CONNAISSANCE
. s. f.
L'exercice de cette faculté par laquelle l'âme connaît et distingue les objets. Perdre toute connaissance. Il n'a plus de sentiment ni de connaissance. Elle est restée longtemps sans connaissance. J'eus bientôt repris connaissance. Elle s'est trouvée mal, mais sans perdre connaissance. Un transport au cerveau lui a ôté toute connaissance. Il a eu, il a conservé sa connaissance, toute sa connaissance jusqu'à la mort.   Être en âge de connaissance, Avoir atteint l'âge où l'on agit avec discernement.

CONNAISSANCE, signifie également, Idée, notion qu'on a de quelque chose, de quelque personne. La connaissance du bien et du mal. La connaissance de Dieu. La connaissance des hommes, du coeur humain. La connaissance de l'avenir. N'avoir aucune connaissance d'une affaire. La connaissance de cette langue est nécessaire aux commerçants. Toutes les opérations de ce général prouvent qu'il n'a aucune connaissance du pays. Cela est venu à ma connaissance. Je n'en ai aucune connaissance.   Prendre connaissance d'une chose, d'une affaire, S'en informer, l'examiner, ou S'en faire rendre compte. Il a voulu prendre connaissance de cette affaire. Ce n'est pas à vous à prendre connaissance de mes actions.   Parler, agir en connaissance de cause, avec connaissance de cause, Parler, agir avec une entière connaissance de ce que l'on dit, de ce que l'on fait.  Avoir une grande connaissance des affaires, S'entendre très-bien en affaires. Avoir une grande connaissance des tableaux, des pierreries, des livres, etc., Se connaître bien en tableaux, en pierreries, en livres, etc.  Avoir une grande connaissance de l'histoire, Savoir très-bien l'histoire.  En termes de Marine, Avoir connaissance d'un navire, avoir connaissance de terre, Apercevoir un navire, la terre.

CONNAISSANCE, en termes de Jurisprudence, se dit Du droit de connaître de certaines affaires. La connaissance de ce crime appartient à tel tribunal. Attribuer à un juge, à un tribunal la connaissance de certaines causes.

CONNAISSANCES, au pluriel et absolument, signifie, Savoir, instruction, lumières acquises. Cet homme a bien des connaissances, de grandes, de profondes, de vastes connaissances. Il possède des connaissances très-variées. Tirer parti de ses connaissances. Cet homme n'a pas les connaissances nécessaires pour faire un bon administrateur. Ses connaissances sont très-bornées. Acquérir, amasser des connaissances. Les connaissances humaines. Les découvertes qui étendent chaque jour le cercle de nos connaissances. Propager les connaissances utiles. Dans l'état actuel de nos connaissances.

CONNAISSANCES, au pluriel, se dit aussi, en termes de Chasse, de Certaines marques imprimées par le pied de la bête qu'on chasse, et auxquelles on reconnaît l'âge et la grosseur de cette bête.

CONNAISSANCE, se dit encore Des habitudes, des liaisons, des relations qu'on a avec quelqu'un. Cet homme est-il de votre connaissance ? À cause de notre ancienne connaissance. Faire de nouvelles connaissances.   Faire connaissance, Se lier, entrer en relation. Nous fîmes connaissance au bal de monsieur N. Il a fait connaissance avec un tel. On dit aussi, Faire la connaissance de quelqu'un. Il a fait la connaissance d'une femme très-aimable. On dit également, Renouveler connaissance. Ils ont renouvelé connaissance. Il renouvela connaissance avec lui.

CONNAISSANCE, se dit également Des personnes avec lesquelles on a des liaisons ou des relations. Je vois toujours avec plaisir mes anciennes connaissances. Vous avez là une bien mauvaise connaissance. On doit préférer ses amis à ses connaissances. Ce n'est pas un ami, c'est une simple connaissance. Je n'ai aucune connaissance dans cette ville, à la cour, auprès de ce juge, etc. Je vous donnerai toutes mes connaissances.   Il n'y avait personne de connaissance à la promenade, au spectacle, etc., Il n'y avait aucune de ces personnes qui sont généralement connues dans le monde.

Fam., Une figure de connaissance, Une personne que l'on connaît. Je vois là-bas une figure de connaissance.

Prov., Être, se trouver en pays de connaissance, Se trouver parmi des gens de sa connaissance. Cela s'applique aussi, en général, À toutes les choses que l'on connaît. Vous êtes ici en pays de connaissance. Quand il entra dans cette maison, il fut ravi de se trouver en pays de connaissance. Dans une bibliothèque, il se trouve en pays de connaissance. À présent que vous parlez une langue que j'entends, je suis en pays de connaissance.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • connaissance — [ kɔnɛsɑ̃s ] n. f. • conoissance XIe; de connaître I ♦ 1 ♦ Fait, manière de connaître. La connaissance d un objet. ⇒ conscience; compréhension, représentation. Connaissance de choses nouvelles. ⇒ découverte. Il a une bonne connaissance de la… …   Encyclopédie Universelle

  • Connaissance — (fr., spr. Konnässangs), 1) Kenntniß; 2) Bekanntschaft; 3) Art der Hirschfährte, s.d. Connaissement (spr. Konnäß mang), so v. w. Connossament; Connaissable (spr. Konnäßabel), kennbar …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Connaissance — (frz., spr. – nässángß), Kenntnis; Bekanntschaft. C. des temps (spr. dä tang), die vom Bureau des longitudes in Paris jährlich herausgegebene Sammlung von astron. Ephemeriden …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Connaissance — (frz. Konnässangs), Kenntniß, Bekanntschaft; Connaissement (frz. Konäßmang), Conossament, engl. bill of lading, Ladungsschein, der von dem Kapitän ausgestellte Frachtbrief …   Herders Conversations-Lexikon

  • connaissance — (ko nê san s ) s. f. 1°   État de l esprit de celui qui connaît et discerne. La connaissance de Dieu. La connaissance du bien et du mal. La connaissance du coeur humain. Ce guide a la connaissance de la montagne. •   Qu est ce que Jupiter… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Connaissance — La connaissance est une notion aux sens multiples à la fois utilisée dans le langage courant et objet d étude poussée de la part des philosophes contemporains. Les connaissances, leur nature et leur variété, la façon dont elles sont acquises,… …   Wikipédia en Français

  • CONNAISSANCE — n. f. Exercice de la faculté par laquelle on connaît et on distingue les objets. Perdre toute connaissance. Il n’a plus de sentiment ni de connaissance. Elle est restée longtemps sans connaissance. Un transport au cerveau lui a ôté toute… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • connaissance — nf., science, savoir ; expérience, choses que l on connaît ; relation, personne que l on connaît ; conscience, facultés intellectuelles ; rencontre (de qq.) : konèssanse (Aix, Cordon), kon nchinse (Arvillard.228), KO NSANSE (Albanais.001b, Annecy …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • Connaissance — Con|nais|sance [... sã:s] die; , n [...sn̩] <aus gleichbed. fr. connaissance zu connaître »kennen, erkennen«, dies aus gleichbed. lat. cognoscere> (veraltet) a) Bekanntschaft, Kenntnis; b) Bekanntenkreis …   Das große Fremdwörterbuch

  • connaissance —    Maîtresse, concubine.        Ah! vous avez une connaissance, monsieur!    DE LEUVEN …   Dictionnaire Érotique moderne

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”