CONFIRMER
. v. a.
Rendre plus ferme, plus stable. Il ne s'emploie qu'au figuré. Les persécutions ne servirent qu'à confirmer l'Église naissante.   Il signifie plus ordinairement, Faire persister quelqu'un dans une opinion, dans une résolution, l'affermir dans cette opinion, dans cette résolution. Cela m'a confirmé dans mon opinion, dans la croyance que j'avais. Tout me confirme dans l'idée qu'il a péri. Ce miracle le confirma dans la foi chrétienne, confirma sa foi. Vos avis l'ont confirmé dans sa résolution.   Il s'emploie, dans le même sens, avec le pronom personnel. Je me confirme dans cette résolution.

CONFIRMER, signifie aussi, Approuver, sanctionner, ratifier. Confirmer une loi, un décret. Le pape confirme les décisions du concile. Confirmer une alliance. Ce jugement a été confirmé par la cour royale. Confirmer un acte.   Il se dit particulièrement en parlant Des droits, priviléges et concessions que les États, princes et seigneurs continuent à leurs sujets par de nouveaux actes. Le roi confirma les droits et les priviléges de cette ville, de cette communauté. Les priviléges de ces religieux furent confirmés par le pape. Le roi les confirma dans leurs droits et prérogatives par ses lettres patentes. Il leur confirma les droits accordes par ses prédécesseurs.

CONFIRMER, signifie encore, Prouver plus fortement quelque chose, l'appuyer de quelque preuve décisive. Pour confirmer ce sentiment, il cite d'imposantes autorités. Cela confirme ce que j'ai avancé. Il confirmait sa mission par des miracles. Son témoignage confirme le vôtre. C'est une vérité que l'expérience a confirmée.   Il signifie également, Assurer la vérité d'une chose, donner une plus grande certitude à une chose qui avait déjà été donnée ou reçue pour vraie. J'avais déjà oui dire cela, on vient de me le confirmer. J'ai reçu une lettre qui me confirme ce bruit, cette nouvelle. Mes soupçons se trouvèrent confirmés.   Il s'emploie aussi, dans ce dernier sens, avec le pronom personnel. Cette nouvelle, ce bruit ne se confirme pas.

CONFIRMER, dans la Religion catholique, Conférer le sacrement qui fortifie dans la grâce reçue au baptême. Il n'appartient qu'aux évêques de confirmer. C'est tel évêque qui l'a confirmé. Il n'a pas encore été confirmé.   En Théologie, Être confirmé en grâce, Recevoir de Dieu une surabondance de grâce qui met en état de persévérer dans la justice. On dit de même, Dieu confirme en grâce.

Fig. et pop., Confirmer quelqu'un, Lui donner un soufflet, par allusion à la cérémonie religieuse de la confirmation.

CONFIRMÉ, ÉE. participe

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • confirmer — [ kɔ̃firme ] v. tr. <conjug. : 1> • confermer 1213; lat. confirmare, rac. firmus « 1. ferme » 1 ♦ Vieilli Rendre plus ferme (une chose établie). ⇒ renforcer. Confirmer une institution. Mod. Loc. L exception confirme la règle. ♢ Confirmer… …   Encyclopédie Universelle

  • confirmer — CONFIRMER. v. act. Rendre plus ferme, plus stable, affermir davantage. Cela m a fort confirmé dans mon opinion, dans la croyance que j avois. Ce miracle le confirma dans la Foi Chrétienne. Il fut confirmé dans son dessein par une telle rencontre …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • confirmer — Confirmer. v. act. Rendre plus ferme, plus stable, Affermir davantage. Cela m a fort confirmé dans mon opinion, dans la croyance que j avois. ce miracle le confirma davantage dans la foy Chrestienne. il fut confirmé dans son dessein par une telle …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Confirmer — Con*firm er, n. One who, or that which, confirms, establishes, or ratifies; one who corroborates. Shak. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • confirmer — (kon fir mé) v. a. 1°   Rendre ferme, en parlant des choses. •   Ainsi tant de miracles étonnants, que les anciens Hébreux ont vus de leurs yeux, servent encore aujourd hui à confirmer notre foi, BOSSUET Hist. II, 13. •   Il confirma par cette… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • CONFIRMER — v. tr. Rendre plus ferme, plus stable. Il ne s’emploie qu’au figuré. Les persécutions ne servirent qu’à confirmer l’église naissante. Il signifie plus ordinairement Faire persister quelqu’un dans une opinion, dans une résolution, l’affermir dans… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • confirmer — vt. /vi., donner ou recevoir le sacrement de confirmation : KONFIRMÂ (Albanais.001, Annecy, Giettaz, Villards Thônes.028), konfyèrmâ (Saxel). A1) confirmer, rendre plus sûr, réaffirmer : konfirmâ, rafirmâ (001,028) …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • confirmer — See confirmability. * * * …   Universalium

  • confirmer — noun One who confirms something …   Wiktionary

  • confirmer — n. one who confirms, verifier …   English contemporary dictionary

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”