CONDUITE
. s. f.
Action de conduire, de mener, de guider. Être chargé de la conduite d'un aveugle, de la conduite d'un convoi. La conduite d'un troupeau.   Être chargé de la conduite d'un ambassadeur, Être chargé de l'aller recevoir sur la frontière, ou de l'y reconduire, en lui faisant fournir sur la route les voitures et les vivres nécessaires.

CONDUITE, se dit aussi de La direction d'un ouvrage, d'un projet, d'une affaire. Avoir la conduite d'un bâtiment, d'un travail, d'une tranchée. Avoir la conduite d'une horloge. Prendre la conduite d'une entreprise. Se charger de la conduite d'une affaire, d'un procès. Laissez-moi la conduite de cette affaire.   La conduite d'un poëme épique, d'un poëme dramatique, La manière dont les événements, les incidents y sont disposés et amenés.

CONDUITE, se dit encore Du commandement sur les peuples, et du gouvernement, soit politique, soit militaire, soit ecclésiastique. Être chargé de la conduite d'un grand État. Avoir une grande part à la conduite des affaires. Avoir la conduite d'une armée, d'un régiment. Les Juifs quittèrent l'Égypte sous la conduite de Moïse. Être chargé de la conduite d'un diocèse, d'une paroisse, de la conduite des âmes.   Il se dit aussi de L'inspection qu'on a sur les moeurs, sur les actions de quelqu'un. Être chargé de la conduite d'un jeune prince. Prendre la conduite d'un jeune homme, en abandonner la conduite à quelqu'un. Ce jeune homme est sous ma conduite.

CONDUITE, se dit en outre de La manière d'agir, de la façon dont chacun se gouverne Avoir une bonne conduite, une mauvaise conduite, une sage conduite. Conduite régulière. Conduite imprudente. Conduite équivoque. Conduite déplacée. Conduite déplorable. On ne comprend rien à sa conduite. Blâmer la conduite de quelqu'un. Justifier sa conduite. Calomnier la conduite de quelqu'un. On ne peut rien trouver à redire à sa conduite. Je suis satisfait de votre conduite. La conduite de cette femme a toujours été sage. C'est à vous à répondre de sa conduite. Sa conduite à votre égard ne mérite que des éloges. La conduite qu'il a tenue hier est sans excuse.   Avoir de la conduite, Avoir une conduite sage et prudente ; et, au contraire, N'avoir point de conduite, n'avoir aucune conduite, être sans conduite, manquer de conduite, Se conduire imprudemment en toutes choses.

CONDUITE, en termes d'Hydraulique, Suite de tuyaux ou d'aqueducs qui portent d'un lieu à un autre les eaux d'une fontaine, d'un étang, d'une rivière, etc. Conduite de fer, de plomb, etc. Cette conduite a coûté beaucoup d'argent. Cette conduite est de deux cents mètres.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • conduite — [ kɔ̃dɥit ] n. f. • XIIIe; de conduire 1 ♦ Action de conduire qqn ou qqch., de guider; son résultat. ⇒ accompagnement, direction. Être chargé de la conduite d un aveugle. Sous la conduite de qqn. Fam. Faire la conduite à un ami. ⇒ accompagner. Je …   Encyclopédie Universelle

  • conduite — CONDUITE. s. f. Action de conduire, de mener, de guider quelqu un. Être chargé de la conduite d un aveugle, de la conduite d un convoi. La conduite d un troupeau. f♛/b] On dit, qu Un tel est chargé de la conduite d un Ambassadeur, Quand il est… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • conduite — Conduite. s. f. Action par laquelle on conduit. Il a toute l estenduë de son verbe. La conduite d un aveugle, des voyageurs, du troupeau, d un ouvrage, d un bastiment, d un dessein, d un travail. la conduite d un Poëme &c. la conduite d une… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • conduite — Conduite, Ductus, Deductio, Auspicium. Conduite ou maniément de quelque chose, Tractatus. Conduite de l esprit, Inductio animi. Faire quelque chose par la conduite d un autre, Ductu alterius aliquid facere. Cette guerre se fait sous sa conduite… …   Thresor de la langue françoyse

  • Conduite — (v. fr., spr. Kongdwit), Betragen, Aufführung, bes. das seine, taktvolle Benehmen; Conduiteuliste, tabellarische Übersicht der Fähigkeiten, des Fleißes, des sittlichen Betragens u. der sonstigen Persönlichkeit angestellter Beamter, bes. Offiziere …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Conduite — (frz. Kongdwiht), die Aufführung; Conduitenlisten, in einzelnen Staaten die periodischen Berichte der Beamten über die Aufführung der ihnen untergeordneten Beamten …   Herders Conversations-Lexikon

  • conduite — (kon dui t ) s. f. 1°   Action de conduire, de mener, de guider. Être chargé de la conduite d un aveugle, d un troupeau, d un convoi.    Par extension, celui qui conduit. •   À vous mettre en lieu sûr je m offre pour conduite, MOL. Tart. V, 6.… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • CONDUITE — n. f. Action de conduire, de mener, de guider, d’accompagner. être chargé de la conduite d’un aveugle, de la conduite d’un convoi. La conduite d’un troupeau. Fam., Faire la conduite à un ami, à un camarade qui part. Il se dit aussi de la… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Conduite — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sur les autres projets Wikimedia : « Conduite », sur le Wiktionnaire (dictionnaire universel) Conduite désigne de manière générale, l… …   Wikipédia en Français

  • conduite — nf. (action de conduire, manière d agir, gros tuyau, gaine ; façon de se conduire) : KONDUITA (Albanais.001, Saxel.002). E. : Ménage. A1) conduite, manière d agir : VYÀ nf. (001,002). A2) conduite scandaleuse : vyà de shin <vie de chien>… …   Dictionnaire Français-Savoyard

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”