur exécution respective et donnant lieu à cassation contre le jugement second en …   Lexique de Termes Juridiques

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”