CONGÉ
. s. m.
Permission d'aller, de venir, de s'absenter, de se retirer. Donner congé à un soldat, lui donner congé pour un temps, lui donner un congé absolu. Congé de semestre. Congé limité. Être en congé. Il a obtenu son congé. Accorder des congés à des officiers. Des officiers qui sont partis de l'armée sans congé. Il eut congé de revenir. L'ambassadeur a demandé un congé. Ce député a demandé un congé à la chambre, pour cause de maladie. Cet employé a obtenu un congé de huit jours. Ce domestique a demandé congé pour quelques jours à son maître.   Il se dit particulièrement en parlant D'un domestique qui demande à se retirer tout à fait, ou que son maître renvoie ; et, dans ce sens, on l'emploie assez ordinairement avec l'adjectif possessif. J'ai demandé mon congé. Un domestique qui demande son congé. Son maître lui a donné son congé. Un domestique qui s'est retiré sans congé.   Il signifie aussi, L'exemption qu'on accorde aux écoliers d'aller en classe. Jours de congé. Le proviseur a donné congé pour cette après-dînée, pour un jour, pour deux jours. Les élèves ont eu congé. C'est demain congé.

Prov., Pour boire de l'eau et coucher dehors, on ne demande congé à personne.

Fig. et fam., Donner à quelqu'un son congé, lui donner congé, Lui déclarer ou lui faire connaître qu'il doit se retirer pour ne plus revenir, qu'il doit se désister de quelque chose. Il allait librement dans cette maison, mais depuis peu on lui a donné son congé. Il recherchait cette fille en mariage, mais on lui a donné son congé, il a eu son congé. On dit au contraire, Prendre son congé, prendre congé, Se retirer, se désister de son propre mouvement. J'ai pris mon congé, sans attendre qu'on me le donnât.   Prendre congé, signifie aussi, Aller, avant de partir, saluer les personnes à qui l'on doit beaucoup de respect, et prendre leurs ordres. Il part pour l'armée, et il a déjà pris congé du roi, du ministre ; ou simplement, Il a pris congé. Il se dit également en parlant Des adieux que l'on fait à ses amis, aux personnes de sa connaissance, quand on s'éloigne d'elles pour quelque temps. Il part dans deux jours, et il est allé prendre congé de ses amis. Je vais prendre congé d'eux.   Audience de congé, La dernière audience publique qu'un ambassadeur obtient avant son départ. Cet ambassadeur a eu, a pris son audience de congé.

CONGÉ, se dit encore de L'acte, écrit ou verbal, par lequel le propriétaire ou le principal locataire d'une maison, d'une ferme, etc., signifie à un locataire ou fermier qu'il ait à vider les lieux dans un certain temps. Ce propriétaire a donné congé à son fermier, à son locataire. Recevoir congé. On le dit également D'un locataire à l'égard du propriétaire ou du locataire principal. Il ne veut plus loger là, il a donné congé à son hôte. Signifier le congé. Accepter le congé. Congé pour Pâques, pour Noël, etc.

CONGÉ, en termes de Contributions indirectes, Permission de transporter la marchandise dont les droits ont été acquittés. On peut expédier ce vin, voici le congé.   En termes de Pratique, Congé faute de plaider, Défaut que le défendeur obtient à l'audience contre le demandeur qui ne se présente pas pour soutenir sa cause.

CONGÉ, en termes d'Architecture, Adoucissement en portion de cercle, comme celui qui joint le fût d'une colonne à la ceinture.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • congé — Congé, Commeatus ab eremodicio datus, Commeatus, Copia, Missio, Dimissio, Permissus, Permissio, Venia, Abeundi venia. Le caier {{o=caied}} et rolle des congez et defauts, Eremodiciorum nomenclatura, B. Sans mon congé, Iniussu meo. Donner ou… …   Thresor de la langue françoyse

  • congé — [ kɔ̃ʒe ] n. m. • cumgiet Xe; lat. commeatus « action de s en aller », de meare « circuler » I ♦ 1 ♦ Vx Autorisation, permission de partir. Mod. Loc. Donner congé à qqn. Prendre congé : saluer les personnes à qui l on doit du respect, avant de… …   Encyclopédie Universelle

  • congé — CONGÉ. s. m. Permission d aller, de venir, de se retirer. Donner congé à un soldat, lui donner congé pour un temps, lui donner un congé absolu. Il a obtenu son congé. Accorder des congés à des Officiers. Des Officiers qui sont partis de l armée… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • congé — CONGÉ. s. m. Permission d aller, de venir, de se retirer. Ce soldat a obtenu congé de son Capitaine. cet Ambassadeur de .... a eu son audience de congé. il prit congé de ses amis avant que de s en aller. ce valet s en est allé sans congé. il a… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Conge — Congé Sommaire 1 Cas de suspension ou aboutissement du contrat de travail 2 Commune 3 Applications d ordre économique 4 Expressions …   Wikipédia en Français

  • congé — délai congé facture congé …   Dictionnaire des rimes

  • conge — 1. (kon j ) s. m. 1°   Mesure de capacité chez les Romains, valant 3 lit, 24. 2°   Vase pour mettre l huile de morue, lors de la pêche de Terre Neuve. 3°   Vaisseau de bois ou de métal pour mesurer le minerai. ÉTYMOLOGIE    Latin congius. conge 2 …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • conge — CONGE. sub. m. Ancienne mesure pour les liquides. Le Conge romain étoit une mesure empruntée des Grecs …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • Conge — Con ge (k[o^]n j[=e]), v. i. [Imp. & p. p. {Congeed} (k[o^]n j[=e]d); p. pr. & vb. n. {Congeing}.] [OF. congier, congeer, F. cong[ e]dier, fr. cong[ e]. See {Cong[ e]}, n.] To take leave with the customary civilities; to bow ceremoniously, or… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Congé — (franz., spr. kongsché), Urlaub, Abschied. Pour prendre c. (abgekürzt p. p. c., »um Abschied zu nehmen«), früher auf Besuchskarten übliche Formel …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Congé — (frz. Kongscheh), Abschied; congediren, beurlauben, verabschieden …   Herders Conversations-Lexikon

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”