CHAMBELLAGE
. s. m.
T. de Jurispr. féodale. Droit en argent que devaient certains vassaux à leurs seigneurs.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • chambellage — CHAMBELLAGE. s. m. Terme de Jurisprudence. Droit en argent que doivent certains Vassaux à leurs Seigneurs …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • chambellage — (chan bè la j ) s. m. Terme de jurisprudence féodale. Droit qui se payait, dans certaines mutations, aux seigneurs féodaux. HISTORIQUE    XVIe s. •   Les enfants ne doivent coutumierement que bouche et mains, avec le droit de chambellage, qui est …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • chambellan — [ ʃɑ̃belɑ̃; ʃɑ̃bɛllɑ̃ ] n. m. • fin XIe ; frq. °kamarling, rad. lat. camera « chambre » ♦ Hist. Gentilhomme de la cour chargé du service de la chambre du souverain. Le grand chambellan (charge rétablie par Napoléon). ● chambellan nom masculin ( …   Encyclopédie Universelle

  • cambrelage — (entrée créée par le supplément) (kan bre la j ) s. m. Le même que le chambellage, DENISART, Collection des décisions nouvelles, 1775, hoc verbo. ÉTYMOLOGIE    Cambrelage se trouve dans la Coutume du Cambrésis, titre I, art. 46 ; c est une autre… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • bouche — (bou ch ) s. f. 1°   Cavité située à la face et par où les aliments sont introduits dans le corps. Mettre à quelqu un les morceaux à la bouche. Emplir la bouche. Porter une coupe à sa bouche. Une bouche fendue jusqu aux oreilles. Ouvrir la bouche …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”