CHIFFONNER
. v. a.
Bouchonner, froisser. Chiffonner du linge. Chiffonner un habit. Il a été dans la foule, où on l'a tout chiffonné. Chiffonner du papier.   Il signifie encore, familièrement, Déranger l'ajustement d'une femme. Le vent l'a toute chiffonnée.

Fig. et fam., Cela le chiffonne, Cela le chagrine, le contrarie.

CHIFFONNÉ, ÉE. participe, Fig. et fam., Une petite mine chiffonnée, se dit D'un visage peu régulier qui n'est pas sans quelque agrément.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • chiffonner — [ ʃifɔne ] v. <conjug. : 1> • 1673; autre sens 1657; de chiffon I ♦ V. tr. 1 ♦ Froisser, mettre en chiffon. ⇒ bouchonner, friper, froisser. Chiffonner une robe, un vêtement. Pronom. Tissu qui se chiffonne, qui garde les faux plis. Par ext.… …   Encyclopédie Universelle

  • chiffonner — CHIFFONNER. v. a. Bouchonner, froisser. Chiffonner du linge. Chiffonner un habit. Chiffonner un collet. Il a été dans la presse où on l a tout chiffonné. Chiffonné, ée. participe. [b]f♛/b] On dit familièrement, Une petite mine chiffonnée, en… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • chiffonner — Chiffonner. v. act. Bouchonner, froisser. Chiffonner du linge. chiffonner un habit. elle a esté à la presse on l a toute chiffonnée. à force de noüer & renoüer ces rubans, on les a tout chiffonnez …   Dictionnaire de l'Académie française

  • CHIFFONNER — v. tr. Froisser, mettre en chiffon. Chiffonner une étoffe, une robe, du papier. Chiffonner quelqu’un, Déranger son ajustement. Elle a été chiffonnée par la foule. Le vent l’a toute chiffonnée. Fig. et fam., Une petite mine chiffonnée, se dit d’un …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • chiffonner — (chi fo né) 1°   V. n. Travailler sur des chiffons ou sur de petits morceaux de linge que les femmes du monde nomment collectivement chiffons. •   Je me suis brûlée en chiffonnant autour de cette bougie, BEAUMARCHAIS Barb. de Sév. II, 11. 2°   V …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • chiffonner — vt. , froisser (un vêtement, un tissu), friper (mais ni user ni gâter) : angremsèlâ (Saxel 002) ; angreûbounâ (002) ; anchifounâ (002), chifounâ (002, Cordon 083), chif(o)nâ pro. / fig. (Albanais 001) ; frwâssî pro. / fig. (001), frwéssî, pp.… …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • se chiffonner — ● se chiffonner verbe pronominal être chiffonné verbe passif Se froisser : Ta robe s est chiffonnée dans la valise. ● se chiffonner (expressions) verbe pronominal être chiffonné verbe passif Avoir le visage chiffonné, avoir les traits tirés,… …   Encyclopédie Universelle

  • krosal — chiffonner …   Dictionnaire Breton-Français

  • chiffonnage — chiffonnement [ ʃifɔnmɑ̃ ] n. m. • 1845; de chiffonner 1 ♦ Rare Action de chiffonner; état de ce qui est chiffonné. On dit aussi CHIFFONNAGE , 1835 . 2 ♦ Fig. Contrariété, léger ennui (⇒ chiffonner, I, 2o ) …   Encyclopédie Universelle

  • friper — [ fripe ] v. tr. <conjug. : 1> • 1534; de fripe, var. dial. a. fr. frepe (XIIIe) « guenilles » ♦ Défraîchir en chiffonnant, en froissant. Friper ses vêtements. Une vieille lettre fripée. Pronom. « Les œuvres exquises des artistes couturiers …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”