CHAMAILLER
. v. n.
Il ne se dit qu'en parlant De plusieurs personnes qui se battent confusément et avec grand bruit. Ils chamaillèrent longtemps. Il est familier.  Il s'emploie aussi, dans le même sens, avec le pronom personnel. Ils se chamaillèrent deux heures durant. Nous nous chamaillerons comme il faut.   Il se dit plus ordinairement au figuré, en parlant De gens qui disputent avec beaucoup de bruit. Ils se sont bien chamaillés. Ces deux femmes ne cessent de se chamailler.

L'Academie francaise. 1835.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • chamailler — [ ʃamaje ] v. <conjug. : 1> • 1450; autre sens 1300; p. ê. crois. entre l a. fr. chapler « tailler en pièces » et l a. fr. mailler « frapper » → maillet 1 ♦ V. intr. Vx Se battre, combattre. 2 ♦ (1690) Mod. SE CHAMAILLER …   Encyclopédie Universelle

  • chamailler — CHAMAILLER. verbe n. Il ne se dit proprement qu en parlant d Une émeute où plusieurs personnes se battent confusément, et avec grand bruit. Ils chamaillèrent long temps. Il n est que du style familier. [b]f♛/b] Il est quelquefois actif avec le… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • chamailler — Chamailler, c est frapper à coups d espée, de hache, ou autre chose de fer sur un harnois ou autre fer rude. Il semble que le mot soit ainsi dit, parce que anciennement les hommes d armes estoient armez de hauberts qui estoient faits de mailles… …   Thresor de la langue françoyse

  • chamailler — CHAMAILLER. v. n. Se battre, se frapper les uns les autres à coups d espée, de pique, de baston &c. Ils chamaillerent long temps. On le fait quelquefois actif en y joignant le pronom personnel. Ils se chamaillerent deux heures durant. nous nous… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • chamailler — (cha mâ llé, ll mouillées, et non cha mâ yé) v. n. 1°   Se battre, et aussi avoir une dispute bruyante. •   Pour moi je n aime point à combattre de paroles, j aime mieux chamailler avec de bonnes armes, et montrer de vrais effets, Francion, l.… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • chamailler — (SE) vp. , se quereller, se disputer, se taquiner : se / sh chamailler shamalyî (Albanais 001b, Saxel, Thônes / 001a), se shamalyé (Arvillard 228) ; s kontrèyî (Cordon), s kontraryî (001) ; se tiralyé (228) ; sè tsarkotâ, C. i sè tsarkôton… …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • CHAMAILLER (SE) — v. pron. Se disputer avec beaucoup de bruit. Ils se chamaillèrent deux heures durant. Nous nous chamaillerons comme il faut. Ils se sont bien chamaillés. Ces deux femmes ne cessent de se chamailler …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • se chamailler — ● se chamailler verbe pronominal (ancien français chapler, tailler en pièces, et maillier, frapper) Familier. Se disputer, se quereller pour des riens. ● se chamailler (synonymes) verbe pronominal (ancien français chapler, tailler en pièces, et… …   Encyclopédie Universelle

  • chamailleur — chamailleur, euse [ ʃamajɶr, øz ] n. et adj. • 1571; de chamailler ♦ Personne qui aime à se chamailler. ⇒ querelleur. Adj. Des enfants chamailleurs. « des visites babillardes et chamailleuses » (Duhamel). ● chamailleur, chamailleuse adjectif et… …   Encyclopédie Universelle

  • chamaillerie — [ ʃamajri ] n. f. • 1680; de chamailler ♦ Fam. Dispute, querelle. Des chamailleries continuelles. « tout pâle et déconfit d entendre cette chamaillerie » (Sand). On dit aussi chamaille , n. f. . ● chamaillerie ou chamaille nom féminin Familier.… …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”