CONSTANCE
. s. f.
Vertu par laquelle l'âme est affermie contre les choses qui sont capables de l'ébranler, telles que la douleur, l'adversité, les tourments, etc. Grande, belle, rare, admirable, merveilleuse, invincible, inébranlable constance. Montrer, témoigner, faire paraître sa constance, de la constance. S'armer de constance. Opposer sa constance à la douleur, à la fortune, etc. Souffrir, endurer avec constance. Il a eu bien de la constance. Rien ne peut lasser, ébranler sa constance. La fortune a exercé, a éprouvé la constance de ce philosophe. La constance affermit l'homme, soutient l'homme contre les adversités.   Il signifie quelquefois, Persévérance. Il a poursuivi ce dessein avec beaucoup de constance. Il faut qu'il ait eu bien de la constance pour ne point se lasser pendant un si long temps. Travailler avec constance. Sa constance dans le mal me désespère. Aimer avec constance. La constance de son amour, de son amitié. Il n'a point de constance en amour. La constance d'un amant.   Il se dit quelquefois, familièrement, en parlant D'une personne qui supporte un désagrément avec beaucoup de patience, ou qui met une persévérance opiniâtre à ce qu'elle fait. Il faut que vous ayez bien de la constance pour supporter tant de caprices. Il attend depuis ce matin à cette porte, quelle constance ! C'est la sixième fois que vous recommencez ! vous avez de la constance.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • constance — [ kɔ̃stɑ̃s ] n. f. • v. 1220 sens 2; de constant 1 ♦ (v. 1265) Vieilli Force morale, fermeté d âme. ⇒ courage. Endurer son mal avec constance. « La constance n est elle pas la plus haute expression de la force ? » (Balzac). 2 ♦ Littér.… …   Encyclopédie Universelle

  • Constance — • Formerly the seat of a diocese Catholic Encyclopedia. Kevin Knight. 2006. Constance     Constance     † …   Catholic encyclopedia

  • constance — CONSTANCE. sub. fém. Vertu par laquelle l âme est affermie contre les choses qui sont capables de l ébranler, telles que la douleur, l adversité, les tourmens, etc. Grande, belle, rare, admirable, merveilleuse, invincible, inébranlable constance …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • constance — Constance. s. f. Vertu par laquelle l ame est affermie contre les choses qui sont capables de l esbranler, comme sont la douleur, l adversité, les tourments, &c. Grande, rare, admirable, merveilleuse, invincible, inébranlable constance. la vertu… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • CONSTANCE — (Ger. Konstanz), city in Germany. The first mention of Jews is in a royal tax list of 1241; the tax paid indicates that they had settled there some decades earlier. A responsum on divorce, written in Constance and published in R. meir b. baruch… …   Encyclopedia of Judaism

  • Constance — puede referirse a: Contenido 1 Nombre 2 Apellido 2.1 Personajes 3 en Portugal 4 Cin …   Wikipedia Español

  • constance — Constance, Perseuerantia, Firmitudo animi, Grauitas, Constantia, Stabilitas. Constance et repos d esprit, qui ne s esmeut en rien, AEquitas animi. Une constance de coeur, Constantia et firmitas animi. Donner constance, Constantiam afferre. Perdre …   Thresor de la langue françoyse

  • Constance — f English and French: medieval form of the Late Latin name Constantia, which is either a feminine form of Constantius, a derivative of Constans (see CONSTANT (SEE Constant)), or an abstract noun meaning ‘constancy’. This was a popular name among… …   First names dictionary

  • constance — mid 14c., steadfastness, from O.Fr. constance steadfastness, permanence (14c.), from L. constantia (Cf. It. costanza, Sp. constancia), noun of action from constantem (see CONSTANT (Cf. constant)). Obsolete since 17c. except as a given name for a… …   Etymology dictionary

  • Constance — Constance1 [kän′stəns] n. [Fr < L Constantia, lit., constancy: see CONSTANCY] a feminine name: dim. Connie Constance2 [kän′stəns] 1. city in SW Germany, on Lake Constance, in the state of Baden Württemberg: pop. 69,000: Ger. name KONSTANZ 2.… …   English World dictionary

  • Constance — (fr., spr. Konstangs), so v. w. Constanze …   Pierer's Universal-Lexikon

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”