CHARGE
. s. f.
Faix, fardeau. Charge pesante, excessive, légère. On a donné trop de charge à ce plancher.   Payer les charges d'un mur, Indemniser le voisin, à raison de la nouvelle charge qu'on met sur le mur mitoyen, lorsqu'on l'élève à une plus grande hauteur.

CHARGE, signifie aussi, Ce que peut porter une personne, un animal, un bâtiment ou autre chose semblable. Cela est très-pesant, j'en ai ma charge. La charge d'un mulet, d'une charrette est de tant. La charge de ce bateau est de cinquante tonneaux. Prendre charge.   Il signifie quelquefois, dans la Marine marchande, L'action de charger un bâtiment. Navire en charge pour Bayonne, pour Boston, etc.

CHARGE, signifie particulièrement, Une certaine mesure ou quantité déterminée de certaines choses. Une charge de blé, de fagots, de cotrets, etc.

Fig. et pop., Une charge de coups de bâton, Plusieurs coups de bâton de suite. Donner, recevoir une charge de coups de bâton.

CHARGE, se dit figurément de Toute dépense, de tout ce qui met dans la nécessité de faire quelque dépense. C'est une grande charge que beaucoup d'enfants. Il a beaucoup de charge et peu de bien. Il faut que je le nourrisse, il est à ma charge. Les frais demeurent à sa charge. Les grosses réparations sont à la charge du propriétaire.   Les charges de l'État, Sa dette et ses dépenses.  Être à charge à quelqu'un, Lui causer de la dépense ou de l'incommodité. Il faut tâcher de n'être à charge à personne. Il craint de vous être à charge.

CHARGE, signifie aussi, Imposition. Le tiers état portait la plus grande partie des charges. Cette nouvelle charge pèsera sur l'industrie. Payer les charges publiques.   Il signifie encore, Obligation, condition onéreuse. Le revenu de cette terre suffit à peine pour en acquitter les charges. Les charges d'un bénéfice. Il y a de grandes charges. Les charges excèdent le revenu. Cette terre vaut tant, toutes charges déduites. Les charges d'une succession. Charge foncière. Cahier des charges d'une vente.   Charges personnelles, Celles qu'on supporte personnellement, comme la tutelle, le service militaire, etc.

Prov. et fig., Il faut prendre le bénéfice avec les charges, Il faut se résoudre à essuyer les incommodités d'une chose qui d'ailleurs est avantageuse. Ce n'est pas un bénéfice sans charge, se dit D'un bien, d'un avantage qu'on n'a pas sans peine, sans dépense, ou même sans danger.  À la charge, ou À charge, À condition, avec obligation. Je lui ai vendu ma maison, à la charge de payer mes plus anciens créanciers. Je lui ai promis telle chose, mais c'est à charge que... À la charge d'autant.   Bénéfice à charge d'âmes, Celui qui oblige à être prêtre.

CHARGE, se dit aussi de Certaines magistratures ou dignités, de certaines fonctions publiques. La charge des édiles était annuelle. Entrer en charge. Sortir de charge. Être en charge, hors de charge. Charge de notaire, d'avoué, d'agent de change. Ce notaire a vendu sa charge.   Il se disait plus particulièrement, dans l'ancien régime, Des offices pour lesquels on prenait des provisions. Charge de judicature, de finance. Charge militaire. Charge dans l'armée. Charge dans la maison du roi. Charge honorable. Charge lucrative. Charge vénale. Les gages, les appointements, les émoluments, les fonctions d'une charge. Charge de président, de conseiller, de trésorier, etc. Être pourvu, revêtu d'une charge. Acheter une charge. Se faire recevoir à une charge, dans une charge. Exercer une charge. Faire bien sa charge. S'acquitter dignement de sa charge. C'était un homme qui savait bien faire valoir sa charge. On lui enjoignit de se défaire de sa charge. On fit décréter sa charge. Il fut déclaré incapable d'occuper aucune charge. Entreprendre sur la charge de quelqu'un. Cela n'était pas de sa charge. Se démettre de sa charge. Donner démission de sa charge. Ce n'était pas une charge, ce n'était qu'une commission. Ces commissions furent érigées en charges.   Faire l'acquit de sa charge, En remplir le devoir fidèlement. Ce juge, ce commissaire, en dressant procès-verbal, a fait l'acquit de sa charge.   Aller au delà de sa charge, En excéder les droits et les devoirs.

CHARGE, signifie également, Commission, ordre qu'on donne à quelqu'un. On lui a donné charge de... J'ai charge de vous dire que ... Ce sens a vieilli.  Cela est à ma charge, à sa charge, etc., On m'en a donné, on lui on a donné le soin, la garde.  Femme de charge, Femme attachée au service d'une grande maison, pour avoir soin du linge, de la vaisselle d'argent, etc.

CHARGE, se dit aussi, en termes de Droit criminel, Des preuves et indices qui s'élèvent contre un accusé. Dans ce sens, il s'emploie le plus ordinairement au pluriel. Examiner les charges portées contre un accusé. Vous allez entendre les charges produites contre vous. Produire de nouvelles charges.   Informer à charge et à décharge, Informer pour et contre l'accusé.  Témoins à charge, Témoins assignés par le ministère public ou la partie civile, pour déposer sur les faits qui paraissent être à la charge de l'accusé.

