CONSEILLER
, ÈRE. s.
Celui, celle qui donne conseil. Sage, bon conseiller. Mauvais conseiller. Celui qui vous a donné ce conseil est un mauvais conseiller. Il n'a été ni l'auteur ni le conseiller de cette entreprise. Les conseillers du roi, du prince. Les conseillers de la couronne. Le désespoir est un mauvais conseiller. La passion est une conseillère dangereuse.   Il se dit aussi, dans un sens particulier, Des membres de certains conseils. Conseiller d'État. Conseiller de préfecture. Conseiller aulique. Etc.   Conseiller du roi. Titre d'honneur attaché autrefois à certains offices, et que prenaient aussi les évêques. Conseiller du roi en ses conseils.

CONSEILLER, s'est dit principalement autrefois Des juges établis pour rendre la justice dans une compagnie réglée. Conseiller au parlement, à la grand'chambre, aux enquêtes, aux requêtes. Conseiller lai. Conseiller clerc. Conseiller à la cour des aides, à la cour des monnaies, au présidial de... au bailliage de... Conseiller au Trésor, aux eaux et forêts, à l'amirauté.   Il se dit encore aujourd'hui d'Un membre de la cour de cassation, d'une cour royale, de la cour des comptes, ou d'un conseil de préfecture. Conseiller à la cour de cassation. Conseiller à la cour royale de Paris. Conseiller auditeur. Conseiller référendaire, conseiller maître à la cour des comptes. Conseiller de préfecture.   Conseillers d'honneur, Conseillers qui avaient séance et voix délibérative dans certaines compagnies, quoiqu'ils n'eussent point de charge.  Conseiller honoraire, Conseiller qui jouit du titre et des honneurs, sans avoir de fonction. Autrefois, après vingt ans d'exercice, un conseiller pouvait vendre sa charge, et obtenait des lettres de vétérance.  Conseillers-nés, Ceux qui avaient droit de séance au parlement en vertu de leur dignité. L'archevêque de Paris, l'abbé de Cluny, et l'abbé de Saint-Denis, étaient conseillers-nés du parlement de Paris.

Prov. et fig., Ici les conseillers n'ont point de gages, se dit À ceux qui s'ingèrent de donner des conseils, pour leur faire entendre qu'ils ne doivent point en donner, ou qu'ils ont tort d'en donner.

CONSEILLÈRE, se dit aussi de La femme d'un conseiller. Madame la conseillère. Il vieillit.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • conseiller — 1. (kon sè llé, ll mouillées, et non kon sè yé) v. a. 1°   Donner un conseil. Bien, mal conseiller quelqu un. •   Aimez qu on vous conseille et non pas qu on vous loue, BOILEAU Art p. I. •   Un prince que la sagesse conseille, que la valeur anime …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • conseiller — Conseiller, act. acut. C est donner advis et conseil à quelqu un sur quelque affaire, Monere, Consilium adferre vel dare. Conseillez moy, Consilium mihi da. Je ne te conseille et ne suis d advis que tu t en fuye, Author tibi non sum pro te fugere …   Thresor de la langue françoyse

  • conseiller — 1. conseiller [ kɔ̃seje ] v. tr. <conjug. : 1> • Xe; lat. pop. °consiliare, class. consiliari → conseil 1 ♦ Conseiller qqch. à qqn, lui indiquer (ce qu il convient de faire ou de ne pas faire). ⇒ proposer, recommander, suggérer. Je vous… …   Encyclopédie Universelle

  • Conseiller — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Un conseiller est une personne qui donne des conseils, puis également, dans un contexte institutionnel, une personne qui siège dans un conseil. Un… …   Wikipédia en Français

  • conseiller — I. CONSEILLER, ERE. s. Qui donne conseil. Sage, bon conseiller. Mauvais conseiller. Celui qui vous a donné ce conseil est un mauvais conseiller. Il n a été ni l auteur ni le conseiller de cette entreprise. Le désespoir est un mauvais conseiller.… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • conseiller — I. Conseiller, [conseill]ere. s. Qui donne conseil. Sage, bon conseiller. mauvais conseiller. celuy qui vous a donné ce conseil est un mauvais conseiller. il n a esté ni l autheur ni le conseiller de cette entreprise. le desespoir est un… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • CONSEILLER — v. a. Donner conseil. Qui vous a conseillé cela ? Je ne voudrais pas lui conseiller de faire telle chose. Je vous le conseille en ami. Conseiller à quelqu un de faire une chose. Conseiller une chose à quelqu un. Conseiller la paix. Conseiller la… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • CONSEILLER — v. tr. Indiquer à quelqu’un ce qu’il doit faire ou ne pas faire. Conseiller une chose à quelqu’un. Conseiller la paix, un arrangement, un accommodement. Conseiller de partir, de rester. Je vous le conseille en ami. Il signifie aussi Renseigner… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Conseiller —          ALAIN (Émile Auguste Chartier, dit)     Bio express : Philosophe et essayiste français (1868 1951)     «La justice, c est l égalité. Je n entends point par là une chimère, qui sera peut être quelque jour ; j entends ce rapport que n… …   Dictionnaire des citations politiques

  • conseiller — konsultantas statusas T sritis Švietimas ir mokslas apibrėžtis Asmuo, teikiantis kvalifikuotus patarimus. atitikmenys: angl. consultant; counsellor pranc. conseiller, m; consultant, m …   Aiškinamasis kvalifikacijų sistemos terminų žodynas

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”