COMMUNIQUER
. v. a.
Rendre commun à, faire part de, transmettre. Un corps qui communique son mouvement à un autre. Le feu communique sa chaleur. Le soleil communique sa lumière à toute la terre. L'aimant communique sa vertu au fer et à l'acier. Il lui communiqua sa maladie.   Il s'emploie souvent au sens moral. Communiquer son savoir, ses lumières, ses vertus à quelqu'un. Il communique sa gaieté, sa joie, sa douleur, sa tristesse à tout le monde. Il sut lui communiquer son zèle. Communiquer sa puissance. Dieu lui communique ses grâces.   Il s'emploie aussi avec le pronom personnel. Le mouvement d'un corps se communique à un autre. La chaleur du feu se communique aux corps environnants. Une maladie qui se communique aisément. Certains maux se communiquent en peu de temps. La joie et la douleur se communiquent peu à peu. L'enthousiasme se communiqua. Les inclinations se communiquent avec le sang.

COMMUNIQUER, signifie aussi, Donner communication de quelque chose, faire connaître, exhiber. Communiquer ses affaires à un ami. Il ne m'en a rien communiqué. Je lui ai communiqué mon intention, mon secret. Des renseignements fort exacts m'ont été communiqués. Quand ils se furent communiqué leurs réflexions. On lui a communiqué les titres. Les ambassadeurs se communiquèrent respectivement leurs pouvoirs. Communiquer les pièces d'un procès. Communiquer une production. Dans ce sens, il est quelquefois neutre. J'ai communiqué de cette affaire avec lui. Il en faut communiquer à un homme intelligent. Il a fait cela sans en communiquer à personne.   Il signifie encore, absolument, Avoir commerce et relation. Communiquer avec les savants. Communiquer avec les ennemis. Communiquer avec un accusé. Nous ne pûmes longtemps communiquer ensemble. Ils communiquaient entre eux par tel moyen. On communiquait avec le dehors par tel endroit.   Il s'emploie aussi avec le pronom personnel, et signifie, Se rendre familier, entrer facilement en discours et en conversation avec quelqu'un. C'est un bon prince qui se communique aisément. Les princes d'Orient se communiquent rarement à leurs sujets. Vous vous communiquez trop. Il ne faut pas se communiquer à tout le monde.

COMMUNIQUER, en parlant De quelque partie d'un bâtiment, d'une route, d'un fleuve, etc., signifie, Conduire, aboutir, être en rapport. Cette chambre communique à telle autre par un corridor. Cette cheminée communique avec telle autre. Cette porte communique à un souterrain. Cette route communique à telle autre. Ce canal communique à tel fleuve, avec tel fleuve.   Il s'emploie aussi, dans le même sens, comme verbe réciproque. Ces deux appartements, ces deux chambres, etc., se communiquent par un corridor, par une galerie, etc. Ces deux cheminées, ces deux fleuves se communiquent.

COMMUNIQUÉ, ÉE. participe

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • communiquer — [ kɔmynike ] v. <conjug. : 1> • 1361; lat. communicare « être en relation avec » I ♦ V. tr. 1 ♦ (1557) Faire connaître (qqch.) à qqn. ⇒ 1. dire, divulguer, donner, livrer, publier, transmettre. Communiquer une nouvelle. ⇒ annoncer, vx… …   Encyclopédie Universelle

  • communiquer — Communiquer. v. a. Faire part. Dieu communique ses graces. communiquer sa lumiere. communiquer son esclat. communiquer sa vertu, sa joye, sa douleur. le bien se communique. cette maladie se communique. communiquer ses thresors, ses richesses. Il… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • communiquer — COMMUNIQUER. v. act. Rendre commun à..... Faire part de..... Un corps qui communique son mouvement à un autre. Le feu communique sa chaleur. Le Soleil communique sa lumière à toute la terre. f♛/b] On dit figurement, Communiquer ses lumières, ses… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • communiquer — Communiquer, Communicare, Agere cum aliquo. Communiquer en commun, In medium afferre communes vtilitates. Communiquer ses loüanges à aucun, Suas laudes participare cum aliquo. Communiquer sa science, Copiam scientiae suae facere. Communiquer son… …   Thresor de la langue françoyse

  • communiquer — (ko mu ni ké) v. a. 1°   Rendre commun, faire part, transmettre. L aimant communique sa vertu au fer. Un corps qui communique son mouvement à un autre.    Fig. Il sut lui communiquer son zèle, sa gaieté. •   Il détruit son pouvoir quand il le… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • COMMUNIQUER — v. tr. Rendre commun à, faire part de, transmettre. Un corps qui communique son mouvement à un autre. Le feu communique sa chaleur. Le soleil communique sa lumière à toute la terre. L’aimant communique sa vertu au fer et à l’acier. Il lui… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Communiquer — Communication Pour les articles homonymes, voir Communication (homonymie). La communication (souvent abrégée en com) est l action, le fait de communiquer, d établir une relation avec autrui, de transmettre quelque chose à quelqu un, l ensemble… …   Wikipédia en Français

  • Communiquer —          ROMAINS (Louis Farigoule, devenu Jules)     Bio express : Écrivain français (1885 1972)     «Une démocratie, c est d abord ça : une façon de vivre où les gens osent se communiquer les choses importantes, toutes les choses importantes, où …   Dictionnaire des citations politiques

  • communiquer — vt. komunikâ (Albanais, Villards Thônes) …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • Communiquer sur quelque chose — ● Communiquer sur quelque chose le faire connaître au public par l intermédiaire des médias (presse, télévision, publicité, etc.) …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”