CLYSTÈRE
. s. m.
Médicament liquide qu'on introduit dans le corps par le fondement, à l'aide d'une seringue. Clystère laxatif, rafraîchissant. Prendre un clystère. Donner un clystère. Rendre un clystère. On dit plus ordinairement aujourd'hui, Lavement ou Remède.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • clystère — [ klistɛr ] n. m. • 1256; du gr. klyzein « laver » ♦ Vx Lavement administré avec une seringue. Cette seringue. ● clystère nom masculin (bas latin clyster, eris, du grec klustêr) Lavement, injection pratiqués par le fondement. ⇒CLYSTÈRE, subst.… …   Encyclopédie Universelle

  • clystere — s. m. Lavement, espece de remede dont l usage le plus ordinaire est de rendre le ventre libre. Clystere laxatif. clystere rafraischissant. il a pris un clystere. on luy a donné un clystere. il a rendu son clystere. ce clystere a bien fait …   Dictionnaire de l'Académie française

  • clystère — CLYSTÈRE. s. m. Lavement destiné à dé barrasser les entrailles, qu on introduit à l aide d une seringue. Clystère laxatif, rafraîchissant. Prendre un clystère. Donner un clystère. Rendre un clystère. Un clystère qui a bien fait. On se sert plus… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • Clystere — Clystère Le clystère est le nom anciennement donné au lavement, un traitement très fréquemment administré dans de nombreuses indications aux XVIIe et XVIIIe siècles. Par extension, il désigne aussi la grande seringue métallique, généralement …   Wikipédia en Français

  • clystere — Clystere, m. penac. Est pur Grec prononcé à la Françoise, le faisant de acuto penacutum, et signifie ablution ou lavatoire, estant le nom par les medecins approprié à l ablution des boyaux faite d injection par le fondement de la personne avec… …   Thresor de la langue françoyse

  • clystère — (kli stê r ) s. m. Injection d eau chargée ou non d un médicament, qui se fait par le fondement. •   On lui donne maints clystères, LA FONT. Glout.. •   De quoi vous mêlez vous de vous opposer aux ordonnances de la médecine et d empêcher monsieur …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • CLYSTÈRE — n. m. Médicament liquide qu’on introduit dans le corps par le fondement, à l’aide d’une seringue ou d’un clysopompe. Prendre un clystère. Donner un clystère. Rendre un clystère. On dit plus ordinairement aujourd’hui LAVEMENT …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • Clystère — Scène de lavement au XVIIIe siècle. Museu Nacional do Azulejo, Lisbonne Le clystère est le nom anciennement donné au lavement, un traitement très fréquemment administré dans de nombreuses indications aux XVIIe et XVIII …   Wikipédia en Français

  • clystère — nm. => Lavement …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • recevoir un clystère —    Faire l’acte vénérien, par allusion à la forme de la seringue que l’on introduit dans le cul. Aussi trouve t on dans les vieux auteurs, et notamment dans Rabelais, cette expression: Clystère barbarin dans le sens d’ enculement . La seringue… …   Dictionnaire Érotique moderne

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”