CITÉ
. s. f.
Ville, grand nombre de maisons enfermées de murailles. Grande cité. Cité nombreuse. Une belle cité. Jérusalem s'appelait la sainte Cité. Il ne s'emploie guère qu'en poésie et dans le style soutenu.

Fig., dans le langage de l'Écriture, La cité céleste, Le ciel, le séjour des bienheureux.

CITÉ, désigne, dans quelques villes, La partie la plus ancienne de la ville, et où se trouve l'église cathédrale ou principale. On divisait autrefois Paris en Ville, Cité, et Université. Il y a tant d'églises dans la Cité.

CITÉ, se dit en outre d'Une contrée ou portion de territoire dont les habitants se gouvernent par des lois particulières. Sous Tibère, on comptait soixante-quatre cités dans les Gaules. Les cités de l'ancienne Grèce.   Il signifie également, La collection des citoyens d'un État libre. Un Lacédémonien célèbre disait : « À Sparte, la cité sert de murs à la ville. »   Droit de cité, Aptitude à jouir des droits politiques, conformément aux lois du pays. Avoir droit de cité. Acquérir, perdre le droit de cité.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • cite — cite …   Dictionnaire des rimes

  • cité — cité …   Dictionnaire des rimes

  • cité — [ site ] n. f. • fin XIe citet; lat. civitas, atis 1 ♦ (fin XVIIe) Antiq. Fédération autonome de tribus groupées sous des institutions religieuses et politiques communes. « La Cité antique », œuvre de Fustel de Coulanges. Les rivalités des cités… …   Encyclopédie Universelle

  • Cite — Cité Pour les articles homonymes, voir Cité (homonymie). La cité (latin civitas) est un mot désignant, dans l’Antiquité avant la création des États, un groupe d’hommes sédentarisés libres (pouvant avoir des esclaves), constituant une société… …   Wikipédia en Français

  • cité — 1. (si té) s. f. 1°   Autrefois territoire dont les habitants se gouvernaient par leurs propres lois. Les cités de l ancienne Grèce. Les membres d une cité libre. En ce sens, une cité pouvait ne renfermer que des bourgades ou des lieux fortifiés …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Cité — is a French language word whose dictionary definition is city. In common parlance (at least in France) the term tends to have a negative nuance implying a high rise 20th century inner city HLM like the US term projects or the British term housing …   Wikipedia

  • cite — / sīt/ vt cit·ed, cit·ing [Latin citare to rouse, call on, summon] 1: to demand the appearance of in court: serve with a citation had been cited for contempt you are hereby cited to show cause in the Probate Court 2: to quote o …   Law dictionary

  • cité — CITÉ. s. f. Ville. Grand nombre de maisonsenfermées de murailles. Grande Cité. Cité nombreuse. Une belle Cité. Jérusalem s appeloit la sainte Cité. Son plus grand usage est présentement dans la poésie et dans le style oratoire.Cité, se prend en… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • Cité — (französisch für: „(Innen )Stadt“, auch „(Wohn )Siedlung“ oder teilweise „Wohnheim“) bezeichnet als umgangssprachliche Kurzform auch folgende Begriffe: Cité von Carcassonne, eine mittelalterliche Festung Cité Internationale des Arts Paris Cité… …   Deutsch Wikipedia

  • cite — [saıt] v [T] formal [Date: 1400 1500; : French; Origin: citer, from Latin citare to cause to move, excite, order to come ] 1.) to mention something as an example, especially one that supports, proves, or explains an idea or situation ▪ The judge… …   Dictionary of contemporary English

  • Cite — Cite, v. t. [imp. & p. p. {Cited}; p. pr. & vb. n. {Citing}] [F. citer, fr. L. citare, intens. of cire, ci[=e]re, to put in motion, to excite; akin to Gr.? to go, Skr. ? to sharpen.] 1. To call upon officially or authoritatively to appear, as… …   The Collaborative International Dictionary of English

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”