CONCOURS
. s. m.
Action de concourir, de coopérer. L'humidité ne favorise la végétation que par le concours de la chaleur. Le concours de Dieu avec les créatures. Son concours m'a été fort utile. Le concours du roi et des deux chambres est nécessaire à la confection des lois. Cette mesure exige le concours de l'autorité civile et de l'autorité militaire.

CONCOURS, se prend aussi pour Réunion, rencontre. Selon le système d'Épicure, l'univers aurait été formé par le concours fortuit des atomes. Le concours des voyelles produit les hiatus. Un concours de circonstances favorables. Le concours d'événements si extraordinaires ne peut aisément s'expliquer.   Il signifie, dans une acception particulière, Affluence de monde en quelque endroit. Grand concours de peuple. Grand concours de monde. Un immense concours de spectateurs.   Il se dit également en parlant De plusieurs personnes qui disputent de talent, de mérite, etc., pour un prix, une place, etc. Ouvrir un concours. Mettre au concours une chaire de droit, de médecine, etc. Se présenter au concours. Être admis au concours. Concours de peinture, de sculpture, etc. Le concours annuel des élèves de l'université. Il obtint le prix d'honneur au concours de telle année. Les compositions du concours. Le programme du concours ouvert par une académie. Les ouvrages envoyés, présentés au concours. Le concours restera ouvert jusqu'à telle époque, sera fermé à telle époque. On dit dans un sens analogue, Mettre au concours l'exécution d'un monument, d'une statue, d'un tableau, etc.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • concours — [ kɔ̃kur ] n. m. • v. 1330, « recours »; lat. concursus 1 ♦ (1572) Vx ou littér. Rencontre de nombreuses personnes dans un même lieu. ⇒ affluence, foule, multitude, presse, rassemblement. Grand concours de peuple, de badauds, de curieux. (XVIIe)… …   Encyclopédie Universelle

  • Concours — (franz. „Zusammentreffen“, „Wettbewerb“, „Wettkampf“, „Preisausschreiben“) steht für: Concours (Auswahlverfahren), ein Auswahlverfahren im französischen Universitätssystem Concours (EU), ein Wettbewerb zur Besetzung von Reservelisten bei den… …   Deutsch Wikipedia

  • concours — CONCOURS. s. m. Action par laquelle on concourt. Le concours de Dieu avec les créatures. Dieu prête son concours aux hommes. Le concours du Soleil, des Astres, avec les causes inférieures. f♛/b] On dit, Mettre au concours une Chaire de Théologie …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • concours — Concours. s. m. v. Action par laquelle on concourt. Le concours de Dieu avec les creatures. Dieu leur preste son concours. le concours du soleil, des astres, avec les causes inferieures. Il signifie aussi, Affluence des hommes en quelque endroit …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Concours — can refer to Concours d Elegance, a competition among car owners on the appearance of their cars EU Concours, a selection process for staff of the EU institutions A competitive examination Kawasaki Concours, a 1,000 cc sport touring… …   Wikipedia

  • concours — from Fr. concours (16c.) assemblage of things brought together, also contest (see CONCOURSE (Cf. concourse)). Usually in English in phrase concours d elegance …   Etymology dictionary

  • concours — index meeting (encounter) Burton s Legal Thesaurus. William C. Burton. 2006 …   Law dictionary

  • Concours — Sur les autres projets Wikimedia : « Concours », sur le Wiktionnaire (dictionnaire universel) Un concours est un ensemble d épreuves mettant en compétition des candidats pour accéder à des emplois, des marchés, des récompenses ou… …   Wikipédia en Français

  • concours — (kon kour ; l s ne se lie pas : un concours odieux, dites : un kon kour odieux) s. m. 1°   Action d une foule qui se porte vers un point ; affluence. Le concours des curieux était très grand. •   L audace d une femme arrêtant ce concours...., RAC …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • CONCOURS — n. m. Action de tendre vers un même but, de coopérer. L’humidité ne favorise la végétation que par le concours de la chaleur. Le concours des deux Chambres est nécessaire à la confection des lois. Cette mesure exige le concours de l’autorité… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”