COLLIER
. s. m.
Rangée de perles ou d'autres choses de même nature, que l'on porte au cou pour se parer : cet ornement n'est, parmi nous, qu'à l'usage des femmes. Collier de grand prix. Collier de perles, de pierreries, etc. Enfiler un collier. Son collier est défilé.   Il se dit aussi de La chaîne d'or que portent les chevaliers de certains ordres, les jours de cérémonie, et à laquelle est suspendu le signe de l'ordre. Le collier de l'ordre du Saint-Esprit. Le collier de l'ordre de la Toison d'or. Il porte le collier de l'ordre de l'Annonciade. Le roi lui envoya le collier de tel ordre. On dit également, par ellipse, Le collier de Saint-Michel, du Saint-Esprit, de la Toison, etc.

Prov. et fig., C'est un des grands colliers, un des gros colliers de la compagnie, se dit De celui qui a une grande autorité, un grand pouvoir dans une compagnie.

COLLIER, se dit encore d'Un cercle de fer, d'argent ou de quelque autre matière, que l'on met autour du cou des esclaves, et de quelques animaux. Collier de chien. Mettre à un dogue un collier garni de clous, de pointes de clous, pour lui servir de défense contre le loup. Un collier de cuir. Il mit un collier au cou de son esclave. Il lui ôta son collier, et lui rendit la liberté.   Collier de force, Collier garni de pointes tournées en dedans, dont on se sert pour dresser les chiens d'arrêt.

COLLIER, se dit, par analogie, d'Une marque naturelle en forme de cercle, qui se voit quelquefois autour du cou des quadrupèdes, des oiseaux, et qui est différente par sa couleur du reste de leur poil ou de leur plumage. Un merle au collier. Un chien noir qui a un collier blanc.

COLLIER, signifie aussi, La partie du harnais des chevaux de charrette ou de labour, qui est faite de bois et rembourrée, et à laquelle les traits sont attachés.

Fig. et fam., Collier de misère, se dit D'un travail pénible qu'on ne peut interrompre que pour le reprendre bientôt. Voilà les vacances finies, il faut reprendre le collier de misère.   Cheval de collier, Cheval propre à tirer.  Cheval franc du collier, Cheval qui tire de lui-même, sans qu'il soit besoin de lui donner des coups de fouet.

Prov. et fig., Être franc du collier, se dit De celui qui est toujours prêt à faire les choses que son devoir, son honneur, etc., exigent de lui. Il se dit aussi D'un homme brave et qui est toujours prêt à marcher au combat.

Fig. et fam., Donner un coup de collier, Faire un nouvel effort pour réussir dans quelque entreprise.

COLLIER, en termes d'Architecture, se dit d'Un astragale taillé en perles, en olives, ou en patenôtres.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • collier — [ kɔlje ] n. m. • coler XIIe; lat. collare, collarium, de collum → cou 1 ♦ Cercle en matière résistante qu on met au cou de certains animaux pour pouvoir les attacher. Anneau, plaque d identité d un collier de chien. Collier en métal, en cuir, à… …   Encyclopédie Universelle

  • Collier — bezeichnet: ein Schmuckstück (auch Kollier), Collier (Schmuck) einen Pelzkragen in Tierform (z. B. Fuchscollier; auch Kollier), (siehe auch Flohpelz) einen Schiffstyp, Collier (Schiff) Orte in den Vereinigten Staaten: Collier (Georgia) Collier… …   Deutsch Wikipedia

  • collier — COLLIER. s. m. Rangée de perles où d autres choses de mème nature, que les femmes portent au cou pour se parer. Collier de grand prix. Collier de perles, de pierreries, etc. Enfiler un collier. Son collier est défilé. f♛/b] Il se dit aussi d Un… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • collier — Collier. s. m. Rangée de perles ou de grains d ambre enfilez, que les Dames portent au cou pour se parer. Collier de grand prix. collier de perles, de pierreries &c. enfiler un collier. son collier est deffilé. Il se prend quelquefois pour un… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • collier — et autre bague pendant au col, Bulla, bullae, Collare, collaris, Collaria, collariae, Torques et Torquis. Qui a un collier ou carquan au col, Torquatus. Un collier qu on met aux chiens, principalement de chasse, Millum, vel Millus, milli,… …   Thresor de la langue françoyse

  • collier — col‧li‧er [ˈkɒliə ǁ ˈkɑːliər] noun [countable] JOBS someone whose job is to work under ground in a coal mine * * * collier UK US /ˈkɒliər/ noun [C] UK NATURAL RESOURCES ► a person who works in a mine removing coal from the ground …   Financial and business terms

  • Collier — Col lier, n. [OE. colier. See {Coal}.] 1. One engaged in the business of digging mineral coal or making charcoal, or in transporting or dealing in coal. [1913 Webster] 2. A vessel employed in the coal trade. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Collĭer — Collĭer, (spr. Kalliër), John Payne, geb. 1789 in London, studirte Anfangs Jurisprudenz, wandte sich aber ganz der Literatur zu, wurde 1846 Schatzmeister der Camden society u. ist Director der Shakspeare Society; er schr.: The poetical Decameron …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Collier — (spr. kolljer), John Paine, engl. Literarhistoriker, geb. 11. Jan. 1789 in London, gest. 17. Sept. 1883 in Maidenhead; um die Geschichte der ältern engl. Literatur, bes. um die Erläuterung der Shakespeareschen Dramen verdient …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Collier — Collier, s. Halsband …   Damen Conversations Lexikon

  • collier — /kɔ lje/, it. /ko l:je/ s.m., fr. [lat. collarium collare ]. [ornamento, di particolare pregio, da portare intorno al collo: un c. di brillanti ] ▶◀ [➨ collana (1. a)] …   Enciclopedia Italiana

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”