CHEVET
. s. m.
Traversin, long oreiller sur lequel on appuie sa tête quand on est dans le lit. Il s'endort aussitôt qu'il a la tête sur le chevet. Il ne peut dormir, si le chevet n'est bien haut. Il aime le chevet bien bas. Entretenir quelqu'un au chevet de son lit. Je m'assis à son chevet.

Prov. et fig., Il a trouvé cela sous son chevet, Il l'a rêvé ; se dit De quelqu'un qui débite des histoires fausses ou dénuées de preuves.

Prov. et fig., C'est son épée de chevet, C'est la personne dont il se sert dans toutes sortes d'affaires, soit pour le conseil, soit pour l'exécution. Cela se dit également Des choses. L'Iliade d'Homère était l'épée de chevet d'Alexandre.   Droit de chevet, Certaine somme qu'un officier des compagnies supérieures payait autrefois à ses confrères quand il se mariait.

CHEVET, en termes d'Architecture, La partie qui termine le choeur d'une église : elle est souvent circulaire et plus élevée que le reste. Le chevet de l'église de Saint-Denis.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • chevet — [ ʃ(ə)vɛ ] n. m. • XIVe; chevez 1256; lat. capitium, de caput « ouverture d un vêtement par laquelle on passe la tête » → chef I ♦ 1 ♦ Vx Coussin allongé, à la tête du lit. ⇒ traversin. « le visage caché dans un chevet » (Sainte Beuve). 2 ♦… …   Encyclopédie Universelle

  • chevet — CHEVET. s. mas. Traversin, long oreiller sur lequel on appuie sa tête quand on est dans le lit. Il s endort aussitôt qu il a la tête sur le chevet. Il ne peut dormir, si le chevet n est bien haut. Il aime le chevet bien bas. Entretenir quelqu un… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • chevet — Chevet. s. m. Traversin, long oreiller sur lequel on appuye sa reste, lors qu on est dans le lit. Il s endort aussi tost qu il a la teste sur le chevet. hausser le chevet. il ne peut dormir si le chevet n est bien haut. il aime le chevet bas.… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • chevet — Chevet, Le chevet ou traversin d un lit, Ceruical, Pluteus. Mettre la teste sur le chevet, Dormiscere …   Thresor de la langue françoyse

  • Chevet — Che*vet , n. [F., head of the bed, dim. fr. chef head. See {Chief}.] (Arch.) The extreme end of the chancel or choir; properly the round or polygonal part. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Chevet — (frz. Schwä), Unterlage, der Richtkeil bei den Geschützen …   Herders Conversations-Lexikon

  • Chevet — Pour les articles homonymes, voir Chevet (homonymie). Chevet de style roman de l église de Saint Léonard de Noblat En architectur …   Wikipédia en Français

  • chevet — (che vè ; le t ne se lie pas dans le parler ordinaire ; au pluriel l s se lie : les che vè z et...{{}}; chevets rime avec traits, succès, jamais) s. m. 1°   Partie du lit où l on met la tête. •   Pecquet était au chevet de mon lit [me soignait]… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • CHEVET — n. m. Tête du lit ou Partie de la literie où l’on pose sa tête quand ou est couché. Il s’endort aussitôt qu’il a la tête sur le chevet. Il ne peut dormir, si le chevet n’est bien haut. Il aime le chevet bien bas. Entretenir quelqu’un au chevet de …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • chevet — /sheuh vay /, n. an apse, as of a Gothic cathedral. [1800 10; < F, earlier chevès, OF chevez L capitium opening or covering for the head. See CAPUT] * * * ▪ architecture       eastern end of a church, especially of a Gothic church designed in the …   Universalium

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”