AFFUBLER
. v. a.
Couvrir, envelopper la tête, le visage, le corps de quelque habillement, de quelque voile. On l'affubla d'un long crêpe, d'une longue robe. Il est familier.  Il s'emploie aussi avec le pronom personnel. S'affubler d'un manteau. Elle s'affubla d'une longue mante.

AFFUBLÉ, ÉE. participe, Un moine affublé de son froc.   Comme le voilà affublé ; il est plaisamment affublé, Comme le voilà vêtu ; il est vêtu d'une manière bizarre, ridicule.

Fig. et fam., Être affublé de ridicules, Être couvert de ridicules.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • affubler — [ afyble ] v. tr. <conjug. : 1> • XIIe; « vêtir », « agrafer » 1080; sens péj. déb. XIXe; lat. pop. °affibulare, de fibula « agrafe » ♦ Habiller bizarrement, ridiculement comme si on déguisait. ⇒ accoutrer. « On m avait affublé d un chapeau …   Encyclopédie Universelle

  • affubler — AFFUBLER. v. act. Couvrir, envelopper la tête, le visage, le corps, de quelque habillement, de quelque voile. On l affabla d un long crêpe, d une longue robe. Il est du style familier. f♛/b] On s en sert aussi avec le pronom personnel. S affubler …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • affubler — AFFUBLER. v. a. Couvrir, enveloper la teste, le visage de quelque voile, de quelque habillement. On l affubla d un manteau, d une robe. Il se met plus ordinairement avec le pronom personnel. Elle s affubloit d une cape, d une escharpe. je m… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • affubler — Affubler, Amicire, Picardi dicunt, Affuler, Semble qu il vienne de Infula, infulae, quasi Infulare. Affublé, Amictus …   Thresor de la langue françoyse

  • affubler — (a fu blé) v. a. 1°   Habiller d une manière irrégulière, bizarre, ridicule. •   Ce fut elle [la maréchale de Villeroy] qui sans y penser affubla M. de Brissac de ce bonnet qu ils ont mis [dans leurs armes], SAINT SIMON 10, 115. 2°   S affubler,… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • AFFUBLER — v. tr. Couvrir d’un affublement. On l’affubla d’un long crêpe, d’une longue robe. S’affubler d’un manteau extraordinaire. Elle s’affubla d’une longue mante. Fig. et fam., être affublé de ridicules, être couvert de ridicules …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • affubler — vt. , accoutrer, habiller mal, de façon bizarre, ridicule, grotesque : afeûblêr (Montricher 015), afobl(y)â (Thônes 004 | St Germain Talloires 007), afoublâr (Ste Foy), afubl(y)â (Villards Thônes 028 | Albanais 001), ashblâ (Saxel) ; fagotâ… …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • s'affubler — ● s affubler verbe pronominal être affublé verbe passif Se vêtir, être vêtu de quelque chose de ridicule …   Encyclopédie Universelle

  • accoutrer — [ akutre ] v. tr. <conjug. : 1> • fin XIIIe var. acostrer « arranger »; lat. pop. °acconsuturare, de °cosutura « couture » 1 ♦ Vx Vêtir, habiller. 2 ♦ (XVIIe) Péj. Mod. Habiller (ridiculement) …   Encyclopédie Universelle

  • affublement — [ afybləmɑ̃ ] n. m. • XIIIe; de affubler ♦ Rare Accoutrement. ● affublement nom masculin Littéraire. Habillement étrange, de mauvais goût. ● affublement (synonymes) nom masculin Littéraire. Habillement étrange, de mauvais goÛt. Synonymes …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”