CONTENIR
. v. a.
(Il se conjugue comme Tenir. ) Comprendre dans certain espace, dans certaine étendue. Ce vase contient tant de litres. Le setier de Paris contenait douze boisseaux. Cette salle de spectacle contient, peut contenir deux mille personnes. Ce parc, cette pièce de terre contient tant d'arpents. Un champ contenant tant de perches.   Il se dit, à peu près dans le même sens, en parlant De livres, de traités, etc. Ce volume contient quatre cents pages, contient tout Virgile. Son ouvrage contient vingt chapitres. Cette loi contient douze articles.   Il se prend aussi dans le sens simple de Renfermer. La bouteille ne contient presque plus rien. On lui a volé la cassette qui contenait son trésor. Ce parc contient une grande quantité de gibier. Sa lettre contenait les expressions les plus touchantes. Cette histoire contient des détails fort intéressants.   Il se dit figurément, dans le même sens. Ce livre contient toute la doctrine de Platon. Son ouvrage contient toutes les opinions de Gassendi, de Descartes. La définition doit contenir le genre et la différence. Ce précepte contient tous les autres. Sa réponse contient une horrible impiété. La charité contient toutes les vertus.

CONTENIR, signifie quelquefois, Retenir dans certaines bornes. Ces digues, ces levées ont été faites pour contenir la rivière dans son lit. Les gardes avaient peine à contenir la foule.   Il s'emploie aussi figurément, dans ce sens. Contenir quelqu'un dans le devoir, dans l'obéissance, ou simplement, Contenir quelqu'un. On a bien de la peine à contenir ce jeune homme. Contenir une soldatesque effrénée. Contenir des provinces qui menacent de se soulever.   Contenir ses passions, Les réprimer. On dit de même, Contenir son indignation, sa fureur, ses transports, etc.

CONTENIR, avec le pronom personnel, signifie, Se retenir, s'empêcher de faire paraître quelque sentiment vif, et particulièrement sa colère. Quand je l'entendis parler de la sorte, j'eus bien de la peine à me contenir. Peu s'en fallut qu'il ne s'emportât, néanmoins il se contint. Contenez-vous, on vous regarde.   Il signifie aussi, Se modérer sur les choses qui peuvent être préjudiciables à la santé. Tout le monde n'a pas la force de se contenir. Il est difficile de se contenir parmi tant d'occasions de péché. Les médecins lui ont défendu le vin, mais il a bien de la peine à se contenir. Il est plus facile de s'abstenir que de se contenir.

CONTENU, UE. participe

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • contenir — [ kɔ̃t(ə)nir ] v. tr. <conjug. : 22> • XIIe; lat. continere; cf. tenir I ♦ 1 ♦ Avoir, comprendre en soi, dans sa capacité, son étendue, sa substance. ⇒ renfermer. Cette terre contient du sable. Boisson qui contient de l alcool. Une grande… …   Encyclopédie Universelle

  • contenir — CONTENIR. v. a. (Il se conjugue comme Tenir.) Comprendre dans certain espace, dans certaine étendue. Ce muid contient tant de pintes. Ce setier contient tant de boisseaux. Ce pare, cette pièce de terre contient tant d arpens. Champ contenant tant …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • contenir — (kon te nir), je contiens, tu contiens, il contient, nous contenons, vous contenez, ils contiennent ; je contenais ; je contins ; je contiendrai ; contiens, qu il contienne, contenons ; que je contienne, que nous contenions ; que je continsse ;… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • contenir — I. Contenir. v. a. Comprendre dans certain espace, dans certaine estenduë. Ce muid contient tant de pintes. ce septier contient tant de boisseaux. ce parc, cette piece de terre contient tant d arpents. un arpent contenant tant de perches, tout ce …   Dictionnaire de l'Académie française

  • CONTENIR — v. tr. Avoir une certaine contenance, comprendre dans certain espace, dans certaine étendue. Ce vase contient tant de litres. Cette salle de spectacle contient, peut contenir deux mille personnes. Cette pièce de terre contient tant d’hectares. Il …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • contenir — I. Contenir et comprendre, Capere, Continere. L arbre contient le long de celle place, Obtinet eum locum arbor. Les annales et chroniques contiennent, etc. Amplectuntur annales memoriam temporis. Que contiennent elles? Quid argumenti habent?… …   Thresor de la langue françoyse

  • contenir — vt. , avoir une contenir contenance // capacité contenir de : tnyi <tenir> (Albanais.001), t(e)ni (Montagny Bozel.026 | Chambéry, Saxel) ; kontnyi, C. => Tenir (001, Annecy, Thônes, Villards Thônes.028) ; rètnyi (028). A1) renfermer :… …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • contenir — counteni contenir ; enfermer ; supporter. Si contenir : se contenir, se refréner. voir caupre …   Diccionari Personau e Evolutiu

  • contenir — sulaikyti statusas T sritis Gynyba apibrėžtis Sustabdyti, sulaikyti ar apsupti priešo pajėgas ar priversti priešą sutelkti pajėgas tam tikra kryptimi ir neleisti jų panaudoti kitoje vietoje. atitikmenys: angl. contain pranc. contenir …   NATO terminų aiškinamasis žodynas

  • contenir — [kɔ̃tniʀ] (v. 3) Présent : contiens, contiens, contient, contenons, contenez, contiennent ; Futur : contiendrai, contiendras, contiendra, contiendrons, contiendrez, contiendront ; Passé : contins, contins, contint, contînmes, contîntes,… …   French Morphology and Phonetics

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”