ABÎMER
. v. a.
Renverser, précipiter dans un abîme. Les cinq villes que Dieu abîma. Un tremblement de terre vient d'abîmer plusieurs villages dans cette partie de la Calabre.   Il signifie figurément, Perdre, ruiner entièrement. Cet homme est puissant et vindicatif, il vous abîmera. Cette affaire l'a abîmé. Des dépenses excessives l'ont abîmé.   Il signifie aussi figurément, et par exagération, Gâter, endommager beaucoup. La pluie a abîmé mon chapeau. Prenez garde à cette porte qu'on vient de peindre, elle abîmera votre habit. L'ouragan abîma les blés. Ces longues pluies ont abîmé les chemins. Ce sens est familier.

ABÎMER, est quelquefois neutre ; et alors il signifie, Tomber soudainement en état de destruction, en ruine totale. Cette maison abîma tout à coup.   Il signifie figurément, Périr. C'est un méchant homme, il abîmera avec tout son bien. Toute sa fortune abîmera quelque jour. Dans cette acception et dans celle qui précède, il a vieilli.

ABÎMER, s'emploie aussi avec le pronom personnel, et signifie, Tomber dans un abîme, s'engloutir. Cette montagne s'est abîmée tout à coup. La barque s'entr'ouvrit et s'abîma.   Il signifie au figuré, S'abandonner tellement à quelque chose, qu'on ne songe à aucun autre objet. S'abîmer dans ses pensées. S'abîmer dans la contemplation des merveilles de Dieu. S'abîmer dans l'étude. S'abîmer dans sa douleur. S'abîmer dans la débauche, dans les plaisirs.   Il signifie encore, Se ruiner, se perdre. Il s'est abîmé par son luxe, par ses débauches.   Il signifie, par exagération et familièrement, Se gâter, s'endommager. Cette robe s'abîme à la poussière. Vous avez un habit propre, n'allez pas vous abîmer.

ABÎMÉ, ÉE. participe, Une ville abîmée par un tremblement de terre. Un navire abîmé dans la mer, dans les flots. Une femme abîmée dans sa douleur. Un homme abîmé de dettes. Ce meuble est abîmé de taches.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • abîmer — [ abime ] v. tr. <conjug. : 1> • XIVe; de abîme I ♦ 1 ♦ Vx Précipiter dans un abîme. ⇒ engloutir. Fig. Plonger dans un état dangereux. 2 ♦ Vx Mettre dans une mauvaise situation, perdre, ruiner. « De si grands maux sont capables d abîmer l… …   Encyclopédie Universelle

  • abîmer — (a bi mé) v. a. 1°   Précipiter dans un abîme. Jehova abîma Sodome. Un tremblement de terre abîme parfois une maison. •   Nous ne pouvons abîmer Télémaque dans les flots de la mer, FÉN. Tél. XIX.. •   Dieu résolut enfin.... D abîmer sous les eaux …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • ABÎMER — v. tr. Précipiter dans un abîme. Les cinq villes que Dieu abîma. Un tremblement de terre vient d’abîmer toute une ville au Japon. Cette montagne, cette maison s’est abîmée tout à coup. La barque s’entrouvrit et s’abîma. Il signifie au figuré… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • abîmer — vt. , gâter, casser, détériorer, endommager, esquinter, fendre : ABIMÂ (Albanais.001, Annecy.003, St Germain Ta., Saxel.002, Thônes, Villards Thônes), abimêr (Montricher), abinmâ (St Paul Cha.) ; shaplâ <couper> (002) ; gâtâ (001,002,… …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • abîmer —   vb. tr.    D après le glossaire de la Pléiade IV, maltraiter quelqu un en paroles.    Il m a abîmé, hein ? Jules ? FII, 183 …   Dictionnaire Céline

  • Abîmer, arranger le portrait à quelqu'un — ● Abîmer, arranger le portrait à quelqu un lui casser la figure …   Encyclopédie Universelle

  • s'abîmer — ● s abîmer verbe pronominal être abîmé verbe passif Se détériorer, être endommagé : Le tissu risque de s abîmer assez vite. Soumettre sa peau, ses yeux, etc., à rude épreuve, les avoir, les mettre en mauvais état. Plonger dans quelque chose comme …   Encyclopédie Universelle

  • amocher — [ amɔʃe ] v. tr. <conjug. : 1> • 1867; de moche n. m. « écheveau », du frq. mokka « masse informe » ♦ Fam. Blesser par des coups. Détériorer. ⇒ abîmer. Il a amoché sa voiture. Pronom. Il s est bien amoché. ● amocher verbe transitif (de… …   Encyclopédie Universelle

  • gâter — [ gate ] v. tr. <conjug. : 1> • guaster 1080; « dévaster » jusqu au XVIIe; lat. vastare « ravager », devenu wastare, sous l infl. du germanique I ♦ Mettre (une chose) en mauvais état. 1 ♦ Vieilli ou région. Détériorer en abîmant, en… …   Encyclopédie Universelle

  • détériorer — [ deterjɔre ] v. tr. <conjug. : 1> • 1411; bas lat. deteriorare, de deterior « pire » 1 ♦ Mettre (une chose) en mauvais état, de sorte qu elle ne puisse plus servir. ⇒ abîmer, 1. dégrader , endommager; fam. amocher, esquinter. Détériorer un …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”