AFFLIGER
. v. a.
Causer de l'affliction. Son malheur m'afflige. Cette nouvelle l'a profondément affligé.   Il signifie aussi, Mortifier son corps, le faire souffrir. Affliger son corps par des jeûnes, par des macérations.   Il se dit encore Des calamités qui désolent, qui dévastent, qui ruinent un pays. La famine affligeait la ville. La peste affligeait le royaume. On dit à peu près dans ce sens : Dieu a voulu affliger son peuple. Job fut affligé en son corps et en ses biens.

AFFLIGER, s'emploie aussi avec le pronom personnel, et signifie, Sentir du déplaisir, de la peine, se faire du chagrin de quelque chose. Vous vous affligez sans sujet. Il s'afflige d'une chose dont il devrait se réjouir.

AFFLIGÉ, ÉE. participe, Il se dit quelquefois, en plaisantant et par antiphrase. Il est affligé de cent mille livres de rente. Elle est affligée de seize ans.   Il se dit aussi D'une partie du corps qui est affectée de quelque mal. Appliquer un remède, une fomentation sur la partie affligée. Ce sens n'est point usité en Médecine.  Il s'emploie aussi substantivement, en parlant Des personnes. Consoler les affligés. Il voulut consoler la pauvre affligée.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • affliger — [ afliʒe ] v. tr. <conjug. : 3> • 1120; lat. affligere « frapper, abattre » 1 ♦ Littér. Frapper durement, accabler (d un mal, d un malheur). « Les maux qui affligent la terre » (Lamennais). Être affligé d une infirmité. Plaisant Pourvoir d… …   Encyclopédie Universelle

  • affliger — AFFLIGER. v. a. Causer de la douleur, de la peine, du déplaisir. Affliger son corps par des jeûnes, par des macérations. Dieu a voulu affliger son peuple. Job fut affligé en son corps et en ses biens. Son malheur m afflige. Cette nouvelle l a… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • affliger — AFFLIGER. v. a. Causer de la douleur, faire souffrir, soit au corps, soit à l esprit. Affliger son corps par les jeusnes. Dieu nous afflige de maladies. Job fut affligé en son corps & en ses biens. s affliger soy mesme. affliger ses amis. son mal …   Dictionnaire de l'Académie française

  • affliger — Affliger, et vexer, ou tourmenter, Affligere, Vexare. Affliger une personne plus qu elle n est, Perdere perditum. Qui afflige et tourmente, Afflictor, Vexator. Affligé et tourmenté, Afflictus, Vexatus. Estre affligé de maladie, Morbo conflictari …   Thresor de la langue françoyse

  • affliger — (a fli jé. On met un e muet après le g devant l a et l o) v. a. 1°   Causer un grand dommage, désoler, tourmenter. De longues guerres ont affligé l Europe. Un grand malheur eût affligé l État. Être affligé d une maladie cruelle. Le choléra, parti …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • AFFLIGER — v. tr. Abattre moralement. Son malheur m’afflige. Cette nouvelle l’a profondément affligé. Vous vous affligez sans sujet. Il s’afflige d’une chose dont il devrait se réjouir. Il signifie aussi Mortifier son corps, le faire souffrir. Affliger son… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • affliger — vt. aflèzhî (Saxel), aflizhî (Albanais), aflijî (Villards Thônes.028) / é (Aix.017) ; émargalâ (Bogève), R. => Bariolé. E. : Éprouver, Peiner …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • s'affliger — ● s affliger verbe pronominal être affligé verbe passif Éprouver du chagrin, de la peine : Je suis affligé de ne pouvoir l aider. Être affecté par quelque chose de pénible : Être affligé de rhumatismes. ● s affliger (citations) verbe pronominal… …   Encyclopédie Universelle

  • désespérer — [ dezɛspere ] v. <conjug. : 6> • v. 1155; var. desperer; de dés et espérer I ♦ 1 ♦ V. tr. ind. DÉSESPÉRER DE :perdre l espoir en. « Jamais on n a douté de sa parole ni désespéré de sa clémence » (Bossuet). Désespérer de faire qqch. Nous… …   Encyclopédie Universelle

  • chagriner — 1. chagriner [ ʃagrine ] v. tr. <conjug. : 1> • XVe; de 2. chagrin 1 ♦ Vx Irriter, rendre maussade. ⇒ fâcher. 2 ♦ Mod. Rendre triste, faire de la peine à. ⇒ affliger, attrister, contrarier, peiner. Ce qui me chagrine, c est que... ⇒… …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”