CHARGE, en termes de Guerre, signifie, Attaque impétueuse d'une troupe. Rude, furieuse, vigoureuse charge. Sonner, battre la charge. Aller à la charge. Soutenir la charge. Retourner à la charge. La première, la seconde charge. Charge de cavalerie. Fournir une charge. Exécuter une charge. Pas de charge. Marcher au pas de charge. Enlever une position au pas de charge.

Fig., Revenir, retourner à la charge, Réitérer ses démarches, ses instances, ses prières, ses reproches, ses invectives, etc. On a beau le rebuter, il revient toujours à la charge.

CHARGE, se dit en outre de Ce qu'on met de poudre et de plomb, etc., dans une arme à feu, pour tirer un coup. Charge de pistolet, de fusil, de canon.   Il se dit également de Ce qu'on met de poudre dans un canon, dans un mortier, etc., pour lancer un boulet, une bombe, etc. Ce canon est fort mince, ne lui donnez que demi-charge. On a donné double charge à cette pièce pour l'éprouver. Mettre double charge. Charge d'épreuve.   Il se dit aussi, dans les Exercices militaires, de L'action de charger un fusil. Apprendre la charge. Charge en douze temps. Charge précipitée.

CHARGE, en termes de Peinture, Représentation exagérée, imitation bouffonne. Ce portrait est peint en charge.   Il se dit par extension, et figurément, dans quelques autres Arts d'imitation. Ce que vient de dire, de faire cet acteur, est une charge, Il l'ajoute à son rôle. Cet acteur n'est pas plaisant, ses charges sont de mauvais goût. Une bonne charge. Une mauvaise charge.

CHARGE, en termes d'Art vétérinaire, Application d'un cataplasme, d'un emplâtre, ou de tout autre topique, sur quelque partie du corps d'un animal malade ou blessé.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • charge — [ ʃarʒ ] n. f. • XIIe; de charger I ♦ 1 ♦ Ce qui pèse sur; ce que porte ou peut porter une personne, un animal, un véhicule, un bâtiment. ⇒ faix, fardeau, poids. Lourde charge. Ployer sous la charge. « les charges laissées aux femmes par nos… …   Encyclopédie Universelle

  • chargé — charge [ ʃarʒ ] n. f. • XIIe; de charger I ♦ 1 ♦ Ce qui pèse sur; ce que porte ou peut porter une personne, un animal, un véhicule, un bâtiment. ⇒ faix, fardeau, poids. Lourde charge. Ployer sous la charge. « les charges laissées aux femmes par… …   Encyclopédie Universelle

  • charge — CHARGE. s. f. Faix, fardeau. Charge pesante, excessive, légère. On a donné trop de charge à ce mur, à ce plancher. f♛/b] l signifie aussi Ce que peut porter une personne, un animal, un vaisseau, ou autre chose semblable. La charge d un mulet, d… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • charge — Charge, ou fardeau, Onus. Une charge et charté, Vehes, vehis. La charge qu on baille à aucun pour faire quelque chose, Actus, Mandatum, Ministerium, Negotium, Onus. Toute charge qu on prend, ou qu on baille à faire, Prouincia. Une charge… …   Thresor de la langue françoyse

  • charge — CHARGE. s. f. Faix, fardeau que porte une personne, un animal, un vaisseau, un mur, un plancher, ou autre chose semblable. Charge pesante, excessive, legere. Charge de cotrets, de fagots, Ce qu un Crocheteur peut porter à la fois. Charge de bled …   Dictionnaire de l'Académie française

  • charge — 1 n 1 a: something required: obligation b: personal management or supervision put the child in his charge c: a person or thing placed under the care of another 2: an authoritative instr …   Law dictionary

  • chargé — chargé, ée (char jé, jée) part. passé. 1°   Qui a reçu une charge. Les épaules chargées d un lourd fardeau. La charrette mal chargée par les hommes de service. Un navire chargé. •   Deux mulets cheminaient, l un d avoine chargé...., LA FONT. Fabl …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Charge — or charged may refer to: Charge (basketball), illegal contact by pushing or moving into another player s torso Charge (fanfare), a six note trumpet or bugle piece denoting the call to rush forward Charge (heraldry), any object depicted on a… …   Wikipedia

  • Charge — Charge, n. [F. charge, fr. charger to load. See {Charge}, v. t., and cf. {Cargo}, {Caricature}.] 1. A load or burder laid upon a person or thing. [1913 Webster] 2. A person or thing commited or intrusted to the care, custody, or management of… …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Charge!! — Studio album by The Aquabats Released June 7, 20 …   Wikipedia

  • charge — charge; charge·able; charge·ful; charge·less; charge·man; dis·charge·able; en·charge; het·ero·charge; homo·charge; tur·bo·charge; hy·per·charge; coun·ter·charge; dis·charge; re·charge; su·per·charge; sur·charge; charge·able·ness; …   English syllables

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”